Merethe Lindstrøm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Merethe Lindstrøm
Description de cette image, également commentée ci-après
Merethe Lindstrøm en mars 2012
Naissance
Bergen, Norvège
Activité principale
Écrivain
Auteur
Langue d’écriture Norvégien
Genres
nouvelles

Merethe Lindstrøm est une nouvelliste et romancière norvégienne née le à Bergen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant d'avoir le succès comme écrivaine, Merethe Lindstrøm a travaillé comme chanteuse de rock avec des groupes de musique à Oslo et à Berlin. Depuis son début en 1983 avec un recueil de nouvelles elle a publié des nouvelles, des romans et un livre pour enfants.

En 2008, elle a reçu le prix Dobloug (en même temps que Ragnar Hovland) pour l'ensemble de sa carrière[1].

Son roman Dager i stillhetens historie paru en 2011 a obtenu le prix norvégien de la critique littéraire (Den norske Kritikerprisen for litteraturen) et le grand prix de littérature du Conseil nordique en 2012[2],[3]. Elle a obtenu en outre le prix Amalie Skram 2012[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sexorcisten og andre fortellinger, recueil de nouvelles (1983)
  • Borte, men savnet, recueil de nouvelles (1986)
  • Kannibal-leken, recueil de nouvelles (1990)
  • Regnbarnas rike, roman (1992)
  • Svømme under vann, recueil de nouvelles (1994)
  • Steinsamlere, roman (1996)
  • Stedfortrederen, roman (1997), traduit en français par Alain Gnaedig sous le titre de « Le Remplaçant » (Éditions Gallimard, 2000)
  • Mille og den magiske kringlen, livre pour enfants (avec Gro Hege Bergan) (1997)
  • Jeg kjenner dette huset, recueil de nouvelles (1999)
  • Natthjem, roman (2002)
  • Ingenting om mørket, roman (2003)
  • Barnejegeren, roman (2005)
  • Gjestene, recueil de nouvelles (2007)
  • Det må ha vært ensomt der. Utvalgte noveller, nouvelle (2008)
  • Dager i stillhetens historie, roman (2011), traduit en français par Marina Heide sous le titre « Quelques jours dans l'histoire du silence » (Cambourakis, 2023)
  • Arkitekt, recueil de nouvelles (2013)
  • Fra vinterarkivene, roman (2015)
  • Nord, roman (2017), traduit en français par Marina Heide sous le titre de « Nord » (Cambourakis, 2020)
  • Fuglenes anatomi, roman (2019)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (no) « Doblougprisen », sur Store norske leksikon (consulté le )
  2. (en) « 2012 Merethe Lindstrøm, Norway: Dager i stillhetens historie », Conseil nordique (consulté le )
  3. (no) « Lindstrøm fikk Kritikerprisen for litteratur », Verdens Gang, (consulté le )
  4. Merethe Lindstrøm, snl.no, consulté le 17 avril 2020

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :