Jens Bjørneboe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bjørneboe.
Jens Bjørneboe
Jens Bjørneboe underviser Rudolf Steinerskolen i Oslo 1952.jpg

Jens Bjørneboe.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
TønsbergVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Ingvald Bjørneboe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lisel Bjørneboe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Therese Bjørneboe (en)
Marianne Bjørneboe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Dotation Gyldendal ()
Prix​ Littéraire Riksmål (en) ()
Prix Dobloug ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jens Ingvald Bjørneboe, né le à Kristiansand et mort le à Veierland, Nøtterøy, est un écrivain libertaire norvégien, notable pour sa vaste production et son fort engagement social.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jens Bjørneboe écrivait romans, pièces de théâtre, poésie, essais et articles. Dans la poésie et en prose, il attaquait durement l’éducation nationale et l’organisation judiciaire et pénale. Bjørneboe était aussi partisan actif du bokmål (norvégien classique). En 1967, il a été condamné, puis fut acquitté plus tard, pour avoir publié le roman prétendument obscène Uten en tråd (littéralement « Sans un fil », expression norvégienne qui signifie « complètement nu »). Son cousin était André Bjerke.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Le Rêve et la Roue, Plein chant, 1987.
  • D'ombre et de lumière, Plein chant, 1994.
  • L'Instant de la liberté : Le manuscrit d'Heiligenberg, Plein chant, 1994.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Duke Hans (Hertug Hans, 1972)
  • Ere the Cock Crows (Før hanen galer, 1952)
  • Jonas (1955)
  • Under a Harsher Sky (Under en Hårdere Himmel, 1957)
  • Winter in Bellapalma (Vinter i Bellapalma, 1958)
  • Little Boy Blue (Blåmann, 1959)
  • The Evil Shepherd (Den Onde Hyrde, 1960)
  • Le Rêve et la Roue (Drømmen og Hjulet, 1964)
  • L'Instant de la liberté (Frihetens Øyeblikk, 1966)
  • Without a Stitch (Uten en Tråd, 1966)
  • Without a Stitch 2 (Uden en Trævl 2, 1968)
  • Powderhouse (Kruttårnet, 1969)
  • The Silence (Stillheten, 1973)
  • The Sharks (Haiene, 1974)

Pièces[modifier | modifier le code]

  • Many Happy Returns (Til Lykke Med Dagen, 1965)
  • The Bird Lovers (Fugleelskerne, 1966)
  • Semmelweis (1968)
  • Amputation (Amputasjon, 1970)
  • The Torgersen Case (Tilfellet Torgersen, 1972)
  • Blue Jeans (Dongery, 1976)

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Poems (Dikt, 1951)
  • Ariadne (1953)
  • The Great City (Den Store By, 1958)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Norway, my Norway (Norge, mitt Norge, 1968)
  • We Who Loved America (Vi som elsket Amerika, 1970)
  • Police and Anarchy (Politi og Anarki, 1972)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notices[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :