District de Tank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

District de Tank
District de Tank
Le district de Tank est en jaune, au sein de la province de Khyber Pakhtunkhwa.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Khyber Pakhtunkhwa
Chef-lieu Tank
Démographie
Population 391 885 hab. (2017)
Densité 233 hab./km2
Langue(s) Pachtou, anglais
Géographie
Superficie 167 900 ha = 1 679 km2

Le district de Tank (en ourdou : ٹانک‎) est une subdivision administrative de la province Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan. Constitué autour de sa capitale Tank, le district est entouré par le Waziristan du Sud à l'ouest et au nord, le district de Lakki Marwat à l'est et enfin le district de Dera Ismail Khan au sud.

Créé en 1992, le district compte près de 400 000 habitants en 2017. Sa population surtout rurale vit principalement de l'agriculture et le district est pauvre et excentré. C'est un fief politique islamiste. Il est frontalier avec les régions tribales.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Tank a été sous la domination de diverses puissances au cours de l'histoire, notamment le Sultanat de Delhi puis l'Empire moghol. Elle a ensuite été prise par l'Empire sikh en 1818, puis en 1848, elle est conquise par le Raj britannique.

En 1947, Tank est intégré au Pakistan suite à la partition des Indes, bien que la zone ait longtemps soutenu le mouvement Khudai Khidmatgar qui s'était opposé au mouvement pour le Pakistan. Le district est créé en 1992 alors qu'il existait auparavant en tant que tehsil du district de Dera Ismail Khan[1].

La ville de Tank était auparavant connectée au réseau de chemin de fer via Lakki Marwat, mais la ligne a été abandonnée[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 238 216 personnes, dont 15 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 26 % environ, soit bien moins que les moyennes nationale et provinciale de 44 % et 35 % respectivement. Il se situait à 42 % pour les hommes et 9 pour les femmes, soit un différentiel de 33 points, bien supérieur aux 23 points pour l'ensemble du pays ainsi qu'à celui de la province de 32 points[3].

Le recensement suivant mené en 2017 pointe une population de 391 885 habitants, soit une croissance annuelle de 2,7 %, supérieur à la moyenne nationale de 2,4 % mais inférieur à la moyenne provinciale de 2,9 %. Le taux d'urbanisation descend un peu, à 12 %[4].

La langue la plus parlée du district est le seraiki.

Administration[modifier | modifier le code]

Bâtiment désaffecté de l'ancienne gare de Tank.

Le district ne compte qu'un seul tehsil, qui porte le nom de son district[5], ainsi que 16 Union Councils[6].

Seule une ville du district dépasse les 30 000 habitants. Il s'agit de la capitale Tank et est ainsi la seule unité urbaine du district. Elle réunit près de 12 % de la population totale du district.

Ville Population (rec. 2017)[7]
Tank 47 165

Insurrection islamiste[modifier | modifier le code]

Le district, qui possède une frontière commune avec le Waziristan du Sud, est situé au cœur du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan qui oppose l'armée pakistanaise aux insurgés talibans pakistanais. En 2009, quand l'opération Rah-e-Nijat est lancée dans la zone, de nombreux déplacés sont accueillis dans des camps de réfugiés.

Politique[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2018, le district est représenté par la circonscription no 19 à l'Assemblée provinciale de Khyber Pakhtunkhwa. Lors des élections législatives de 2008, elle a été remportée par un candidat du Parti national Awami[8], et durant les élections législatives de 2013 par un candidat de la Jamiat Ulema-e-Islam[9].

Avec la réforme électorale de 2018, le district gagne en représentation. Il est alors représenté par la circonscription no 37 à l'Assemblée nationale ainsi que la no 94 de l'Assemblée provinciale. Lors des élections législatives de 2018, les deux circonscriptions ont été remportées par des candidats de l'alliance islamiste Muttahida Majlis-e-Amal.

Résultats lors des élections législatives de 2018
Parti Voix
(provincial)
% Élus
nationaux
Élus
provinciaux
Muttahida Majlis-e-Amal 27 651 36,33 % 1 1
Parti national Awami 15 482 20,34 % 0 0
Mouvement du Pakistan pour la justice 14 612 19,20 % 0 0
Autres partis 1 522 2,00 % 0 0
Indépendants 16 845 22,13 % 0 0
Total exprimés (participation : 43,7 %) 76 112 100 % 1 1
Source : Commission électorale du Pakistan[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 1998 District Census report of Tank
  2. (en) Omar Khan, « Pakistan's abandoned North Western Railway stations echo a forgotten past », sur Dawn.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  3. (en) Tank District at a glance sur census.gov.pk.
  4. (en) Provisional province wise population by sex and rural/urban - Census - 2017 Pakistan sur pbscensus.gov.pk.
  5. (en) Province wise provisional resultats of census - 2017, sur pbscensus.gov.pk. Consulté le 29 décembre 2018
  6. (en) Tank District Demographics sur kp.gov.pk
  7. (en) Tank Blockwise, pbscensus.gov.pk. Consulté le 29 décembre 2018
  8. (en) General election 2008 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  9. (en) General election 2013 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  10. (en) NA-37 (Tank) sur le site de la Commission électorale du Pakistan.
  11. (en) PK 94 Tank sur geo.tv

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]