District du Haut-Dir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

District du Haut-Dir
District du Haut-Dir
Le district du Haut-Dir en orange sur la carte, au sein de la province de Khyber Pakhtunkhwa et du Pakistan.
Administration
Pays Drapeau du Pakistan Pakistan
Province Khyber Pakhtunkhwa
Division Malakand
Chef-lieu Dir
Démographie
Population 946 421 hab. (2017)
Densité 256 hab./km2
Langue(s) pachto
Géographie
Superficie 369 900 ha = 3 699 km2

Le district du Haut-Dir (en anglais : Upper Dir District, en ourdou : ضلع دیر بالا) est une subdivision administrative de la province Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan. Constitué autour de sa capitale Dir, le district est entouré par le district de Chitral au nord, le district de Swat à l'est, le district du Bas-Dir au sud et enfin l'Afghanistan à l'ouest.

Créé en 1996 en le séparant de sa partie basse, le district compte près d'un million d'habitants en 2017. Il est surtout habité de Pachtounes et est très rural. Le Haut-Dir est situé dans une zone montagneuse, et possède une frontière commune avec l'Afghanistan et les régions tribales du Pakistan, et est ainsi régulièrement victime des violences dues à l'insurrection talibane qui s'est étendue dans la région depuis les années 2000.

Histoire[modifier | modifier le code]

La vallée de Kumrat.
Article détaillé : État princier de Dir.

La région de Dir a été sous la domination de diverses puissances au cours de l'histoire, notamment l'Empire moghol. Elle a ensuite été conquise par le Raj britannique en 1848. Au cours du XIXe siècle et du XXe siècle, Dir est un État princier.

Lors de l'indépendance vis-à-vis de l'Inde en 1947, la population majoritairement musulmane soutient la création du Pakistan et l'État princier choisit d'adhérer au pays, avant d'être finalement dissout le 28 juillet 1969 pour devenir un district de la province de Khyber Pakhtunkhwa. Le district du Haut-Dir a été créé en 1996 en divisant Dir en deux parties, le district du Bas-Dir étant limitrophe au sud[1].

Insurrection talibane[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seconde bataille de Swat.

D'avril à juillet 2009, l'armée pakistanaise concentre des opérations militaires contre les insurgés islamistes dans la région dans le cadre de la Seconde bataille de Swat. Le district de Swat voisin à l'est est principalement concerné, mais des combats se déroulent aussi à Dir. Alors que l'armée chasse les talibans, un attentat contre une mosquée tue 38 civils dans le district le 5 juin. En réaction, les tribus locales décident la formation d'une milice soutenant l'offensive militaire des autorités[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lac de Jahaz Banda.

Le district du Haut-Dir est situé dans l'extrémité nord-ouest du Pakistan, dans une région montagneuse proche des zones tribales et de l'Afghanistan. On y trouve des paysages verdoyants, des forêts et des vallées traversées de cours d'eau, dont la plus importante est la vallée de Kumrat. Une portion de la rivière Panjkora coule aussi dans la partie haute du Dir.

À l'est, d'importantes chaînes de montagnes séparent Dir du district de Swat. On y trouve les plus hauts pics de Dir, qui culminent jusqu'à près de 5 000 mètres d'altitude[3]. On trouve aussi dans cette zone des lacs de hautes altitudes, comme le lac Katora qui culmine à 3 500 mètres, et des glaciers.

Démographie[modifier | modifier le code]

Village sur la vallée de Kumrat.

Lors du recensement de 1998, la population du district a été évaluée à 575 852 personnes, dont seuls 4 % d'urbains. Le taux d'alphabétisation était de 21 % environ, soit moins que les moyennes nationale et provinciale de 44 et 35 % respectivement. Il se situe à 36 % pour les hommes et 6 % pour les femmes, soit un différentiel de 30 points, supérieur aux 23 points pour l'ensemble du pays et mais inférieur aux 32 points de la province de Khyber Pakhtunkhwa[4].

Le recensement suivant mené en 2017 pointe une population de 946 421 habitants, soit une croissance annuelle de 2,6 %, inférieure à la moyenne provinciale de 2,9 % mais supérieur à la moyenne nationale de 2,4 %. Le taux d'urbanisation monte un peu, à 5 %[5].

La langue la plus parlée du district est le pachto alors que les Pachtounes y sont très majoritaires.

Administration[modifier | modifier le code]

Paysage dans le tehsil de Wari.

Le district est divisé en trois tehsils, Dir, Sharingal et Wari, ainsi que 31 union Councils[6]. Aucune ville ne dépasse les 30 000 habitants d'après le recensement de 1998. La capitale Dir est la seule ville, mais sa taille est très limitée.

Tehsil Population (rec. 2017)[7]
Dir 439 577
Sharingal 185 037
Wari 321 807

Seule une ville dépasse les 20 000 habitants d'après le recensement de 2017. Il s'agit de la capitale Dir, qui regroupe à elle seule près de 5 % de la population totale du district et l'ensemble de la population urbaine, selon le recensement de 2017.

Ville Population (rec. 2017)[8]
Dir 44 165

Politique[modifier | modifier le code]

Le district est représenté par les trois circonscriptions no 91 à 93 à l'Assemblée provinciale de Khyber Pakhtunkhwa. Lors des élections législatives de 2008, elles ont été respectivement remportées par deux candidats du Parti du peuple pakistanais et un indépendant[9], et durant les élections législatives de 2013, par trois candidats de la Jamaat-e-Islami[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dir State sur dirbeauty
  2. (en) Des hommes de tribus pakistanais se batte contre les talibans, BBC.news. Consulté le 15 novembre 2010
  3. (en) Dir State... sur dirbeauty.webs.com
  4. (en) Upper Dir District at a glance sur census.gov.pk.
  5. (en) District wise population by sex and rural/urban - Census - 2017 Pakistan sur pbscensus.gov.pk.
  6. (en) Upper Dir District Demographics sur kp.gov.pk
  7. (en) Tehsil wise provisional resultats of census - 2017, sur pbscensus.gov.pk. Consulté le 2 janvier 2018
  8. (en) Pakistan: Khyber Pakhtūnkhwā (North-West Frontier), citypopulation.de. Consulté le 30 mars 2018
  9. General election 2008 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan
  10. General election 2013 sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]