Diodote Tryphon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diodote et Tryphon.
Diodote Tryphon
Pièce à l'effigie de Diodote Tryphon
Pièce à l'effigie de Diodote Tryphon
Titre
Roi de Syrie
Prédécesseur Antiochos VI
Successeur Antiochos VII
Biographie
Date de décès 138 av. J.-C.

Diodote Tryphon, le « Magnifique », mort en 138 av. J.-C. est un général du royaume séleucide. Vers 142, il met sur le trône Antiochos VI, fils d'Alexandre Ier Balas, à la place de Démétrios II.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'origine commandant de la garnison d'Apamée, il conduit la révolte contre les mercenaires crétois sous le règne de Démétrios II. Il en profite pour mettre sur le trône un fils d'Antiochos VI, fils de l'usurpateur Alexandre Ier Balas. Puis il fait éliminer le jeune roi et se fait couronner sous le nom de Tryphon (le « Magnifique ») en 142 av. J.-C.[1].

Craignant de perdre le contrôle de la Cœlé-Syrie, il fait arrêter le grand-prêtre de Jérusalem Jonathan et massacrer sa garde à Ptolémaïs, sous prétexte qu’il n’a pas payé l’impôt dû au trésor royal. Il se fait remettre 100 talents d’argent et les deux fils de Jonathan en échange d’une promesse de libération qu’il ne tient pas. Simon se fait alors désigner comme chef de Jérusalem et attend Tryphon dans la plaine, à Adida. Contournant la Judée, Tryphon tente d’atteindre Jérusalem par le sud, mais la présence de Simon et le mauvais temps lui font abandonner ce projet. Il repart vers Antioche après avoir tué Jonathan à Baskama (143 av. J.-C.). Il est tué par Antiochos VII en 138 av. J.-C..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Will 2003, tome 2, p. 404-405.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », (ISBN 202060387X)