Syrie (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Syrie (homonymie).
Carte américaine de 1895 de l'Empire ottoman au Proche et Moyen-Orient montrant l'emplacement de la Syrie entourée à l'est par la Mésopotamie, au nord l'Anatolie et le Kurdistan, au sud l'Égypte et l'Arabie et à l'ouest la mer Méditerranée.

La Syrie, en louvite Sura/i, en phénicien ʔšr, en grec ancien Συρία, aussi appelée dans la littérature moderne Grande Syrie ou Syrie-Palestine, est une région historique du Proche-Orient parfois identifiée plus ou moins exactement à la Grande Syrie, la Palestine ou au Levant.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ses frontières ont changé au cours des époques et des auteurs.

La plus ancienne mention de ce toponyme se trouve dans un manuscrit en louvite du VIIIe siècle av. J.-C. avec le mot « Sura/i » traduit en phénicien par « ʔšr ». Au Ve siècle av. J.-C., Hérodote délimite la Syrie au nord par le fleuve Halys dans le centre de l'Anatolie et au sud par l'Égypte et l'Arabie. Pour Pline l'Ancien et Pomponius Mela au Ier siècle, la Syrie correspond au Croissant fertile. Dans la fin de l'Antiquité, les auteurs de l'époque bordent la région à l'ouest par la mer Méditerranée, à l'est par l'Euphrate, au nord par les monts Taurus et au sud par le désert d'Arabie. Dans l'Ancien Testament, le Ras Kouroun, un petit sommet, marque la frontière entre l'Égypte et la Syrie.

Ce toponyme antique est repris par la suite pour nommer les États syro-hittites, les provinces romaines de Syrie, qui deviendra la Cœlé-Syrie puis la Syrie-Phénicie, et de Syrie-Palestine, le vilayet ottoman de Syrie, le Royaume arabe de Syrie, la Syrie mandataire, la République syrienne puis la Syrie actuelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Syrie a été contrôlée par de nombreuses puissances et habitée par différents peuples (Égyptiens anciens, Cananéens, Juifs, Assyriens, Babyloniens, Phéniciens, Grecs anciens, Romains, Byzantins, Arabes, Turcs et Européens).

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la création d'Israël, la Syrie correspond en tout ou partie à Israël, aux territoires palestiniens, à la Jordanie, au Liban, à la Syrie, au sud de la Turquie, à l'extrémité occidentale de l'Irak et à l'extrémité septentrionale de l'Arabie saoudite, incluant parfois Chypre.

Articles connexes[modifier | modifier le code]