Lysias (général)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lysias (homonymie).

Lysias, mort en 162 av. J.-C., est un ministre ou vizir, littéralement « préposé aux affaires » (epi tôn pragmatôn), du roi séleucide Antiochos IV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début 165, Antiochos IV, parti pour pour l'Orient, confie le gouvernement des régions occidentales et la garde de son fils, le futur Antiochos V, à Lysias. Envoyé ensuite en Judée contre Judas Maccabée, il se laisse surprendre par ce général lors de la bataille de Beth Zur, perd 5 000 hommes et est mis en fuite (164). Après la mort d'Antiochos IV en 163, il s'empare du pouvoir au nom du jeune Antiochos V. Il assiège Jérusalem lorsqu'il apprend que Philippe, qui lui dispute la régence, s'est emparé de la capitale de la Syrie, Antioche : il lève le siège, marche contre son compétiteur et le défait. Demétrius Soter étant subitement revenu de Rome où il était retenu en otage, Lysias et Eupator sont abandonnés et meurent massacrés par leurs propres gardes en 162.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », (ISBN 202060387X)