Alita: Battle Angel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alita: Battle Angel
Titre québécois Alita : L'Ange conquérant
Réalisation Robert Rodriguez
Scénario James Cameron
Laeta Kalogridis
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Lightstorm Entertainment
Troublemaker Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 122 minutes
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alita: Battle Angel ou Alita : L'Ange conquérant[1] au Québec est un film de science-fiction américain réalisé par Robert Rodriguez, et produit et écrit par James Cameron, sorti en 2019. Il s'agit de l'adaptation cinématographique en prise de vues réelles du manga Gunnm créé par Yukito Kishiro.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'an 2563, 300 ans après que la Terre a connu une catastrophe appelée "l'effondrement" consécutive à une guerre contre Mars. Dans la ville d'Iron City infestée par le crime, le Dr Dyson Ido, médecin spécialisé dans les augmentations biomécaniques, cherche des pièces détachées dans une décharge à ciel ouvert venant de Zalem, une cité céleste surplombant Iron City et où chacun rêve d'aller. Ido trouve le corps d'une cyborg en piteux état. Il va alors la ramener dans sa clinique pour la réparer. La jeune cyborg se réveille, réparée mais amnésique. Le docteur Ido la rebaptise Alita (du nom de sa fille décédée) et lui fait découvrir le monde dans lequel ils survivent. Mais Alita se découvre des réflexes combatifs, veut toujours en savoir plus et aller plus loin. Elle fait la connaissance de Hugo, un revendeur de pièces détachées auquel elle se lie rapidement. Alita va tenter de comprendre qui elle est réellement et d'où elle vient. Elle croise la route du terrible Vector, qui contrôle les matches du sport ultra-populaire de la ville, le Motorball.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

version française réalisée par la société de doublage Dubbing Brothers, sous la direction artistique de Hervé Rey Source et légende: version française sur AlloDoublage[6]

 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[7]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En 1999, Jean-Pierre Dionnet souhaitait acheter les droits pour faire une adaptation en prise de vues réelles de Gunnm, avec Kirk Wong à la réalisation. Cependant, au moment de signer, les ayants droit lui ont annoncé que « James Cameron [leur] a fait une offre qu'ils ne pouvaient pas refuser ». À propos de Cameron, Jean-Pierre Dionnet se déclare d'ailleurs « un peu choqué qu'[il] ait emprunté quelques idées [de Gunnm] pour [sa série] Dark Angel »[8].

C'est ainsi qu'en 2003, le réalisateur James Cameron annonce la préproduction d'une adaptation de Gunnm[9]. Il s'agit d'un film en prise de vues réelles couplées avec de l'animation 3D[10]. Fin 2008, l'artiste numérique Mark Goerner affirme qu'il travaille sur le projet depuis environ un an et demi mais que, bien qu'une bonne partie de la préproduction soit terminée, aucune sortie n'est alors programmée même après la sortie du film Avatar[11],[12].

En 2009, James Cameron déclare que le travail sur Avatar, avec les différentes technologies utilisées, est bénéfique pour l'adaptation de Gunnm, et que l'équipe de production possède déjà un bon scénario et a réalisé beaucoup de travail sur le design[13]. Il déclare quelque temps plus tard qu'il souhaite adapter les premiers chapitres du récit, notamment le motorball[14]. En 2012, il explique qu'il souhaite se focaliser d'abord sur la production de la franchise Avatar car elle véhicule un message mondial sur l'attitude de l'homme face à la nature, tout en étant un divertissement, alors que Gunnm n'est « qu'une bonne histoire »[15]. En 2013, la production du film est annoncée pour 2017, après la sortie du deuxième volet de la franchise Avatar[16],[17].

Finalement, les quatre suites d'Avatar prévues ne permettant pas à Cameron de se consacrer au projet, il en devient producteur en compagnie de Jon Landau et Robert Rodriguez est choisi pour en assurer la réalisation sur un script de Laeta Kalogridis. La date de sortie du film, nommé Alita: Battle Angel, est annoncée par la 20th Century Fox pour le [18].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Rosa Salazar, rôle-titre du film, en 2015.

Le rôle de Gally, nommée Alita en version anglaise, sera interprété par Rosa Salazar[19].

En août 2016, The Hollywood Reporter révèle que Christoph Waltz était en négociations pour jouer le docteur Dyson Ido[20], l'équivalent de Daisuke Ido dans le manga original[21], puis le mois suivant que Jackie Earle Haley a été choisi pour incarner un antagoniste cyborg[22].

En octobre 2016, Eiza González rejoint la distribution du film[23], ainsi que Jorge Lendeborg Jr. qui joue le rôle de l'ami d'Yugo[24], Lana Condor dans le rôle de Koyomi[25] et Leonard Wu dans celui du cyborg Kinuba[26]. Marko Zaror est annoncé dans le rôle du cyborg Ajakutty en décembre 2016[27]. L'actrice Jennifer Connelly se joint au projet en tant qu'antagoniste en février 2017[28]. Michelle Rodriguez est annoncée dans le rôle de Gelda après la fin du tournage[29].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le , et doit s'étendre jusqu'au [22],[30], à Austin au Texas[31].

Musique[modifier | modifier le code]

Alita: Battle Angel
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Tom Holkenborg
Sortie
Durée 64 minutes
Genre musique de film
Label Milan Records

La musique du film est composée par Tom Holkenborg. La chanson du film, Swan Song, est interprétée par la chanteuse anglo-albanaise Dua Lipa. Le single est publié le en même temps qu'un clip réalisé par Floria Sigismondi[32].

Liste des titres[33]
  1. A Discovery
  2. I Don't Even Know My Own Name
  3. What's Your Dream?
  4. Double Identity
  5. The Warrior Within
  6. A Dark Past
  7. In Time You'll Remember
  8. Nova's Orders
  9. Jackers Mission
  10. Unlocking the Past
  11. Whose Body Is This?
  12. Grewishka's Revenge
  13. Broken Doll
  14. With Me
  15. I'd Give You My Heart
  16. You Just Lost a Puppet
  17. What Did You Do?
  18. In the Clouds
  19. Raising the Sword
  20. Motorball
  21. Swan Song (interprété par Dua Lipa)

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Le film devait initialement sortir aux États-Unis le et en France le . Cependant, en septembre 2018, la Fox annonce plusieurs changements de dates pour ses films. La sortie américaine de Alita: Battle Angel est ainsi décalée au [34]. Le film sort quelques jours avant en Asie (Indonésie, Hong Kong, Corée du Sud, Malaisie…)[5].

Critiques[modifier | modifier le code]

Alita: Battle Angel

Score cumulé
SiteNote
Allociné3.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Première4.0 étoiles sur 5
Télérama4.0 étoiles sur 5
CinéSéries4.0 étoiles sur 5

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, Alita: Battle Angel obtient 60% d'opinions favorables pour 271 critiques et une notation moyenne de 5,9510[35]. Sur Metacritic, le film décroche une moyenne de 54100, pour 48 critiques[36].

Michael Nordine du site Indiewire donne au film la note "B+" et écrit qu'il s'agit du meilleur film de Robert Rodriguez depuis Sin City et que le film apporte quelques choses de rare par rapport aux autres films de science-fiction[37]. Dans Variety, Guy Lodge souligne le travail du réalisateur mais regrette un film trop « embrouillé »[38]

En France, le film obtient une note moyenne de 3,55 sur le site Allociné qui compile 29 titres de presse[39]. Du côté des critiques positives, Jean Serroy du Dauphiné libéré décrit notamment le film comme un « un superbe conte du XXVIe siècle : fantastique, au sens plein du terme ». Dans Les Inrockuptibles, Bruno Deruisseau écrit notamment « Alita est un film à fleur de peau, qui explore le lien et les oppositions entre une enveloppe agressive et son contenant plus doux ». Alexandre Poncet de Mad Movies pense quant à lui que le film est « une fable de science-fiction vertigineuse, techniquement à des années-lumière de ce qui se fait aujourd'hui ». Dans sa critique parue dans 20 minutes, Caroline Vié souligne la prestation de Rosa Salazar « [elle] est la révélation d’Alita: Battle Angel de Robert Rodriguez, tant elle émeut et étonne en gamine cyborg et amnésique en quête de son passé ». Pour Simon Riaux d’Écran large le film est un « blockbuster esthétiquement ambitieux et violemment épique » et un « bel hommage à l'âge d'or du cyberpunk » malgré quelques « bavardages indigestes »[39]. Chez CinéSéries Aubin Bouillé a trouvé que Alita: Battle Angel est un « blockbuster visuellement superbe, au rythme endiablé et superbement chorégraphié. »[40]

Du côté des avis négatifs, Jérémy Piette de Libération écrit notamment « budget faramineux, scénario bâclé, déluge d’effets spéciaux nauséeux : l’adaptation par Robert Rodriguez du célèbre manga de Yukito Kishiro est une vaste fumisterie ». Dans L'Humanité, Vincent Ostria apprécie le visuel du film mais regrette « le pot-pourri de clichés de SF assez usés ». Antoine Le Fur de L'Express écrit notamment « avec ses personnages manichéens et son scénario sans queue ni tête, ce blockbuster de Robert Rodriguez (passé du statut de sale gosse du cinéma à celui de réalisateur sans personnalité) s'oublie bien rapidement »[39].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
85 481 554 $[41] [42] 9 (en cours)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 133 156 517 $[43] 7 (en cours)
Drapeau de la France France 17 781 213 $[44] 7 (en cours)
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 16 391 313 $[45] 5 (terminé)
Drapeau de la Russie Russie 12 472 985 $[46] 7 (en cours)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 12 185 526 $[47] 7 (en cours)
Drapeau du Mexique Mexique 8 069 770 $[48] 5 (terminé)
Drapeau de Taïwan Taïwan 7 926 223 $[49] 7 (en cours)
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 7 880 719 $[50] 7 (en cours)
Drapeau de l'Australie Australie 7 816 472 $[51] 7 (en cours)
Drapeau du Japon Japon 7 690 148 $[52] 7 (en cours)
Drapeau de l'Espagne Espagne 5 921 881 $[53] 8 (en cours)
Drapeau de Hong Kong Hong Kong 5 632 349 $[54] 7 (en cours)

Monde Total Monde 403 611 232 $[41] 7 (en cours)

Clins d'œil[modifier | modifier le code]

  • Comme dans RoboCop (1987), l'héroïne se réveille "réparée" mais amnésique, ayant perdu tout souvenir de sa vie antérieure.
  • Comme dans Rollerball (1975), le jeu en vogue, très violent, consiste à courir en patins à roulettes après une balle, mais tous les coups sont permis pour se débarrasser des adversaires.
  • Comme dans Hellboy 2 (2008), un méchant qui lance un projectile au bout d'une chaîne est entraîné par celui-ci dans des rouleaux géants et écrasé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alita : L'ange conquérant », sur Cinoche.
  2. (en) Joseph Jammer Medina, « Alita: Battle Angel – Robert Rodriguez's Biggest Film Has A Budget Around $150 Million », LRM Online, (consulté le 9 octobre 2018).
  3. (en) « 11 Riskiest, Priciest Movie Gambles This Fall, From Venom to Mary Poppins Returns », TheWrap, (consulté le 4 décembre 2018).
  4. « Alita: Battle Angel », sur boxofficemojo.com
  5. a et b (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  6. « Fiche du doublage français du film », consulté le 29 mars 2019
  7. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 15 février 2019).
  8. Les chroniques de Player One, 2010.
  9. (en) « Cameron's Alita in pre-production », sur Anime News Network, (consulté le 8 mars 2015).
  10. (en) « Cameron talks about Battle Angel », sur Anime News Network, (consulté le 8 mars 2015).
  11. (en) « CG artist interviewed on prelim. Battle Angel designs », sur Anime News Network, (consulté le 8 mars 2015).
  12. (en) « Cameron not planning on Battle Angel after Avatar film », sur Anime News Network, (consulté le 8 mars 2015).
  13. (en) « 'Avatar' director offers update on 'Battle Angel Alita' adaptation », sur splashpage.mtv.com, (consulté le 8 mars 2015).
  14. « Gunnm : et quid du Motorball ? », sur paoru.fr, (consulté le 8 mars 2015).
  15. (en) « Cameron explains why Avatar 2/3 will precede Battle Angel », sur Anime News Network, (consulté le 8 mars 2015) : « I see the good the Avatar franchise can do in terms of keeping a world audience cognizant of our relationship with nature, but doing it in an entertainment context. Ultimately I think there's more good to be done there than with Battle Angel. Battle Angel is just a great, kick ass story ».
  16. « Battle Angel de James Cameron refait surface ! », sur allocine.fr, (consulté le 17 mars 2015).
  17. (en) Jordan Raup, « James Cameron confirms ‘Battle Angel’ will follow ‘Avatar’ trilogy; says ‘Man of Steel’ & ‘Iron Man 3’ didn’t need 3D », sur thefilmstage.com, (consulté le 17 mars 2015) : « This trans-human exploration (themes that have “haunted” him for years) will also extend to his long-rumored Battle Angel, which the filmmaker said he will begin to develop in 2017, presumably around the time he’s in post-production on Avatar 3 ».
  18. (en) « Fox Schedules Live-Action Battle Angel Alita Film for July 20, 2018 », sur Anime News Network, (consulté le 29 mai 2016).
  19. (en) Haleigh Foutch, « Exclusive: Rosa Salazar to Lead ‘Battle Angel Alita’ », sur Collider, (consulté le 29 mai 2016).
  20. (en) Borys Kit, « Christoph Waltz in Talks to Star in James Cameron's 'Alita: Battle Angel' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 24 août 2016).
  21. (en) « Christoph Waltz in Talks to Star in James Cameron's Alita: Battle Angel », sur Anime News Network, (consulté le 24 août 2016).
  22. a et b (en) Borys Kit, « James Cameron's 'Alita: Battle Angel' Casts Jackie Earle Haley (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 14 septembre 2016).
  23. (en) Dave McNary, « James Cameron's 'Alita: Battle Angel' Adds Eiza Gonzalez », sur Variety, (consulté le 6 octobre 2016).
  24. (en) Mia Galuppo, « 'Alita: Battle Angel' Adds 'Spider-Man: Homecoming' Actor (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 11 octobre 2016).
  25. (en) Amanda N'Duka, « 'X-Men' Actress Lana Condor Joins 'Alita: Battle Angel'; 'Pacific Rim' Sequel Adds Ivanna Sakhno », sur Deadline.com, .
  26. (en) Dave McNary, « Leonard Wu Joins James Cameron's 'Alita: Battle Angel' (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 22 octobre 2016).
  27. (en) Peter Martin, « Marko Zaror Joins ALITA: BATTLE ANGEL », sur Screen Anarchy, (consulté le 6 décembre 2016).
  28. (en) Borys Kit et Brian Porreca, « Jennifer Connelly Joins James Cameron's 'Alita: Battle Angel' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 février 2017).
  29. (en) James Hibberd, « Michelle Rodriguez joins 'Alita: Battle Angel' movie », sur Entertainment Weekly, (consulté le 23 février 2017).
  30. (en) « Job Hotline - Crew & Industry Calls - Alita: Battle Angel » [archive du ], sur Texas Film Commission (consulté le 11 octobre 2016).
  31. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database.
  32. « Alita Battle Angel : le clip de la chanson Swan Song interprétée par Dua Lipa », sur Allociné, (consulté le 27 janvier 2019).
  33. (en) Alita: Battle Angel (Original Motion Picture Soundtrack) - iTunes.
  34. « Après Les Nouveaux Mutants, X-Men Dark Phoenix et Alita Battle Angel décalés à leur tour par la FOX », sur Allociné, (consulté le 30 septembre 2018).
  35. (en) « Alita: Battle Angel (2019) », sur Rotten Tomatoes, Fandango (consulté le 3 mars 2019).
  36. (en) « Alita Battle Angel », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 3 mars 2019)?
  37. Michael Nordine, « ‘Alita: Battle Angel’ Review: Robert Rodriguez’s Sci-Fi Epic Is His Best Film Since ‘Sin City’ », sur IndieWire, (consulté le 1er février 2019).
  38. (en) Guy Lodge, « Film Review: ‘Alita: Battle Angel’ », sur Variety, (consulté le 12 février 2019).
  39. a b et c « Critiques presse Alita: Battle Angel », sur Allociné (consulté le 3 mars 2019)
  40. « Critique de Alita : Battle Angel (Film, 2019) », sur CinéSéries, (consulté le 7 mars 2019)
  41. a et b (en) « Alita: Battle Angel », sur Box Office Mojo (consulté le 11 avril 2019)
  42. (en) « Alita: Battle Angel - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 17 avril 2019)
  43. (en) « Alita: Battle Angel - China », sur Box Office Mojo (consulté le 11 avril 2019)
  44. (en) « Alita: Battle Angel - France », sur Box Office Mojo (consulté le 30 mars 2019)
  45. (en) « Alita: Battle Angel - South Korea » (consulté le 1er avril 2019)
  46. (en) « Alita: Battle Angel - Russia » (consulté le 1er avril 2019)
  47. (en) « Alita: Battle Angel - United kingdom » (consulté le 1er avril 2019)
  48. (en) « Alita: Battle Angel - Mexico » (consulté le 3 avril 2019)
  49. (en) « Alita: Battle Angel - Taiwan » (consulté le 1er avril 2019)
  50. (en) « Alita: Battle Angel - Germany », sur Box Office Mojo (consulté le 1er avril 2019)
  51. (en) « Alita: Battle Angel - Australia » (consulté le 1er avril 2019)
  52. (en) « Alita: Battle Angel - Japan » (consulté le 11 avril 2019)
  53. (en) « Alita: Battle Angel - Spain », sur Box Office Mojo (consulté le 12 avril 2019)
  54. (en) « Alita: Battle Angel - Hong Kong »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]