Delage 2LCV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Delage 2LCV
Image illustrative de l’article Delage 2LCV
Une Delage 2LCV V12 de 1924 (Retromobile 2012).

Marque Drapeau : France Delage
Années de production 1922-1925
Classe Monoplace
Usine(s) d’assemblage Courbevoie
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) V12
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1 983 cm3
Puissance maximale initialement (1924) 105 ch
puis à 7 000 tr/min (1925) 190 ch
Transmission par quatre arbre à cames en tête
Poids et performances
Vitesse maximale (1925) 215 km/h
Chronologie des modèles
Même voiture…
… même lieu.
René Thomas le 6 juillet 1924 sur Delage 12 cylindres La Torpille, pour son record du monde du kilomètre lancé - 230,634 km/h (sur la route d'Arpajon).
Robert Benoist sur Delage 2LCV victoreuse au Grand Prix de l'ACF 1925.
La Delage GP de 1924.

La Delage 2LCV V12 est une voiture de course monoplace pour Grand Prix, à moteur atmosphérique 12 cylindres en V initial du à Louis Delâge, créée en 1924 par la firme Delage.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts officiels lors du Grand Prix automobile d'Italie 1922 (disputé en septembre par René Thomas).

Elle court jusqu'en 1924 sans ventilateur de refroidissement, puis en 1925 deux compresseurs sont rajoutés. La même année, elle est officiellement pilotée par Robert Benoist, Albert Divo, Louis Wagner, André Morel, Paul Torchy, et René Thomas en début de saison, mais la puissance gagnée par la suralimentation, transmise par quatre arbre à cames en tête ne permet plus alors au châssis d'être pleinement exploité. Malgré tout, la voiture est alors la seule à pouvoir parfois rivaliser avec Alfa Romeo, Champion du monde des manufacturiers 1925 avec sa P2.

En 1926, la Delage 155B succède officiellement à ce modèle.

Le dernier Grand Prix de la 2LCV a lieu lors du Grand Prix automobile de Rome 1932 (abandon de Filippo Ardizzone). Avec un châssis équipé d'un moteur Hispano-Suiza, Maurice Béquet et le parfumeur Roland Coty l'engagent encore alors parfois en course sous le nom de Coty Spéciale.

Victoires et podiums notables[modifier | modifier le code]

Pole position, record du tour[modifier | modifier le code]

Record du monde[modifier | modifier le code]

  • 6 juillet 1924 à Arpajon, Delage 12 cylindres "La Torpille" à 230,634 km/h avec René Thomas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hans Etzrodt, « HILL CLIMB WINNERS 1897-1949, Part 4 (1927-1930) », sur The Golden Era of Grand Prix Racing

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « La grosse voiture Delage 12 cylindres », Très Sport, no 39,‎
  • « La voiture Delage du Grand Prix de France 1924 », Très Sport Mécanique,‎ , p. 13
  • (en) Peter Hull, « Delage : Speed and Elegance in the French Tradition », dans Ian Ward, World of Automobiles, vol. 5, Londres, Orbis,
  • Daniel Cabart et Claude Rouxel, Delage. La belle voiture française, E.T.A.I., (ISBN 2-7268-9432-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]