Delage 155B

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Delage 155B
Image illustrative de l’article Delage 155B
Départ du Grand Prix d'Italie 1927: Robert Benoist en tête, à gauche de l'image, devant "Nando" Minoia, sur OM 865.

Marque Drapeau : France Delage
Années de production 1926-1927
Classe Monoplace
Usine(s) d’assemblage Courbevoie
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) l8, 2 arbres à cames et compresseur, jusqu'à 7 500t/min
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1 500 cm3
Puissance maximale 170 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle 4 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 210 km/h
Châssis - Carrosserie
Châssis châssis en torsion, plié de l'essieu avant vers le bas en se dirigeant sous l'essieu arrière, pour abaissement du centre de gravité
Suspensions essieu rigide AR
Freins quatre tambours
Robert Benoist au GP de San Sébastian (d'Europe), en 1926.
Robert Benoist futur vainqueur du GP d'Angleterre 1927, sur Delage 155B à Brooklands.
Delage GP 1927.

La Delage 15S8 1500, ou Delage 15S8, est une voiture de course monoplace pour Grand Prix, à moteur atmosphérique 8 cylindres en ligne compressé pour 1 500 cm3 du à Louis Delâge, créée en 1926 par la firme Delage.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle succède à partir de l'année 1926 à la Delage 2LCV dans les épreuves de Grand Prix européennes. Bien que trois voitures aient été préinscrites pour disputer le Grand Prix de l'A.C.F. cette année-là, elles ne prennent finalement pas le départ le 6 juin, et leur première apparition en course a lieu en définitive le 18 juillet, lors du Grand Prix d'Europe disputé sur le circuit de Lasarte, avec trois équipages.

Durant deux saisons, le seul réel faux pas de la voiture a lieu au Grand Prix automobile de La Baule en 1927, où Edmond Bourlier doit abandonner lors du 14e tour.

À compter de 1928, année où Malcolm Campbell remporte en septembre le Grand Prix automobile de Boulogne avec en prime le record du tour, Delage engage désormais des voitures toujours de 1 500 cm3 mais maintenant sous l'appellation de 15-S8, puis de 15-SB, ce jusqu'en 1933[1] en Grand Prix, puis la marque doit attendre 1937 -soit plus de quatre années de disette- pour remporter le Campbell Trophy avec le Prince Bira, son dernier succès en Grand Prix avant la guerre (Delage ayant entre-temps été rachetée par Delahaye en 1935, pour des raisons économiques).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

(Nota Bene: la voiture a également une fois Guy Bouriat pour autre pilote de réserve, au GP d'Espagne 1927.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (dernière victoire en 1933 à l'Eifelrennen - 1 500 cm3 du Nürburgring, avec Francis "Earl" Howe, après un autre succès à l'Avusrennen - 1 500 cm3 en 1932 grâce également à Earl Howe.)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delage: Speed and Elegance in the French Tradition, chapitre de Peter Hull dans l'encyclopédie de Ian Ward (éditeur) World of Automobiles (Londre, Orbis, 1974), Volume 5;
  • Delage. La belle voiture française, par Daniel Cabart et Claude Rouxel, éditions E.T.A.I., 2005. (ISBN 2-7268-9432-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le moteur Delage 8 cylindres à compresseur, dessiné par Louis Delage.