Coupe de Belgique de football 1968-1969

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe de Belgique
1968-1969
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 14e
Date du au
Participants 64
Hiérarchie
Hiérarchie Phase finale
Niveau inférieur Tours préliminaires
Palmarès
Tenant du titre R. FC Brugeois
Vainqueur K. Lierse SK

Navigation

La Coupe de Belgique 1968-1969 est la quatorzième édition de l'épreuve. La victoire finale revient au Lierse qui conquiert sa première coupe nationale. Lors de cette édition, les demi-finales doivent être rejouées (il ne s'agit pas d'une programmation « aller-retour » comme ce sera le cas plus tard).

Lors des Huitièmes de finale, on assiste à un « marathon » entre le R. FC Brugeois (tenant du trophée) et le Lierse. Les deux formations ne parviennent pas à se départager. Selon le règlement de l'époque, des prolongations sont jouées ainsi que des « replays ». Finalement, au bout de près de 6 heures de jeu, les « Pallieters » prennent le dessus.

Formule[modifier | modifier le code]

Cette édition respecte la même formule que celle adaptée pour la réapparition de l'épreuve en 1963. Elle se déroule selon le principe de « rencontres à élimination directe en une seule manche sur le terrain de la première équipe tirée au sort ».

La phase finale réunit 64 clubs à partir des 1/32e de finale où les équipes de Division 1 (16) et Division 2 (16) (de la saison précédente) attendent les 32 rescapés de 4 tours préliminaires. Ceux-ci se déroulement en préambule de la saison durant le mois d'août. Le premier tour concerne 128 clubs qui sont rejoints au 2e tour par les cercles de Promotion. Les formations de Division 3 entrent en lice lors du 4e tour.

Un élément important à noter est que la division de référence d'un club pour désigner le moment où il commence la compétition est celle de la saison précédente. Dans cet article les divisions indiquées en regard des clubs est bien celle où ils évoluent pendant cette saison 1968-1969.

Déroulement schématique[modifier | modifier le code]

Tours préliminaires[modifier | modifier le code]

  • TOUR 1: 64 rencontres, 128 clubs des Séries provinciales
    • TOUR 2: 64 rencontres, 64 qualifiés du Tour 1 + les 64 clubs de Promotion de la saison précédente (qui sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre eux)
      • TOUR 3: 32 rencontres, 64 qualifiés du Tour 2 (pré-tirage intégral, plus de tête de série)
        • TOUR 4: 32 rencontres, 32 qualifiés du Tour 3 + les 32 clubs de Division 3 de la saison précédente (qui sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre eux)

Phase finale[modifier | modifier le code]

  • 1/32e de finale: 32 qualifiés du Tour 4, 16 clubs de Division 2 de la saison précédente et 16 clubs de Division 1 de la saison précédente (D1 et D2 sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre elles)
    • 1/16e de finale(à partir de ce tour, tirage intégral, plus de têtes de série)
      • 1/8e de finale
        • 1/4 de finale
          • 1/2 finales
            • FINALE

Répartition des clubs engagés[modifier | modifier le code]

Abréviations des Divisions
Abréviations des Provinces
Répartition des clubs par province et par division
Province D1 D2 D3 P prov. Total
Anvers 3 4 9 1 0 17
Brabant 4 2 4 1 1 10
Flandre occidentale 2 2 2 2 0 8
Flandre orientale 2 1 3 1 0 6
Hainaut 1 2 1 0 0 5
Liège 2 3 1 1 0 8
Limbourg 2 2 2 2 0 9
Luxembourg 0 0 0 1 0 0
Namur 0 0 0 0 0 1
Total 16 16 22 9 1 64

Cinquième tour (Trente-deuxièmes de finale)[modifier | modifier le code]

Ce tour marque l'entrée en lice des 16 clubs de Division 1, de 16 clubs de Division 2, de deux clubs relégués de D2 à la fin de la saison précédente. Ces 32 formations rejoignent les 32 rescapés des tours préliminaires. Le tirage au sport de ce tour est effectué en même temps que celui des quatre tours préliminaires, dont les 32 qualifiés connaissent leur adversaires.

  • 64 clubs, 32 rencontres jouées le (sauf 2 décalées au 01/09)
    • Sans-faute pour les équipes de Division 1.
    • La D2 (8) et la D3 (7) se partagent la quasi totalité des autres places.
    • Les Promotionnaires de Lentezon Beerse créent la surprise en éliminant Seraing (D2).
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
31/08/1968 D1-D2 UR St-Gilloise (en augmentation-I) K. FC Turnhout (en augmentation-II) 1-0
31/08/1968 D1-D2 K. Cercle Brugge SV[note 1] (en augmentation-II) ARA LA Gantoise (en augmentation-I) 1-2
31/08/1968 D1-D3 K. Lierse SK (I) Puurs Excelsior FC(III) 3-0
01/09/1968 D1-D3 K. Beerschot VAV[note 2] (I) K. Lyra (III) 3-1
31/08/1968 D1-D3 R. Ass. Marchiennoise des Sports (III) K. FC Malinois (I) 1-1 ???
31/08/1968 D1-D3 R. Racing White (I) K. Willebroekse SV (III) 3-0
31/08/1968 D1-D3 Racing Jette (III) R. FC Liégeois (I) 1-2
31/08/1968 D1-D3 R. RC Gand (III) R. Standard CL (I) 0-4 jouée au stade de Sclessin
31/08/1968 D1-D3 K. OLSE Merksem (III) K. St-Truidense VV (I) 2-3
31/08/1968 D1-D3 R. Racing FC Montegnée (III) Beveren-Waas SK (I) 2-3
31/08/1968 D1-D3 K. SV Waregem (I) K. White Star Club Lauwe (III) 1-0
31/08/1968 D1-P R. Stade Waremmien FC (en diminution-P) 'R. Daring CB (I) 1-3
31/08/1968 D1-P K. SV Blankenberge (P) R. SC Anderlechtois (I) 0-9 jouée au stade Emile Versé
31/08/1968 D1-P R. Charleroi SC (I) K. Stade Leuven (P) 4-1
31/08/1968 D1-P Sporting Houthalen (en diminution-P) R. FC Brugeois T (I) 0-5
31/08/1968 D1-Prov R. Wavre Sport (en diminution-p-Bbt) K. Beringen FC (I) 1-3
01/09/1968 D2-D3 K. SV Sottegem (III) K. St-Niklaasse SK (II) 0-1
31/08/1968 D2-D3 AS Oostende KM (II) K. Olympia SC Wijgmaal (III) 3-0
31/08/1968 D2-D3 K. SC Maccabi Voetbal Antwerp (en augmentation-III) R. Tilleur FC (II) 2-1
31/08/1968 D2-D3 R. CS Verviétois (II) K. AC&V Brasschaat (III) 3-0
31/08/1968 D2-D3 K. Berchem Sport (II) K. Wezel Sport FC (III) 3-2
31/08/1968 D2-D3 R. Antwerp FC (en diminution-II) K. VG Oostende (III) 3-1
31/08/1968 D2-D3 R. RC Tournaisien (II) R. CS La Forestoise (en augmentation-III) 0-1
31/08/1968 D2-D3 K. FC Winterslag (III) K. FC Herentals (II) 4-2
31/08/1968 D2-D3 V&V Overpelt-Fabriek (III) R. Olympic CC (en diminution-I) 4-1
31/08/1968 D2-D3 K. FC Vigor Hamme (III) Patro Eisden (II) 2-1
31/08/1968 D2-P R. Crossing FC Molenbeek (II) Léopold Club Bastogne (P) 7-0
31/08/1968 D2-P K. FC Diest(II) K. FC Scela Zele (P) 1-0
31/08/1968 D2-P K. Waterschei SV THOR Genk (II) K. Kortrijk Sport (P) 10-1
31/08/1968 D2-P K. FC Lentezon Beerse (P) R. FC Sérésien (II) 0-0 ???
31/08/1968 D3-D3 RC Mechelen (en diminution-III) K. Boom FC (III) 0-1
31/08/1968 D3-P R. RC Tirlemont (en diminution-III) K. Patria FC Tongeren (P) 5-2

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

À partir de ce tour, un tirage au sort intégral est effectué avant chaque tout. Il n'y a plus d'équipes protégées.

Participants[modifier | modifier le code]

Tous les cercle provinciaux ont été éliminés.

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/16e de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Clubs de
Division 3
Clubs de
Promotion
Total
Totaux par division 16 8 7 1 32
Anvers 3 2 2 1 8
Brabant 4 2 2 0 8
Flandre-Occidentale 2 1 0 0 3
Flandre-Orientale 2 1 1 0 4
Hainaut 1 0 0 0 1
Liège 2 1 0 0 3
Limbourg 2 1 2 0 5
Namur 0 0 0 0 1

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 32 équipes, 16 rencontres programmées initialement programmées le (sauf 2 avancées au 8). en raison des conditions météorologiques, tous les matchs planifiés le 29/12 sont remis et finalement joués en février et mars 1969.
    • Le tirage au sort programme cinq affrontements entre « D1 », mais une affiche attire particulièrement l'attention: « FC Brugeois-SC Anderlechtois ». Dans les fais, le vice-champion et tenant du trophée qui accueille le champion national. Les « Gazelles[1] » s'imposent et s'instaurent comme les principaux favoris à leur propre succession, surtout que le Standard (leader du classement en championnat) est allé se faire surprendre à La Gantoise pourtant empêtré dans la seconde partie du tableau.
    • Très mal en point en championnat, le Daring CB et le « Club Malinois » écartent des formations bien mieux classées qu'eux.
    • Le derby du Pays de Waes tourne à l'avantage de St-Nicolas (D2).
    • Toutes les équipes de « D3 » disparaissent, alors que le CS Verviétois (D2) hérite du « petit poucet » restant en course.
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
23/02/1969 D1-D1 K. Beerschot AC[note 2] (I) K. Lierse SK (I) 1-2
08/12/1968 D1-D1 K. Beringen FC (I) K. FC Malinois (I) 1-3
23/02/1969 D1-D1 K. SV Waregem (I) R. Daring CB (I) 0-1 après prolongation. (90 min:0-0)
19/03/1969 D1-D1 ARA LA Gantoise (en augmentation-I) R. Standard CL (I) 1-0
19/03/1969 D1-D1 R. FC Brugeois T (I) R. SC Anderlechtois (I) 2-1
08/12/1968 D1-D2 K. St-Niklaasse SK (II) Beveren-Waas SK (I) 1-0
23/02/1969 D1-D2 R. Crossing FC Molenbeek (II) R. Charleroi SC (I) 1-2
23/02/1969 D1-D2 K. FC Diest (II) K. St-Truidense VV (I) 0-1
23/02/1969 D1-D3 R. Racing White (I) K. Boom FC (III) 3-0
08/02/1969 D1-D3 UR St-Gilloise (en augmentation-I) V&V Overpelt-Fabriek (III) 4-0
09/02/1969 D1-D3 R. FC Liégeois (I) K. FC Winterslag (III) 3-0
23/02/1969 D2-D3 R. CS La Forestoise (en augmentation-III) R. Antwerp FC (en diminution-II) 1-3 jouée au stade de l'Union St-Gilloise
22/02/1969 D2-D3 K. Berchem Sport (II) K. FC Vigor Hamme (III) 0-0 Tirs au but 5-4
09/02/1969 D2-D3 R. RC Tirlemont (en diminution-III) AS Oostende KM (II) 0-2
23/02/1969 D2-D3 K. SC Maccabi Voetbal Antwerp (en augmentation-III) K. Waterschei SV THOR Genk (II) 1-4
09/02/1969 D2-P R. CS Verviétois (II) K. FC Lentezon Beerse (P) 2-0

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/8e de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Total
Totaux par division 10 6 16
Anvers 2 2 4
Brabant 3 0 3
Flandre-Occidentale 1 1 2
Flandre-Orientale 1 1 2
Hainaut 1 0 1
Liège 1 1 2
Limbourg 1 1 2

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 16 équipes, 8 rencontres programmées, entre le et le .
    • Deux surprises notables, avec les éliminations du Sporting de Charleroi et de La Gantoise. Les « Zèbres », qui réalisent pourtant une de leurs meilleures saisons en championnat, sont surpris à domicile par l'AS Ostende, laquelle joue la tête en « Division 2 ». Tombeurs des « Rouches » au tour précédent, les « Buffalos » sont logiquement battus, au Bosuil, par un « Great Old » pourtant très peu fringant en dans l'antichambre de l'élite où il a été renvoyé pour la première fois de son Histoire.
    • La rencontre « Lierse-FC Brugeois » ne peut aller à son terme en raison de...l'obscurité[note 3].
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
10/04/1969 D1-D1 K. Lierse SK (I) R. FC Brugeois T (I) 0-0 arr. match arrêté après plus de 120 minutes de jeu, en raison de l'obscurité
09/04/1969 D1-D1 UR St-Gilloise (en augmentation-I) R. Daring CB (I) 3-0
07/04/1969 D1-D1 K. FC Malinois (I) R. FC Liégeois (I) 0-1
10/04/1969 D1-D2 K. Berchem Sport (II) R. Racing White (I) 0-1
09/04/1969 D1-D2 K. St-Truidense VV (I) K. St-Niklaasse SK (II) 1-0
09/04/1969 D1-D2 R. Antwerp FC (en diminution-II) ARA LA Gantoise (en augmentation-I) 1-0
07/04/1969 D1-D2 K. Waterschei SV THOR Genk (II) R. CS Verviétois (II) 1-0
08/04/1969 D1-D2 R. Charleroi SC (I) AS Oostende KM (II) 0-1

Huitièmes de finale - Replay 1[modifier | modifier le code]

  • Tout comme la rencontre initiale du , ce « replay » se révèle particulièrement équilibré. Aucune des deux formations ne parvient à faire la différence et on doit disputer les prolongations. À l'époque, l'emploi du pluriel est familièrement de mise car le règlement prévoit qu'une première prolongation de « 2 fois 15 minutes » est jouée et qu'elle est suivie d'une 2e de « 1 fois 15 minutes ».
  • Lors du match initial, l'arbitre a été contraint d'arrêter la partie après deux minutes dans la 2e prolongation, soit après 122 minutes, en raison de l'obscurité croissante. À l'époque, le stade de la chaussée du Lisp a été entièrement rénové, mais...il ne dispose pas encore d'éclairage homologué[note 3].
  • Après 135 nouvelles minutes, rien n'a été marqué et le huitième de finale doit être rejoué une seconde fois.
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
16/04/1969 D1-D1 K. Lierse SK (I) R. FC Brugeois T (I) 0-0 après 2 prolongations: (2x15 minutes puis 1x 15 minutes)

Huitièmes de finale - Replay 2[modifier | modifier le code]

  • Le second replay est programmé au « Klokke », l'antre du Club Brugeois. Le match fait couler beaucoup d'encre. En raison des éliminations du Standard, d'Anderlecht mais du Sporting de Charleroi, le FC Brugeois et le Lierse sont clairement les deux principaux favoris de cette 13e Coupe de Belgique. On parle de « finale avant la lettre ». Les Gazelles brugeoises sont pointées comme favorites de cette troisième manche forcée, car en janvier précédent, les Pallieters ont subi une correction (5-1) lors de la déplacement dans la Venise du Nord[note 3].
  • Les choses débutent bien pour les Brugeois qui ouvrent le score par Bailliu, mais de solides Lierrois renversent la vapeur et s'imposent sans discussion, avec un doublé de De Ceulaer et une réalisation de De Nul. La décision est enfin tombée au terme d'un affrontement d'une durée record dans l'Histoire du football belge puisque les deux formations se sont affrontées pendant 347 minutes sur le terrain, soit 5 h 47' !
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
24/04/1969 D1-D1 R. FC Brugeois T (I) K. Lierse SK (I) 1-3

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les quarts de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Total
Totaux par division 5 3 8
Anvers 1 1 2
Brabant 2 0 2
Flandre-Occidentale 0 1 1
Liège 1 0 1
Limbourg 1 1 2

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 8 équipes, 4 rencontres programmées entre le et le .
    • Le tirage au sort épargne les clubs de l'élite puisqu'une seule rencontre les concerne intégralement. Le verdict de cette partie est surprenante car l'Union va s'imposer en terre limbourgeoise.
    • Les trois autres matches sont donc des affrontements « D1-D2 ». THOR Waterschei cause la surprise en allant gagner au Vélodrome de Rocourt.
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
23/04/1969 D1-D1 K. St-Truidense VV (I) UR St-Gilloise (en augmentation-I) 1-2
align="center"|22/04/1969 D1-D2 R. FC Liégeois (I) K. Waterschei SV THOR Genk (II) 0-1
24/04/1969 D1-D2 R. Racing White (I) R. Antwerp FC (en diminution-II) 5-3
01/05/1969 D1-D2 AS Oostende KM (II) K. Lierse SK (I) 1-3

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les demi-finales
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Total
Totaux par division 3 1 4
Anvers 1 0 1
Brabant 2 0 2
Limbourg 0 1 1

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 4 équipes, 2 rencontres programmées le .
    • Les deux rencontres n'offrent pas de décisions à l'issue des prolongations réglementaires. Conformément au règlement appliqué à l'époque, elles doivent, toutes deux, être rejouée.
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
07/05/1969 D1-D2 R. Racing White (I) K. Waterschei SV THOR Genk (II) 1-1 après 2 prolongations (2x15 minutes + 1x15 minutes)
07/05/1969 D1-D1 UR Saint-Gilloise (en augmentation-I) K. Lierse SK (I) 0-0 après 2 prolongations (2x15 minutes + 1x15 minutes)

Demi-finale - Replays[modifier | modifier le code]

  • La logique est respectée lors de ces « replays » avec la qualification des deux équipes citées comme favorites.
Dates Types Visités Visiteur Score final Remarques
15/05/1969 D1-D2 K. Waterschei SV THOR Genk (II) R. Racing White (I) 2-4
15/05/1969 D1-D1 K. Lierse SK (I) UR Saint-Gilloise (en augmentation-I) 4-0

Finale[modifier | modifier le code]

18 mai 1969 K. Lierse SK 2-0 R. Racing White Stade du Heysel, Bruxelles
C. De Ceulaer But inscrit après 50 minutes 50e
A. De Nul But inscrit après 86 minutes 86e
Spectateurs : 26 000
Arbitrage : Robert Schaut

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe

Titulaires :
G Drapeau : Belgique Carl Engelen
ArD Drapeau : Belgique Roger Dierckx
DC Drapeau : Belgique Walter Bogaerts
DC Drapeau : Belgique Ronny Michielsens
ArG Drapeau : Belgique Robert Granjé
M Drapeau : Belgique Robert Willems Capitaine
M Drapeau : Belgique Lucien Olieslagers Remplacé après 88 minutes 88e
AiD Drapeau : Belgique Frans Janssens
A Drapeau : Belgique Corneel De Ceulaer
A Drapeau : Belgique André De Nul
AiG Drapeau : Belgique Frans Vermeyen

Remplaçants :
M Drapeau : Belgique Léo Thys Entré après 88 minutes 88e 

Entraîneur :
Drapeau : Belgique Staf Van Den Bergh
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe

Titulaires :
G Drapeau : Belgique Willy Tack
ArD Drapeau : Belgique Marcel Neefs
DC Drapeau : Belgique Willy Tuyaerts
DC Drapeau : Belgique André Stassart
ArG Drapeau : Belgique Roland Vanden Borght
MD Drapeau : Belgique Robert Waseige Remplacé après 46 minutes 46e
M Drapeau : Belgique Jean Dockx
MG Drapeau : Belgique Alfons Haagdoren
AiD Drapeau : Belgique Walter Vercammen Remplacé après 75 minutes 75e
A Drapeau : Belgique Frans Tuyaerts
AiG Drapeau : Belgique Daniel Audrits[2]

Remplaçants :
M Drapeau : Belgique Herman Jacobs Entré après 46 minutes 46e 
M Drapeau : Belgique Pierrot Crombez Entré après 75 minutes 75e 

Entraîneur :
Drapeau : Belgique Jef Vliers

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

  • Nombre de finales jouées: 14 - (50 buts marqués)
    • Nombre de finales avec prolongation: 5 (6 buts marqués)
    • Nombre de finales avec tirs au but: 1 (7-6, 15 tirs)
  • Joueurs expulsés lors en finale: 4
  • Clubs participant aux finale:

Par provinces[modifier | modifier le code]

Digest des finales de la Coupe de Belgique de football
# Provinces[note 4] Vainqueurs Finalistes Total
1 Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 2 5 7
2 Province de Brabant 5 3 8
3 Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 2 2 4
4 Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 1 1 2
5 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 1 0 1
6 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 3 2 5
7 Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 0 1 1
8 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0 0 0
9 Drapeau de la province de Namur Province de Namur 0 0 0
Détail Province de Brabant
# Provinces[note 4] Victoires Place de
finaliste
Total
1 Flemish Brabant Flag.png Province du Brabant flamand 0 1 1
2 Drapeau Province BE Brabant Wallon.svg Province de Brabant wallon 0 0 0
3 Flag Belgium brussels.svg Bruxelles 5 2 7

Clubs avec plus d'une victoire[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À partir du , le R. CS Brugeois traduit son appellation officielle en Néerlandais et devient le K. Cercle Brugge SV.
  2. a et b À partir de la saison 1968-1969, le « matricule 13 » change son appellation officielle afin de la rendre plus néerlandophone. Ainsi le K. Beerschot AC devient le K. Beerschot VAV (VAV: Voetbal en Athletiek Vereniging).
  3. a, b et c (nl) Évocation des faits dans l'historique du Lierse..
  4. a et b Pour rappel, auprès de l'URBSFA, le Brabant reste unitaire, même après sa scission administrative.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gazelles: ancien surnom des joueurs du Football Club Brugeois qui a depuis laissé la place à celui de « Blauw en Zwart ».
  2. Certaines sources renseignent Michel Darte et non pas Daniel Audrits.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]