Robert Waseige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Waseige
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (78 ans)
Lieu Rocourt, Liège (Belgique)
Poste Défenseur, Entraîneur, Directeur sportif
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1959-1963 Drapeau : Belgique RFC Liège - (-)
1963-1970 Drapeau : Belgique R Racing White Bruxelles - (-)
1970-1973 Drapeau : Belgique KFC Winterslag - (-)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1971-1976 Drapeau : Belgique KFC Winterslag
1976-1979 Drapeau : Belgique Standard de Liège
1979-1981 Drapeau : Belgique KFC Winterslag
1981-1983 Drapeau : Belgique KSC Lokeren
1983-1992 Drapeau : Belgique RFC Liège
1992-1994 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
1994-1996 Drapeau : Belgique Standard de Liège
1996 Drapeau : Portugal Sporting Portugal
1997-1999 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi
1999-2002 Drapeau : Belgique Belgique
2002 Drapeau : Belgique Standard de Liège
2003-2004 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi (directeur sportif) 6v 4n 13d
2004 Drapeau : Algérie Algérie
2005 Drapeau : Belgique FCM Brussels S
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Robert Waseige est un footballeur puis entraîneur belge, né le 26 août 1939, à Rocourt dans la province de Liège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Waseige commence sa carrière au RFC Liège où il est titulaire quatre saisons, jouant plus de 100 rencontres au total. En 1962, il est transféré au Racing White pour huit saisons. En 1971 il devient entraîneur de Winterslag (qu'il fait monter de D3 en D1), puis de Lokeren et du Standard de Liège, où il aura beaucoup de succès.

Mais c'est en tant qu'entraîneur du RFC Liège (1983-1992) qu'il obtient ses plus beaux succès: sous sa direction, le club qui était bien mal-en-point, retrouve la Coupe d'Europe à 4 reprises (éliminations de Benfica, du Rapid de Vienne, Hibernian Edinburgh, FC Innsbruck), gagne une Coupe de Belgique en 1990 contre Ekeren (ainsi qu'une finale perdue et 2 demi-finales), finit deux fois troisième du Championnat et renoue avec sa longue tradition de formation des jeunes.

Robert Waseige entraîne ensuite Charleroi durant deux saisons (1992-1994), une deuxième fois le Standard où il est vice-champion en 1995, et enfin le Sporting de Lisbonne un an plus tard.

En 1999, il succède à Georges Leekens à la tête de l'équipe nationale de Belgique où il réussit à redonner des couleurs à la formation tricolore en perte de vitesse. Il qualifie avec brio les Diables Rouges pour la Coupe du monde 2002 au Japon et en Corée du Sud, où ils atteignent les huitièmes de finales et perdent, de manière discutable, contre le Brésil, futur vainqueur.

À l'issue de cette épreuve, Robert Waseige revient une troisième fois au Standard, où il se fait limoger après un début de championnat catastrophique. Il entraîne ensuite une deuxième fois à Charleroi, avant de prendre la direction du FC Molenbeek Brussels Strombeek l'espace de quelques matches à la fin de la saison 2004-2005 pour assurer son maintien en Division 1.

En outre, Robert Waseige est le père de Frédéric, ancien joueur de football professionnel devenu journaliste sportif.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Debisschop, Guy (préface de Jean-Denis Lejeune), Robert Waseige: l'entraîneur citoyen, L. Pire, Bruxelles, 2000, 104 p., 24 cm (ISBN 2-930240-83-0).
  • EVENS, Thierry, RFC Liégeois, l'Europe avec Waseige, Editions Gamma Sports, Tournai, 1985, 190p. (ISBN 2-7130-0722-4)