Claude Ruey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Claude Ruey
Illustration.
Portrait de Claude Ruey (2007)
Fonctions
Conseiller national

(11 ans, 11 mois et 28 jours)
Législature 46e (1999-2003)
47e (2003-2007)
48e (2007-2011)
Président du Parti libéral suisse (PLS)

(5 ans, 9 mois et 7 jours)
Prédécesseur Jacques-Simon Eggly
Successeur Pierre Weiss
Conseiller d'État du Canton de Vaud

(12 ans)
Élection
Réélection
Législature législature 1990-1994
législature 1994-1998
législature 1998-2002
Député au Grand Conseil du canton de Vaud

(16 ans et 2 mois)
Législature 1974-1978
1978-1982
1982-1986
1986-1990
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Nyon (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti libéral suisse (PLS)
Profession Avocat-conseil
Homme politique

Claude Ruey, né le à Nyon, est un homme politique suisse membre du Parti libéral suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Gland, il est titulaire d'une licence en science politique et d'un doctorat en droit, titre délivré par la Faculté de droit de l'Université de Lausanne. Sa thèse a été publiée en 1988 sous le titre "Monopoles cantonaux et liberté économique"[1]. Il travaille d'abord comme avocat à Nyon puis à Lausanne. Élu conseiller communal à Nyon entre 1973 et 1990, il est élu député de l'arrondissement de Nyon au Grand Conseil de 1974 à 1990.

Entre 1990 et 2002, il siège au Conseil d'État du canton de Vaud où il occupe successivement la tête des départements de la justice, de la police et des affaires militaires de 1990 à 1994, de l'intérieur et de la santé publique de 1994 à 1998 puis des institutions et des relations extérieures de 1998 à 2002. Pendant cette période, il préside le Conseil d'État en 1995 et 1999 et le Conseil du Léman de 1997 à 1999.

Membre du Conseil national de décembre 1999 à 2011, il préside le Parti libéral de juin 2002 au 15 mars 2008 où il est remplacé par Pierre Weiss après avoir annoncé son retrait.

Sa femme Élisabeth Ruey-Ray, née le 5 janvier 1948, est membre de l'exécutif de la commune de Nyon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Explore: Liste des résultats - RERO », sur explore.rero.ch (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]