Variétés Club de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Variétés Club de France
Logo du Variétés Club de France
Généralités
Nom complet Variétés Club de France
Fondation 14 juin 1971
Couleurs rose et bleu
Stade Stade Jean Bouin, Choisy-le-Roi (94600). Terrain : Daniel Vertelary
Président Serge Piovan
Entraîneur Jean-Michel Larqué
Site web www.varietes.org

Maillots

Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm.png
Kit body.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

Le Variétés Club de France (VCF) est un club de football français rassemblant des personnalités médiatiques ainsi que d'anciens joueurs de football célèbres.

Il est fondé en 1971. Le VCF fête donc durant toute l'année 2021 son 50e anniversaire et entame sa 51e saison le 4 septembre à Melun.

L'équipe du VCF dispute en moyenne une quarantaine de rencontres par an : matchs de bienfaisance, jubilés, tournées multiples à travers le globe ou simples matchs sur des terrains de France. Au , le club présidé par Serge Piovan et managé par Jacques Vendroux affiche plus de 2 350 matchs au compteur.

Le club a compté dans ses rangs un président de la République : Emmanuel Macron[1], le 14 octobre 2021 pour la fondation Hôpitaux de Paris et Hôpitaux de France[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Variétés Club de France est fondé en juin 1971 à l'initiative de René Fano, Lucien Felli, Georges Chelon, Michel Drhey, Jean-Pierre Yzerman, Eddy Biernat et Jacques Vendroux. Son premier match a lieu le 11 septembre 1971 à Suresnes, en banlieue parisienne. Dès le début de l'aventure, le club rassemble des passionnés qui se retrouvent chaque semaine sur le stade qui borde le boulevard périphérique, porte de la Plaine dans le 15e arrondissement de Paris. Ce sont des matches tous azimuts avec une équipe « sympa » qui cherche à assouvir son besoin d'exister en sillonnant non seulement la France mais aussi le monde entier. Son objectif premier est de jouer sérieusement sans se prendre au sérieux.

René Fano est le premier buteur du club lors du match de Suresnes, et la première tournée a lieu en Corse en 1972 à l'initiative des insulaires de l'équipe, les frères Felli. Cette tournée en appelle d'autres, notamment à l'étranger. Le 24 juin 1981, l'équipe du VCF foule la pelouse du stade Maracanã à Rio de Janeiro pour y disputer le lever de rideau du fameux derby carioca Fla-Flu opposant Flamengo et Fluminense Football Club. C'est la troisième équipe française, après l'Olympique de Marseille et l'équipe de France, à jouer sur ce terrain. Le Variétés Club de France est battu 3-1 par les champions du monde de 1970 emmenés par Félix, Paulo Cesar, Tostao et Rivelino notamment.

N'oublions pas le premier match mixte de l'histoire joué le 20 mars 2019 entre le VCF et le Stade de Reims, en présence de Brigitte Macron et Muriel Robin, au profit de la fondation des femmes.

Et enfin l'un des plus grands évènements du VCF s'est produit le 10 juin 2009. Ce jour, le VCF est reçu au Vatican par le pape Benoît XVI. À la suite de cette bénédiction, le club dispute un match contre l'équipe des gardes pontificaux à Rome, au centre d'entraînement de l'AS Roma.

Records[modifier | modifier le code]

En 1983, le club réalise un tour du monde qui voit le VCF disputer un match sur chaque continent en l'espace d'un mois.

Deux ans plus tard, l'équipe bat le record du monde du match de football le plus long (inscrit au livre Guinness des records) en 35 heures et 2 minutes, à Angoulême.

En 1986 à Rio de Janeiro au Brésil, le club remporte le titre de champion du monde des vétérans, grâce notamment aux trois buts de Michel Paolini en finale. C'était à Rio de Janeiro à l'occasion du deuxième séjour dans le pays du football par excellence.

En 1993, le VCF réalise une tournée très symbolique en Israël et Palestine, ponctuée par les deux rencontres historiques de Jéricho et de Tel Aviv.

Dans les faits notables, n'omettons pas la victoire obtenue à Saint-Prix le 20 novembre 2005 sur le score de… 26 à 0, ce qui constitue, à ce jour, le record, ainsi que les 10 buts, autre record, inscrits par Chérif Oudjani à cette occasion.

Le VCF qui a joué 149 matches hors de la Métropole, est également très fier de sa collection « historique » de fanions. Depuis 1971, l'ensemble a été conservé et sera bientôt visible par chacun.

Voyages[modifier | modifier le code]

Le VCF dont le goût pour les voyages reste intact au fil des années, a déjà visité les pays et contrées lointaines et notamment nos départements et territoires d'Outre-mer suivants : Monaco, Djibouti, Maroc, Tunisie, Haïti, Colombie, USA, Polynésie, Côte-d'Ivoire, Thaïlande, Soudan, Allemagne, Brésil, Cameroun, Sri Lanka, Belgique, Gambie, Suisse, Hawaï, Australie, Nouvelle-Calédonie, Singapour, Grande-Bretagne, Madagascar, Gabon, Cuba, Guadeloupe, Les Saintes (Guadeloupe), Sénégal, Saint-Barthélemy, Martinique, La Réunion, Algérie, Luxembourg, Saint Martin, Russie, Bahamas, Italie, Ile Maurice, Egypte, Palestine, Israël, Pays-Bas, Koweït, Guyane, Indonésie, Tobago, Saint-Pierre et Miquelon, Espagne, Malaisie, Sainte-Lucie, Mayotte, Antigua, Wallis et Futuna, Mexique, Tanzanie, Antilles, Cap-Vert, Groenland, Panama, Mongolie, Australie.

Au total, 117 rencontres ont été disputées à ce jour à l'étranger et 32 matches ont eu lieu dans les départements et territoires d'Outre-mer.

Coupes et jubilés[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, le VCF est autorisé à participer à la Coupe de France, sur invitation de la Fédération française de football.

Les jubilés sont des moments qui rythment la vie du club. Le VCF en organise régulièrement en l'honneur et au profit de ses amis. Chacun garde encore en mémoire la « retraite » de Marius Trésor le 14 juillet 1985 à Bordeaux et également, avec la France entière comme témoin, le jubilé de Michel Platini à Nancy le 23 mai 1988. Citons aussi parmi toutes ces fêtes, celles réservées à Jean-Michel Larqué, Serge Mesones, Nestor Combin, Dominique Vesir, Alain Giresse, Dominique Rocheteau, Jean-François Domergue, Éric Pecout, Max Bossis, René Girard, Daniel Leopoldes, Dominique Bathenay, Bernard Lacombe, Victor Zvunka, Philippe Mahut, Claude Leroy, Gérard Bernardet, Olivier Rouyer, Patrick Rabathaly, etc.

Dans le monde du football hexagonal, les membres du VCF ont une réputation de joyeux fêtards. Si la bonne humeur ne se dément jamais dans ses rangs, le VCF sait aussi se montrer disponible pour les bonnes causes et de nombreux coups de cœur jalonnent son itinéraire. Depuis 1971, le club a versé son obole à de nombreuses associations caritatives et pu aider également des personnes en difficulté. Sa devise a été lancée en 1990 à Moscou par Jean-François Domergue : « Franchise, Honnêteté, Intégrité, Courage (FHIC)». Dans le cadre de son 30e et 35e anniversaire, le club est reçu à l'Élysée par le président de la République Jacques Chirac le 11 décembre 2001 et le 12 avril 2007. Le VCF fête son 10e anniversaire le 1er octobre 1981 à Bry-sur-Marne en banlieue parisienne, il a disputé son 1 000e match au Havre (match organisé par Jean-Pierre Hureau). Le VCF a célébré son 20e anniversaire au Parc des Princes contre une sélection mondiale mise sur pied par Michel Platini.

Le VCF a disputé sa 1 500e rencontre à Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) le 26 janvier 1997.

Le club fête son 25e et 30e anniversaire à Marrakech les 2 juin 1996 et 13 juin 2001 à l'initiative des rois du Maroc Hassan II et Mohamed VI.

Moins glorieux mais tout aussi mémorable et hautement fédérateur, fut le naufrage vécu le 31 décembre 1978 au large de Cartagena en Colombie. Sur une mer des Antilles déchainée, le bateau sur lequel sont embarqués les joueurs dérive pendant des heures. Après l'échouage, des hôtes inconnus et adorables improvisent un réveillon mémorable.

Dans le cadre de son 30e anniversaire, les ors de la République ont vu passer le VCF dans sa tenue d'apparat à l'occasion d'un dîner donné à l'Élysée le 11 décembre 2001 par le chef de l'État. M. et Mme Chirac, qui l'avait d'ailleurs déjà reçu le 13 janvier 1997, viennent à nouveau de lui marquer leur estime en l'invitant une dernière fois en ce lieu, le 12 avril 2007.

Le VCF a joué son 2 000e match le 15 avril 2010 au stade Jean-Bouin à Paris contre une sélection républicaine.

Identité et devise[modifier | modifier le code]

Le Variétés a un emblème floral : la marguerite, fleur préférée de Nestor Combin. Sa devise a été lancée en 1990 à Moscou par Jean-François Domergue : « Intégrité, honnêteté, franchise, courage ».

Personnalités emblématiques[modifier | modifier le code]

Anciens sportifs[modifier | modifier le code]

Dominique Rustichelli, Philippe Lemenan, d'anciens professionnels furent les premiers « gros » transferts du club. Ils rejoignent à l'époque, Alain Gottvalles, Romuald, les frères Felli, Jean-Paul Guichard, Pierre Bruhin, Fabrice Baledent, Pierre Delorme, Jacques Belmas, Théo Colagrossi, Serge Martinazzo, Eddy Biernat, Alain De Martignac entre autres.

1971 : les pionniers toujours présents Jacques Belmas, René Fano, Jacques Vendroux et Charlie Thétard.

1974 : les anciens internationaux Nestor Combin et Jean-Michel Larqué.

1975 : le journaliste Dominique Grimault.

1978 : le tennisman Yannick Noah.

1980 : les journalistes José Coves et Alain Leiblang.

1981 : le rugbyman Richard Astre, les footballeurs Ian Mulder, Victor Zvunka, Dominique Rocheteau, Michel Platini, l'entraîneur Arsène Wenger, l'entraîneur de saut à la perche Jean-Claude Perrin.

1982 : l'ancien footballeur Claude Le Roy.

1983 : les anciens internationaux Alain Giresse et Bernard Lacombe.

1984 : le rugbyman Serge Blanco, les anciens internationaux Marius Trésor, Olivier Rouyer, René Girard et Léonard Specht.

1985 : Abdel Djaadaoui, René Charrier et Thierry Olekziak.

1986 : l'ancien international Mustapha Dahleb.

1987 : Vahid Halilhodžić.

1988 : l'ancien international Jean-François Domergue.

1989 : l'ancien entraîneur Henry Emile, le journaliste Michel Denisot et l'ancien footballeur Éric Pécout.

1990 : l'ancien gardien de but Jean-Michel Moutier et le chanteur et comédien Patrick Bruel.

1992 : l'ancien international hollandais Johan Neeskens et Gérard Bernardet.

1993 : Jean-Pierre Orts.

1994 : le journaliste Frédéric Jaillant.

1995 : l'ancien arbitre international Joël Quiniou et Paco Rubio.

1996 : l'ancien international sénégalais Saar Boubacar.

1997 : l'ancien gardien de but Jean-Pierre Lauricella.

1999 : Antoine Kombouaré.

2000 : Patrick Rabathaly.

2001 : son altesse sérénissime Albert II de Monaco, Jean-Michel Guede et Jean-Michel Bridier.

2002 : les anciens footballeurs Jean-Guy Wallemme, Baptiste Gentili et Marc Keller.

2004 : Chérif Oudjani, Roger Hitoto et le journaliste devenu Maire de Poissy Karl Olive.

2007 : l'ancien footballeur aujourd'hui entraîneur Claude Puel.

2008 : les champions du monde Laurent Blanc et Didier Deschamps.

2009 : le tennisman Richard Gasquet et le champion du monde Christian Karembeu.

2010 : Steve Savidan et Romarin Billong.

2011 : l'ancien Lensois Éric Sikora.

2012 : Rudi Garcia, Bernard Diomède, Pierre-Yves André le journaliste Frédéric Plisson et le champion du monde Robert Pirès.

2013 : Patrick Colleter, le rugbyman du Biarritz Olympique Dimitri Yachvili, l'ancien arbitre international Patrick Lhermitte et le chanteur Matt Pokora.

2014 : le champion du monde Bixente Lizarazu, Grégory Paisley, Sony Anderson et Christophe Pignol.

2015 : Frédéric Piquionne.

2016 : Robert Malm.

2017 : l'humoriste Ary Abittan, le journaliste Smaïl Bouabdellah, le footballeur Jean-Michel Lesage et le réalisateur Fabien Onteniente.

2019 : Jérémie Brechet, Laure Boulleau, Benoit Cheyrou, Bruno Cheyrou, Julien Féret, Sidney Govou, Gaëtan Huard, Benjamin Nivet, Clément Chantome, Laurent Batlles, Jérémy Clément et Ludovic Obraniak et le rappeur Jok'air ont rejoint le Variétés Club de France.

2020 : Sylvain Armand et le journaliste Thibaud Vézirian

Autant de sportifs et pas seulement des footballeurs ayant mis un terme à leur brillante carrière, qui ont pris ou prennent toujours pour beaucoup, un plaisir certain à se produire régulièrement sous les couleurs du club, et ce, sous toutes les latitudes et par tous les temps.

Les anciens footballeurs internationaux, journalistes et sportifs de renom ont également porté les couleurs du VCF pour compléter l'effectif: Éric Deblicker, Patrick Proisy, Thierry Gilardi… qui précédent les Henri Biancheri (décédé en 2019), Georges Carnus, Serge Mesonès (décédé en 2001), Bernard Graeff, Philippe Mahut (décédé en 2014) , Léonard Specht.

Par ailleurs Zinédine Zidane, Pascal Olmeta, Fabien Barthez, Christophe Dugarry, Jean-Pierre Papin et Hatem Ben Arfa ont renforcé le VCF lors de ses grands rendez-vous.

Joueurs[modifier | modifier le code]

Le Variétés Club de France dispute plus de quarante rencontres par an. Pour les disputer, à côté des sportifs de renom précédemment cités, le club a dû disposer d'une base solide de joueurs présents : René Hamard, Daniel Léopoldès, Martial Schmiedt, Xavier Perez, Didier Piquet, Bruno Degat, Albert Couriol, Jean-Pierre et Patrick Valente, Patrick Fiorelli, Alain Charvet, Éric Faisant, Jean-Paul Guemise, Alexandre Malossi, Richard Laine, Cédric Schille, Réginald Becque, Éric Adamczak, Mathieu Fontaine, Yann Ollivier, Sébastien Barniaud, William Naigeon, Rachid Aklalouchi, Hervé Maximin, Thierry Detave, Stéphane San Pedro, Stéphane Le Floch, Pascal Cantrel, Maxime Sevenet, sans oublier Tom Rocheteau, Hervé Sabourin, Regis Bridier, Walter Oyono, Martin Quiniou, Baptiste Vendroux, Bruno Skropeta, Yoann Lemaire, Vincent Magniez, Samir Amirèche, Sofiane Amami, Arnaud Brégère, Philippe Auroy, Jérémie Dickenson, Franck Pérée, Souiga Medjebeur, Otman Djellilahine, Nathanaël Gavant, Jérémy Brahmi, Julien Laquitaine, Kaled Ait Ramdane, Nadir Birem, Mouhamadou Kébé, Abdelkrim Djaknoun, Ibrahima Traoré, Nofel Djaraouane, Kanza Massaki, Eric Akoun et Daniel Leguay.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Le VCF peut compter sur les Rudy Lales, Pascal Pouillot, Alain de Martignac, Jean-Louis Legrand, Gérard Cohen, Robert Nataf, Pierre Ville, Bernard Graeff, Jean-François Falcou, Michel Ennesser, Jean-Jacques Bertrand, Alain Cayzac, Philippe Piat, Léo Crozzoli, Jean-Claude Colas, Serge Piovan, Max Favreau, Max Duzant, Yves Quiniou, Franck Deussen, Dominique Rogue, Philippe Lagueyte, Pascal Picquot, Bruno Ribourdouille, Pascal Morin, Omar Altundag ainsi que les kinés Patrick Iriart, Gilles Watelle, Alain Petit, André Lansade, Michel Brohan, Fabien Dinville, Patrice Quémener, Gérard Éraud, Philippe Boyet, les médecins Jean-Pierre et François Fraioli, Éric Rolland, Jacques Parier sans oublier nos photographes Bruno Vrignaud et Philippe Lagueyte et notre webmaster Maxime Sevenet.

Pour les rencontres de prestige, le VCF a la chance de pouvoir compter dans ses rangs deux anciens arbitres internationaux Joël Quiniou et Patrick Lhermite.

Le Variétés a connu cinq présidents : Jean-Pierre Yzerman (de 1971 à 1973), Serge Martinazzo (de 1973 à 1980), Patrick Proisy (1980), Thierry Roland (de mars 1980 jusqu'à son décès en juin 2012) et depuis Serge Piovan (cadre à Air-France).

Le journaliste Jacques Vendroux, qui a débuté sa carrière en 1966 à l'ORTF, a ensuite occupé le poste de directeur des sports du groupe Radio France de 2002 à mars 2019 et maintenant consultant football à France info et CNews, est le manager général du club depuis 1971. Son trésorier est Pierre Ville depuis 1997, il succède à René Fano, Gérard Durlack, Patrick Proisy, Fabrice Baledent, Jean-Louis Leboucher, Thierry Roland (par intérim), Thierry Gilardi et Christelle Platini.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Orts, avec 742 réalisations est le meilleur buteur du VCF.

Yann Ollivier (390), Sébastien Barniaud (362), Michel Platini (347) et Alain Giresse (313) complètent le quinté gagnant.

Ils ont eux aussi marqué l'histoire en marquant le 1 000e but du VCF le 14 avril 1980 contre les Gobelins à Paris (Jean-Michel Larque), le 2 000e le 3 novembre 1984 contre les Minguettes à Vénissieux (69) (Albert Couriol), le 3 000e le 09/04/1989 contre Villeneuve-Saint-Georges (94) (Jean-Jacques Amorfini), le 4 000e contre les anciens de Saint Quentin (02) (Eric Faisant), le 5 000e contre Eden Park à Castanet-Tolozan (31) (Michel Platini), le 6 000e contre une sélection de la DTN à Poigny-la-Forêt (78) (José Toure), le 7 000e contre Lamorlaye (60) (Sébastien Barniaud), le 8 000e contre Thiers sur Thèves (60) et le 9 000e contre Orry-la-Ville (60) (Yann Ollivier) et enfin le 10 000e contre Hermes Berthecourt (60) (Jean-Michel Lesage).

Comité directeur actuel[modifier | modifier le code]

  • Président : Serge Piovan
  • Vice-président : Jean-Claude Colas
  • Trésorier : Pierre Ville,
  • Manager général : Jacques Vendroux
  • Membres : Jean-Pierre Fraioli, Jean-Michel Larqué et Patrick Valente

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]