Cette page fait l’objet d’une mesure de semi-protection étendue.

Wendie Renard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renard (homonymie).

Wendie Renard
Image illustrative de l’article Wendie Renard
Avec l'Olympique lyonnais en mai 2019.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 3
Biographie
Nom Wendie Thérèse Renard
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (28 ans)
Lieu Schœlcher (Martinique)
Taille 1,87 m (6 2)[1]
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
1997-2005Drapeau : France Essor Préchotin
2005-2006Drapeau : France Rapid C. Le Lorrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2006- Drapeau : France Olympique lyonnais 3430(102)
Total 3430(102)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2009 Drapeau : France France U19 018 0(0)
2009 Drapeau : France France U20 007 0(0)
2011- Drapeau : France France 113 (23)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 juin 2019

Wendie Thérèse Renard[2] est une footballeuse internationale française née le à Schœlcher en Martinique. Elle évolue au poste de défenseure droit ou centre à l'Olympique lyonnais.

Elle remporte avec son club treize championnats de France ainsi que la Ligue des champions en 2011, 2012, 2016, 2017, 2018 et 2019 . Elle est considérée comme étant la meilleure défenseure au monde et l'une des meilleures joueuses du monde.

Biographie

Wendie Renard à l'OL

Wendie Renard commence le football à l'âge de sept ans à l'Essor Préchotin au sein d'une équipe de garçons[3]. En août 2008, son père dont elle est très proche décède d'un cancer des poumons[4]. À l'âge de 15 ans, elle intègre le pôle outre-mer du lycée du François et joue en fin de semaine avec le Rapid Club du Lorrain.

Ses qualités physiques et techniques sont repérées par le conseiller technique régional de la ligue martiniquaise, Jocelyn Germé et elle passe le concours d'entrée du centre national de formation et d'entraînement de Clairefontaine. Malgré l'échec aux tests, Farid Bentisti, entraîneur de l'équipe de l'olympique lyonnais remarque ses capacités et elle intègre le centre de formation lyonnais[3]. Elle intègre le groupe professionnel en juillet 2007 et en octobre, elle est sélectionnée en équipe de France des moins de 19 ans par Stéphane Pillard pour deux matchs amicaux contre l'Angleterre.

Wendie Renard dispute ensuite avec les bleues le Championnat d'Europe de football féminin des moins de 19 ans 2008 puis la coupe du monde des moins de 20 ans au Chili où la France termine 4e[3]. Elle devient une des pièces maîtresses de l'Olympique lyonnais.

En mars 2011, elle est appelée pour la première fois en sélection A par Bruno Bini lors du tournoi de Chypre[5]. Elle dispute son premier match en bleue face à la Suisse (victoire 2-0)[6]. En fin de saison, lors de la ligue des champions féminine de l'UEFA, elle marque le 1er but des lyonnaises contre le 1. FFC Turbine Potsdam (2-0). L'année suivante, elle réussit avec ses coéquipières lyonnaises le triplé remportant championnat de France, coupe de France et Ligue des champions. Sélectionnée par Bruno Bini, elle dispute les Jeux olympiques.

En avril 2015, elle est sélectionnée par Philippe Bergeroo pour participer à la Coupe du monde de football féminin 2015 au Canada. En tant que capitaine, elle forme ainsi avec Laura Georges une charnière centrale solide permettant à la France de n'encaisser que 3 buts lors de la compétition. Elle échoue finalement avec ses coéquipières en quart de finale, battue par l'Allemagne (1-1, t.a.b : 6-5). Elle est toutefois élue dans le onze-type de la compétition par les supporters[7].

En août 2016, elle est la capitaine de l'équipe de France qui atteint les quarts de finale des Jeux Olympiques, éliminée par le Canada.

En 2018, elle est nominée pour le prix The Best de FIFA[8].

Le , la joueuse est nommée parmi les quinze prétendantes au premier Ballon d'or féminin[9] (elle se classera 7e).

Le 2 mai 2019, elle est convoquée parmi les 23 pour disputer la Coupe du monde 2019[10].

Le 7 juin 2019, lors du match d'ouverture de la Coupe du monde 2019, elle inscrit un doublé face à la Corée du Sud et est désignée « joueuse du match » (score final 4-0)[11],[12],[13].

Palmarès

Avec l'Olympique lyonnais :

Statistiques

Les tableaux ci-dessous résume les statistiques en matchs officiels de Wendie Renard durant sa carrière de joueuse professionnelle[14],[15],[16].

Le nombre de buts particulièrement élevé pour une défenseure (environ 0,25 but par match) a deux explications. D'une part, le football féminin est nettement plus prolifique que le masculin, le jeu étant plus ouvert. D'autre part, la grande taille de Wendie Renard lui donne un avantage intéressant lors des coups de pied arrêtés tirés par ses camarades.

En club

Wendie Renard 2018
Wendie Renard lors de son 300e match avec l'Olympique lyonnais en .
Statistiques de Wendie Renard au 22 avril 2019[16]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 2 0 1 0 - - - 3 0
2007-2008 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 14 2 3 1 C1 6 2 23 5
2008-2009 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 19 2 3 0 C1 4 0 26 2
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 20 6 3 0 C1 9 0 32 6
2010-2011 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 20 2 3 0 C1 9 3 32 5
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 20 9 4 1 C1+MC1 8+2 1+0 34 11
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 13 3 5 2 C1 7 3 25 8
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 19 7 6 1 C1 4 0 29 8
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 21 10 4 1 C1 4 1 29 12
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 15 6 3 4 C1 6 1 24 11
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 16 6 4 0 C1 8 2 28 8
2017-2018 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 17 5 5 3 C1 8 4 30 12
2018-2019 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 17 8 4 2 C1 9 4 30 14
Total sur la carrière 213 66 48 15 - 82 21 343 102
1 Les matchs de la Mobcast Cup 2012 sont mentionnés, mais la compétition n'ayant pas de caractère officiel, les matchs joués ne sont pas considérés comme officiels et donc exclus du suivi des statistiques.

En sélection

Le tableau suivant dresse les statistiques de Wendie Renard en équipe de France par année[17].

Sélection Année Statistiques
Matchs Buts
France 2011 13 1
2012 19 5
2013 14 9
2014 14 1
2015 15 1
2016 9 1
2017 14 1
2018 3 0
2019 1 2
Total 101 19

Notes et références

  1. (en) Liste complète des équipes à la Coupe du monde 2019, sur www.fifadata.com
  2. (en)« List of Players - France » [PDF], sur fifa.com, , p. 11
  3. a b et c « Wendie Renard, la surclassée », sur www.fff.f, FFF (consulté le 27 mai 2010)
  4. Syanie Dalmat, « Renard, le devoir de mémoire », L'Equipe,‎ , p. 10-11.
  5. « Wendie Renard : « Je n'ai pas peur » », sur www.footofeminin.fr (consulté le 27 mai 2010)
  6. « France 2-0 Suisse », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 27 mai 2010)
  7. http://www.footdelles.com/article/Canada-2015-_Wendie-Renard-dans-le-onze-type-du-Mondial_114732.html
  8. https://fr.fifa.com/the-best-fifa-football-awards/news/les-nomines-pour-les-the-best-fifa-football-awards-2018-con?_branch_match_id=448050168077298628
  9. Les 15 nommées au Ballon d'Or féminin France Football
  10. Sy. D., « Coupe du monde féminine de football 2019 : la liste des 23 Bleues sélectionnées, sans Marie-Antoinette Katoto », sur L'Équipe,
  11. William Vuillez, « Mondial féminin : Wendie Renard, déjà l'arme fatale des Bleues », France Télévisions,
  12. « Coupe du monde 2019 : Wendie Renard élue joueuse du match d'ouverture », sur L'Équipe,
  13. Anthony Hernandez, « Coupe du monde féminine 2019 : Wendie Renard, la forte tête des Bleues », sur lemonde.fr, (consulté le 9 juin 2019)
  14. « Fiche de Wendie Renard », sur footofeminin.fr
  15. « Fiche de Wendie Renard », sur UEFA.com
  16. a et b « Wendie Renard », sur www.olweb.fr, Olympique lyonnais (consulté le 10 juillet 2017)
  17. « Fiche de Wendie Renard », sur FFF.fr

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes