Jeux olympiques spéciaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques spéciaux
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo des Jeux olympiques spéciaux de Los Angeles 2015

Généralités
Création 1968, Chicago (jeux d'été)
1997, Steamboat Springs (jeux d'hiver)
Organisateur(s) Special Olympics
Éditions 14 jeux d'été
10 jeux d'hiver
Périodicité 4 ans entre deux éditions de jeux d'été, 4 ans entre deux éditions de jeux d'hiver, 2 ans entre jeux d'été et jeux d'hiver
Nations 165 pays représentés
Statut des participants amateurs et professionnels (homme ou femme)
Site web officiel
La foule lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques spéciaux d'été de 2003 à Croke Park, Dublin, Irlande.

Inspirés des Jeux olympiques, les Jeux olympiques spéciaux (à ne pas confondre avec les Jeux paralympiques) s’adressent à des personnes en situation de déficience intellectuelle âgées de 8 à 80 ans. L'accent est mis sur la participation de chacun plutôt que sur l'exploit sportif.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Jeux olympiques spéciaux ont été créés par Eunice Kennedy Shriver, sœur du président américain John Fitzgerald Kennedy. Une de leurs sœurs, Rosemary Kennedy souffrait d'un handicap suite à une lobotomie. En 1957, Eunice Kennedy Shriver prend la direction de la "Fondation Joseph P. Kennedy Jr" en faveur des personnes en situation de handicap. En juin 1961, elle organise un camp sportif pour une trentaine de personnes dans sa maison dans le Maryland. Les années suivantes, d'autres « camps Shriver » vont suivre.

En juillet 1968, les premiers Jeux olympiques spéciaux ont lieu à Chicago. Près de 1 000 athlètes en provenance du Canada et des États-Unis participent à des épreuves de natation, d’athlétisme et de hockey en salle.

Les Jeux olympiques spéciaux arrivent au Canada grâce à Harry Foster qui, ayant assisté aux Jeux à Chicago, voit dans le mouvement une chance d'améliorer la vie des Canadiens souffrant d'une déficience intellectuelle. Dès son retour, il entreprend de jeter les bases canadiennes du mouvement.

La première édition des Jeux olympiques spéciaux d’hiver se déroule du 5 au à Colorado Springs, aux États-Unis.

En 1988, le Comité International Olympique reconnaît officiellement les Jeux olympiques spéciaux.

En 1988, ce mouvement, sous l’égide de la fédération du Sport Handicap, "s’importe" en Suisse. En 1991 c’est la 1re participation helvétique aux 8e Jeux Mondiaux (Minneapolis). Cette dynamique permettra en 1993 de développer 11 manifestations sur l’ensemble du territoire, suivies, l’année suivante, de 25 autres pour aujourd’hui revendiquer 60 compétitions annuelles dans 16 sports différents.

Mouvement des « Special Olympics »[modifier | modifier le code]

L'arrivée de la flamme lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de 2013

Les Jeux olympiques spéciaux ont pour but de permettre aux personnes en situation de handicap de s'épanouir par le sport. Les personnes en situation de handicap tirent des Jeux olympiques spéciaux des bénéfices à la fois physiques, mentaux, sociaux et spirituels. La communauté peut également mieux comprendre et accepter la déficience intellectuelle à travers ces événements.

La devise des Jeux olympiques spéciaux est : « Donnez-moi l'occasion de gagner. Mais si je n'y arrive pas, donnez-moi la chance de concourir avec courage. »

L'organisation « Special Olympics » est implantée dans plus de 180 pays et concerne plus d’un million de sportifs. Plus de 30 sports sont inscrits aux programmes Special Olympics. Tous les quatre ans sont organisés les Jeux Mondiaux d’Hiver (avec 2 500 sportifs) en alternance avec les Jeux Mondiaux d’Eté (avec 7 000 sportifs). Mais l'organisation s'occupe également de l'entraînement des sportifs et de 15 000 compétitions locales, régionales ou internationales.

En France, le mouvement des « Special Olympics » est actif depuis 30 ans pour permettre aux personnes en situation de handicap d'avoir accès au sport et organiser des rencontres sportives.

Il collabore avec l'Unapei (Union Nationale des Associations de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales).

Le président des Jeux olympiques spéciaux est Timothy Perry Shriver, fils de la fondatrice Eunice Kennedy Shriver. Le siège du mouvement se situe à Washington aux États-Unis.

Organisation des Jeux olympiques spéciaux[modifier | modifier le code]

Les Jeux olympiques spéciaux de 2015 sont organisés par Los Angeles. Près de 30 000 bénévoles participent à l'accueil des 6 500 athlètes et 2 000 entraîneurs participant et à la préparation des compétitions[1]. Parmi les différents sites accueillant les Jeux 2015 se trouve le Memorial Coliseum, dans lequel se sont déroulés les Jeux olympiques de 1932 et 1984.

Le Memorial Coliseum où se tiennent la cérémonie d'ouverture et certaines épreuves des Jeux olympiques spéciaux d'été de 2015.

Règles et sports pratiqués[modifier | modifier le code]

Lors des Jeux olympiques spéciaux, tous les athlètes reçoivent une médaille pour leur participation. 26 sports olympiques sont pratiqués :

La participation est gratuite pour les enfants et les adultes atteints de déficience intellectuelle. Ils peuvent participer quel que soit leur niveau sportif. Pour une question d'équité, les athlètes sont répartis selon leur situation de handicap en « divisions », avec d'autres sportifs aux capacités équivalentes.

Les Jeux olympiques spéciaux sont à différencier des Jeux paralympiques destinés uniquement à des athlètes en situation de handicap et souffrant physiquement ou visuellement qui sont sélectionnés pour participer aux épreuves.

Liste des Jeux olympiques spéciaux d'été[modifier | modifier le code]

Année Ville Pays Nombre

de pays

Nombre

d'athlètes

1968 Chicago (Illinois) Drapeau des États-Unis États-Unis 2 1 000
1970 8 2 000
1972 Los Angeles (Californie) 2 500
1975 Mount Pleasant (Michigan) 10 3 200
1979 Brockport (État de New York) 20 3 500
1983 Bâton-Rouge (Louisiane) ? 4 000
1987 South Bend (Indiana) 70 4 700
1991 Minneapolis-Saint Paul (Minnesota) 100 6 000
1995 New Haven (Connecticut) 143 7 000
1999 Triangle de Raleigh, Durham et Chapel Hill (Caroline du Nord) 150
2003 Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 6 500
2007 Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine 164 7 500
2011 Athènes Drapeau de la Grèce Grèce 180 7 000
2015 Los Angeles (Californie) Drapeau des États-Unis États-Unis 170 7 000

Liste des Jeux olympiques spéciaux d'hiver[modifier | modifier le code]

Une athlète à Pyeongchang en 2013
Année Ville Pays Nombre

de pays

Nombre

d'athlètes

1977 Steamboat Springs (Colorado) Drapeau des États-Unis États-Unis 7 500
1981 Smugglers' Notch et Stowe (Vermont) 8 600
1985 Park City (Utah) 14 750
1989 Reno (Nevada) et Lac Tahoe (Californie) 18 1 000
1993 Salzbourg et Schladming Drapeau de l'Autriche Autriche 50 1 600
1997 Toronto et Collingwood (Ontario) Drapeau du Canada Canada 73 2 000
2001 Anchorage (Alaska) Drapeau des États-Unis États-Unis 70 1 800
2005 Nagano Drapeau du Japon Japon 84
2009 Boise (Idaho) Drapeau des États-Unis États-Unis 100 2 000
2013 Pyeongchang Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About Special Olympics World Games Los Angeles 2015 (LA2015) », sur la2015.org (consulté le 25 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]