Christophe Deloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deloire.
Christophe Deloire
Description de cette image, également commentée ci-après

Christophe Deloire en dédicace au salon du livre de Paris en mars 2012.

Naissance (45 ans)
Paray-le-Monial (Saône-et-Loire)
Nationalité Française
Diplôme
Profession
Journaliste, auteur et éditeur
Activité principale
Secrétaire général de Reporters sans frontières

Christophe Deloire, né le à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), est un journaliste, auteur et éditeur français. Il est le directeur du Centre de formation des journalistes (CFJ) de mai 2008 à juillet 2012, et secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) depuis juillet 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) en 1994[1], Christophe Deloire effectue son service national de 1994 à 1996[réf. souhaitée] comme coopérant au bureau de TF1 à Berlin. De 1996 à 1998[réf. souhaitée], il travaille pour plusieurs journaux et chaînes de télévision, essentiellement pour Arte et LCI. En 1998[2], Christophe Deloire intègre le service « Société » de l’hebdomadaire Le Point. Un peu plus de deux ans plus tard[réf. souhaitée], il rejoint le service « Politique », où il est chargé du secteur « Investigation »

De 2006[2] à 2009[1], Christophe Deloire est directeur de collection au département « Littérature générale » de Flammarion. Il édite des documents, des enquêtes et des témoignages. En [2], il démissionne du Point pour devenir le rédacteur en chef du service « Politique-Économie » du projet de quotidien, dit « Bild à la française », du groupe de presse allemand Axel Springer, finalement abandonné.

De 2008 à 2012, il est directeur du Centre de formation des journalistes (CFJ), l'école de journalisme de la rue du Louvre à Paris[2].

En juillet 2012, il devient secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF)[1], organisation non gouvernementale internationale se donnant pour objectif la défense de la liberté de la presse.

Le 3 février 2016, le Canard enchaîné publie un article sur la gestion directive de l'association par Christophe Deloire et souligne les départs massifs, les licenciements et le mal-être d'une partie de l'effectif de l'organisation[3].

Distinction[modifier | modifier le code]

Christophe Deloire est lauréat du prix Louis-Hachette 2003[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Roger-Marc Moreau, Omar Raddad : contre-enquête pour la révision d'un procès manipulé, Raymond Castells, , 216 p. (ISBN 978-2912587398)
  • Histoires secrètes des détectives privés, JC Lattès, , 294 p. (ISBN 978-2709620321)
  • Cadavres sous influence : les morts mystérieuses de la Ve République, JC Lattès, , 318 p. (ISBN 978-2709623025)
  • avec Christophe Dubois, L'enquête sabotée : comment l'assassin présumé du préfet Érignac a-t-il pu s'échapper ?, Albin Michel, , 297 p. (ISBN 978-2226136930)
  • avec Christophe Dubois, Les islamistes sont déjà là : enquête sur une guerre secrète, Albin Michel, , 348 p. (ISBN 978-2226151490)
    Ouvrage vendu à 60 000 exemplaires[5].
  • avec Christophe Dubois, Sexus Politicus, Albin Michel, (réimpr. 2008 en poche aux éditions J'ai lu), 400 p. (ISBN 978-2226172556)
    Ouvrage vendu 200 000 exemplaires[6]. Il est traduit aux Pays-Bas et au Portugal[7], après avoir été l'objet d'articles dans de grands journaux du monde entier (The New York Times aux États-Unis, El País en Espagne, La Stampa en Italie, De Telegraaf aux Pays-Bas, The Sunday Times au Royaume-Uni ou encore Veja au Brésil[8]).
  • La tragédie de la réussite, Albin Michel, , 252 p. (ISBN 978-2226180896)
  • avec Christophe Dubois, Circus politicus, Albin Michel, , 461 p. (ISBN 978-2226238597)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) Reporters sans frontières (RSF), « Christophe Deloire nommé Directeur général de Reporters sans frontières », sur rsf.org,‎
  2. a, b, c et d (fr) Marie-Lyse Immelé, « Changement à la Direction du CFJ », sur ancienscfj.com,‎
  3. http://picpaste.com/pics/canard-deloire-rhrmtJ8t.1454782192.jpg
  4. (fr) « C. Deloire et C. Dubois reçus par nouvelobs.com », sur nouvelobs.com,‎
  5. (fr) France Inter, « Christophe Dubois », sur franceinter.fr (consulté le 21 mai 2012)
  6. (fr) Johan Weisz, « , nouveau boss de RSF », sur streetpress.com,‎
  7. (fr) L'Express, « Christophe Dubois », sur lexpress.fr (consulté le 21 mai 2012)
  8. (fr) et Christophe Dubois, Préface de l'édition de poche, 2008, p. 12

Liens externes[modifier | modifier le code]