Ce qui nous lie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ce qui nous lie
Titre québécois Retour en Bourgogne
Réalisation Cédric Klapisch
Scénario Cédric Klapisch
Santiago Amigorena
Acteurs principaux
Sociétés de production Ce qui me meut
France 2 Cinéma
StudioCanal
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Sortie 2017


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ce qui nous lie est un film français co-écrit et réalisé par Cédric Klapisch sorti en 2017.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jean a quitté le vignoble familial en Bourgogne pour faire un tour du monde et s'est installé en Australie où il produit son propre vin. Il revient en France au bout de dix ans, un peu à contre-cœur et à l'improviste, parce que son père est très malade. Il retrouve sa sœur cadette Juliette et son petit frère Jérémie qui a fondé une famille. Leur père meurt quelques jours après, et la fratrie doit faire face simultanément aux problèmes posés par la succession du domaine et aux premières vendanges, sans les décisions éclairées de leur père.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

L'actrice principale Ana Girardot, en 2016.

Production[modifier | modifier le code]

Le film est annoncé à l'été 2015[2].

Le film a eu plusieurs titres de travail successifs : Le Vin, puis 30 printemps, puis Le Vin et le Vent[3], et enfin Ce qui nous noue[N 1] en postproduction, ce dernier en référence à Ce qui me meut[N 2], le court métrage qu'il avait réalisé en 1989[4].

Ce douzième long métrage de Cédric Klapisch est le premier dans lequel l'acteur Zinedine Soualem n'apparaît pas.

Le tournage a lieu de septembre 2015 au printemps 2016 en Côte-d'Or (Bourgogne)[5] : Meursault, Chassagne-Montrachet (Domaine des Ducs de Magenta), Puligny-Montrachet et Beaune[6].

Cédric Klapisch compose avec Camélia Jordana[7] Ce qui nous lie, chanson originale du film qu'elle interprète pour sa bande originale.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit un accueil critique globalement favorable de la presse, avec une note moyenne de 3,4/5 basée sur 31 critiques sur le site Allociné.

Parmi les critiques les plus enthousiastes, Corinne Renou-Nativel du quotidien La Croix estime que le film « fourmille de scènes hilarantes, délicieux contrepoints à la mélancolie d’une enfance qui s’enfuit ». Thierry Cheze du magazine Studio Ciné Live pense que Cédric Klapisch a réalisé « son premier film d'homme mûr qui regarde la jeunesse avec distance sans nostalgie facile mais avec une empathie généreuse pour ses comédiens et ses personnages qui file le frisson ». Olivier de Bruyn dans Marianne qualifie le film d'« émouvant, profond et (parfois) cocasse ».

Dans les critiques négatives, Julien Gester de Libération trouve que la « mise en scène capte à peu près tout à l’identique, avec la même tendresse mollassonne ». Eric Neuhoff du Figaro, analyse les défauts du film : « La voix off souligne l'action de phrases pompeuses. Les retours en arrière, les ralentis désolent par leur balourdise. On voit même le personnage principal dialoguer avec lui-même en culottes courtes. Aïe. Sinon, l'histoire se déroule sans accroc, sans surprise non plus. »

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 717 198 entrées[8] 6

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La source Allociné écrit à tort « Ce qui nous nous ».
  2. Ce court métrage a ensuite donné son nom à la société de production de Cédric Klapisch, Ce qui me meut, qui a coproduit Ce qui nous lie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] Liste de films agréés sur le site du CNC (onglet 2015, case E294).
  2. Jérôme Lachasse, « Cédric Klapisch lève un coin du voile sur son prochain film », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 26 mars 2017).
  3. Laure Gasparotto, « Cédric Klapisch : « La vigne en Bourgogne est le caviar de l’agriculture » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 1er avril 2017).
  4. « Ce qui nous lie - Secrets de tournage », sur allocine.fr (consulté le 16 novembre 2018).
  5. « bulle-01 », sur www.franceinter.fr (consulté le 1er avril 2017).
  6. « Sortie du film Ce qui nous lie de Cédric Klapisch - Côte-d'Or », sur www.eterritoire.fr (consulté le 1er avril 2017).
  7. « Ce qui nous lie | L'actu du vin », sur lactuduvin.wordpress.com (consulté le 1er avril 2017).
  8. « Ce qui nous lie », sur jpbox-office (consulté le 27 juillet 2017).