Catherine Tanvier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Tanvier
Carrière professionnelle
1980 – 1993
Pays Drapeau de la France France
Naissance (52 ans)
Drapeau : France Toulouse
Taille / poids 1,76 m (5 9) / 62 kg (136 lb)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 685 408 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
Meilleur classement 20e (17/09/1984)
En double
Titres 11
Finales perdues 12
Meilleur classement 16e (21/12/1986)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/8 1/32
Double 1/4 1/2 1/4 1/8
Mixte 1/8 1/2 1/8 1/16

Catherine « Cathy » Tanvier, née le 28 mai 1965 à Toulouse, est une joueuse de tennis française, professionnelle du début des années 1980 et 1990, reconvertie dans la littérature.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommée « Borguette » en raison de ses allures de Suédoise et de son jeu de fond de court similaire à celui de Björn Borg, Catherine Tanvier remporte en 1982 le championnat de France en simple et en double et le tournoi junior de Wimbledon contre Helena Suková. Elle décroche en 1984 une médaille de bronze en simple aux Jeux olympiques de Los Angeles, épreuve réservée aux joueuses de moins de 21 ans. Elle est de nouveau championne de France en 1990.

À l'Open d'Australie 1983, elle élimine la championne Billie Jean King qui dispute son dernier match dans un tournoi du Grand Chelem. Lors du tournoi de Roland-Garros, elle se révèle en atteignant les huitièmes de finale en simple en battant Virginia Ruzici et les demi-finales en double avec Ivanna Madruga. Elle atteint également les huitièmes à Wimbledon en 1985, où elle bat la jeune Gabriela Sabatini (15 ans), puis à Roland-Garros en 1985 et à l'Open d'Australie de 1989 à 1991 où elle élimine Mary Joe Fernández la première fois. Elle joue la Coupe Hopman en 1991 avec Guy Forget où ils atteignent la demi-finale puis en 1996 avec Arnaud Boetsch.

Cathy Tanvier a gagné douze titres sur le circuit WTA pendant sa carrière dont onze en double dames. Elle a régulièrement représenté la France en Coupe de la Fédération de 1981 à 1988.

Elle met un terme à sa carrière après le tournoi de Wimbledon en 1992 puis revient brièvement en 1993 pour Roland-Garros. On retrouve sa trace dans quelques tournois WTA en 1995, puis à l'occasion de la Hopman Cup 1996. Elle a ensuite joué une quinzaine de tournois ITF en double, le dernier en 2000 en Grande-Bretagne.

En mai 2007, sept ans après avoir définitivement raccroché sa raquette, elle publie une autobiographie (Déclassée, de Roland-Garros au RMI) dans laquelle elle revient sur les péripéties de sa vie d'athlète de haut niveau et n'épargne personne : de la Fédération française de tennis, qui ne voit en ses joueuses que des « machines à gagner », à la WTA, « restée sourde à ses appels de détresse », en passant par les coaches qui « abusent des jeunes filles ». Outre ses problèmes familiaux et une tentative de suicide, elle explique enfin ses démêlés avec le fisc, lequel lui réclamerait 700 000 euros selon elle, soit la totalité de ce qu'elle aurait amassé en vingt ans de tennis. Aujourd'hui RMiste, Cathy Tanvier vit avec sa mère, dans la région bordelaise.

Son premier roman, Le Tour de ma vie, une fiction largement inspirée de sa vie de joueuse de tennis professionnelle, paraît en juin 2008. En 2010, elle apparaît en tant que rôle principal dans Film Socialisme de Jean-Luc Godard[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Godard absent, Cathy Tanvier porte le Film Socialisme », sur nicematin.com,
  2. Le tournoi s'est plus précisément disputé à Hittfeld, dans l'arrondissement de Harburg.
  3. a, b, c et d L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  4. a, b et c L'Open d'Australie n'est pas organisé en 1986.
  5. Épreuve en démonstration, les médailles ne sont pas comptabilisées dans les classements par pays.
  6. Petite finale non disputée : les deux joueuses se partagent la médaille de bronze.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]