Manuela Maleeva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Katerina Maleeva et Magdalena Maleeva, ses sœurs également joueuses de tennis.
Manuela Maleeva
(épouse Fragnière)
Image illustrative de l'article Manuela Maleeva
Carrière professionnelle
1982 – 1994
Pays Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (50 ans)
Drapeau : République populaire de Bulgarie Sofia
Taille / poids 1,73 m (5 8) / 57 kg (125 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Gains en tournois 3 191 557 $
Palmarès
En simple
Titres 19
Finales perdues 18
Meilleur classement 3e (04/02/1985)
En double
Titres 4
Finales perdues 7
Meilleur classement 11e (02/08/1993)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/4 1/4 1/2
Double 1/8 1/4 1/8 1/16
Mixte 1/8 1/16 V (1)
Médailles olympiques
Simple 1

Manuela Maleeva (née le à Sofia) est une joueuse de tennis professionnelle des années 1980 et 1990.

Bulgare, elle devient Manuela Maleeva-Fragnière à la suite de son mariage, le 28 novembre 1987, avec le joueur de tennis suisse François Fragnière. Elle jouera sous les couleurs suisses à partir de 1990.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Née à Sofia, Manuela Maleeva est l'aînée d'une famille dont les ancêtres maternels (d'éminents Arméniens) se sont réfugiés en Bulgarie à la suite des massacres hamidiens de 1894-1896 dans l'Empire ottoman. Sa mère, Yulia Berberian, excellente joueuse de tennis dans les années 1960[1], décide au milieu des années 1970 de devenir entraîneur et prend successivement en charge ses trois filles, Manuela, Katerina et Magdalena : elle les conduira toutes au sommet de l'élite internationale[2].

En 1982, Manuela Maleeva remporte le tournoi de Roland-Garros junior. La même année, elle effectue ses débuts sur le circuit WTA : sa progression s'avère aussi régulière que rapide. Dès 1984, elle intègre le top 10 mondial qu'elle ne quittera quasiment plus jamais jusqu'à sa retraite sportive dix saisons plus tard. Le 4 février 1985, elle se hisse même au 3e rang, juste derrière Martina Navrátilová et Chris Evert.

En 41 participations, elle atteint deux fois les demi-finales dans une épreuve du Grand Chelem (à l'US Open en 1992 et 1993), douze fois les quarts et huit fois le 4e tour. C'est précisément à l'US Open qu'elle signe en 1984 son unique victoire dans un Majeur, en double mixte aux côtés de l'Américain Tom Gullikson. Elle parvient à battre les deux meilleures joueuses de son temps, Chris Evert (mais jamais en grand chelem) et Martina Navrátilová (notamment à l'US Open 1990), chaque fois à deux reprises. Elle échouera en revanche constamment devant la puissance de Steffi Graf et Monica Seles.

Régulièrement sélectionnée en Coupe de la Fédération, elle participe avec sa sœur cadette Katerina à la qualification de l'équipe bulgare en demi-finales en 1985 et 1987[3]. En octobre 1988, elle partage avec Zina Garrison la médaille de bronze en simple aux Jeux olympiques de Séoul[4].

Pendant sa carrière, Manuela Maleeva a gagné 23 tournois WTA, dont 19 en simple, faisant d'elle la joueuse la plus titrée de l'histoire du tennis à n'avoir jamais remporté de tournoi du Grand Chelem, à égalité avec Caroline Wozniacki.

Manuela Maleeva a été élue « sportive suisse de l'année » en 1993.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sélectionnée dans l'équipe bulgare de Coupe de la Fédération en 1968 : fedcup.com
  2. Le 14 juin 1993, les trois sœurs se classent 11e (Magdalena), 12e (Manuela) et 13e (Katerina) – meilleure performance simultanée de la fratrie.
  3. Bulgarie respectivement défaite par la Tchécoslovaquie et les États-Unis
  4. Petite finale non disputée : les deux joueuses se partagent la médaille de bronze.
  5. Épreuve organisée par l'ITF.
  6. a, b, c, d, e et f L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  7. a, b et c L'Open d'Australie n'est pas organisé en 1986.
  8. a et b Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.
  9. Petite finale non disputée : les deux joueuses se partagent la médaille de bronze.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]