Éditions Tirésias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tirésias.jpg
Logo de Éditions Tirésias.
Repères historiques
Création 1989
Fondée par Michel Reynaud
Fiche d’identité
Forme juridique SARL [1]
Statut Éditeur indépendant
Slogan « Combattre la pensée unique et défendre la création »
Siège social Paris  (France)
Spécialités Histoire, littérature, poésie, musique
Collections « Les oubliés de l’Histoire », « Elles et Eux… », « Littérature-Poésie »
Langues de publication français, allemand, espagnol
Site web http://www.editionstiresias.com/

Les éditions Tirésias sont une maison d'édition française indépendante créée en 1989 par Michel Reynaud[1].

Leur nom a été choisi par référence au devin de Thèbes Tirésias, qui accepta certains sacrifices, notamment la cécité, pour prix de la vérité.

Elles publient 3 à 10 livres par an[2].

Elles publient Mémoire Vivante, le bulletin de la Fondation pour la mémoire de la Déportation[3].

Une association Les Amis de Tirésias a été créée pour soutenir particulièrement des actions contre l'oubli des victimes de la guerre. Elle organise des dîners littéraires pour réunir les générations. L’association peut développer le rôle de mémoire populaire en organisant des conférences étayées par des expositions diverses (Républicains espagnols, Algérie, Première Guerre mondiale). Font partie ou ont fait partie de l'association : Lucie Aubrac, Marie-José Chombart de Lauwe (présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation), Christine Levisse-Touzé, Madeleine Riffaud, Marie-Claire Scamaroni, Germaine Tillion, Hélène Viannay, Raymond Aubrac, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Guy Ducoloné, Pierre Sudreau, Pierre Vidal-Naquet[4]. Elle organise également des expositions.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Elles sont spécialisées dans les conflits du XXe siècle : Première Guerre mondiale, Guerre d’Espagne, Deuxième Guerre mondiale : la Résistance, la Déportation, Guerre d’Algérie[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]