Carlsberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlsberg (homonymie).
 Ne doit pas être confondu avec Karlsberg.
Carlsberg
Image illustrative de l'article Carlsberg
Image illustrative de l'article Carlsberg

Création 1847
Fondateurs J. C. Jacobsen
Personnages clés Carl Jacobsen
Forme juridique Privée
Action OMX Copenhagen
Slogan Probablement la meilleure bière au monde
Siège social Copenhague
Direction Cees't Hart (PDG)
Actionnaires Carlsbergfondet (en) et BlackRock
Activité Brasserie
Filiales Feldschlösschen
Effectif 40 435 (2014)
Site web carlsberg.com

Chiffre d’affaires 65,4 milliards de DKK (2015)
Résultat net 4,6 milliards de DKK (2015)
Bières Carlsberg.
Le siège de la société Carlsberg à Copenhague.
L'usine Carlsberg à Copenhague.

Carlsberg est une compagnie brassicole danoise. Elle est le quatrième brasseur au monde (en 2011, part de marché mondial en volume de 5,6 %)[1], et est présente dans près de 140 pays[2]. Le siège social est à Valby, Copenhague. La principale bière de la compagnie est la Carlsberg, mais le groupe brasse aussi la Tuborg, ainsi que de nombreuses bières locales. Carlsberg emploie quelque 40 000 personnes.

Historique[modifier | modifier le code]

Histoire ancienne[modifier | modifier le code]

Dans les années 1840, Jacob Christian Jacobsen, le fils d'un des brasseurs de la brasserie royale de Copenhague (car même le roi avait sa propre production !), part étudier dans la brasserie Spaten, à Munich, chez Gabriel Sedlmayr, un grand maître-brasseur[3]. À son retour, il est à même de fabriquer, dans la lessiveuse de sa mère, sa première bière, jugée buvable.

Plus tard, il prend à nouveau la diligence et se rend une nouvelle fois chez Gabriel Sedlmayr, où il réussit à se procurer deux pots de levure qu’il dissimule dans son chapeau haut de forme durant l’interminable voyage du retour. À chaque étape, il doit prendre soin d’arroser sa levure pour la garder en vie. C’est avec cette levure Spaten qu’il réussit à brasser la première bonne bière de fermentation basse du Danemark[4].

Nous sommes en 1847 quand il crée sa propre brasserie. Il choisit de s'installer dans ce qui est à l'époque l'extérieur de la ville, près de la bourgade de Valby. En raison de la qualité de l'eau qui coule sur une colline aujourd'hui appelée colline de Frederiksberg, il installe son usine et, le 10 novembre 1847, il achève la fabrication de la première Carlsberg, ainsi baptisée en hommage à son fils Carl, alors âgé de cinq ans. Carlsberg, c'est la "Montagne de Carl" (ou la "Montagne de Charles") en danois.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En Suisse, Carlsberg a racheté Feldschlösschen en 2000[5] en incluant les sous-marques Cardinal, Brasserie Valaisanne, Gurten Bier, Hürlimann et Warteck.

À la suite du rachat de Scottish & Newcastle en janvier 2008 par un consortium formé par Carlsberg et Heineken, le brasseur danois a repris Kronenbourg, Grimbergen et les actifs grecs, chinois et vietnamiens de Scottish & Newcastle. Il s'empare aussi grâce à ce rachat de l'ensemble du capital du premier brasseur russe, Baltic Beverage Holdings, dont il détenait déjà la moitié des actions.

En 2012, Carlsberg acquiert les 15 % de Baltic Beverage Holdings qu'il ne détient pas pour 874 millions d'euros[6].

En 2013, Carlsberg annonce la montée au capital du brasseur chinois Chongqing Brewery passant de 29,7 % à près de 60 % pour 2,65 milliards de couronne danoise soit 489,28 millions de dollars[7]

En novembre 2014, Carlsberg fusionne ses activités en Grèce avec Olympic Brewery, Carlsberg détenant 51 % de la nouvelle société[8].

En novembre 2015, Carlsberg annonce la suppression de 2 000 emplois notamment en Russie, en Chine et au Royaume-Uni[9].

Principales marques du groupe Carlsberg[modifier | modifier le code]

En 2016, le groupe Carlsberg brasse au total 447 bières différentes[10].

La Carlsberg française, brassée par Brasseries Kronenbourg, a reçu la médaille de bronze au concours général agricole 2016[11].

Communication[modifier | modifier le code]

Carlsberg est présent dans le monde du football, notamment en tant que sponsor du club de football de Liverpool depuis 1992. Cet accord a été prolongé en mars 2016[12]. Le brasseur danois est également un des sponsors principaux du club du FC Copenhague.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corinne Tissier, « Comment AB InBev est devenu le roi de la bière », sur groupe Express-Expansion,‎ .
  2. (en) Marchés sur le site du groupe Carlsberg.
  3. Il est intéressant de constater que la croix gammée était alors le symbole de la bière Carlsberg.
  4. Michael Jackson, Les Bières, Oyez, 1978, p. 88.
  5. Modèle:Internetquelle
  6. Bière : Carlsberg en quête de nouvelles acquisitions, Marie Josee Cougard, Les Échos, 21 février 2012
  7. Carlsberg gets approval to raise Chongqing Brewery stake, Reuters, 31 octobre 2013.
  8. Carlsberg becomes no.2 in Greece with Olympic Brewery takeover, Reuters, 18 novembre 2014
  9. Carlsberg va supprimer 2000 emplois de cadres, Le Figaro, 11 novembre 2015
  10. http://www.carlsberggroup.com/brands
  11. [PDF] Palmarès du concours général agricole 2016 : Bières (date d'édition : 14 novembre 2016).
  12. (en) « Liverpool FC & Carlsberg signent un nouvel accord de partenariat »,‎ (consulté le 21 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :