Tourtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canette de Tourtel à 0,4 ° d'alcool.

Tourtel est une marque de bière sans alcool originaire de Meurthe-et-Moselle et appartenant aujourd'hui à Brasseries Kronenbourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les frères Jules et Prosper Tourtel fondent la Brasserie Tourtel en 1839 à Tantonville en Meurthe-et-Moselle. C'est là que Ferdinand Carré met en marche la première machine à faire le froid et que le docteur Baud inaugure le maltage pneumatique. C'est également chez Tourtel que Pasteur mène à bien ses études sur la fermentation en 1873 et 1874.

Dans les années 1940, la Wehrmacht y entrepose des prises de guerre puis la détruit lors de sa débâcle. Les ruines sont rachetées par la Brasserie de Champigneulles en 1948. Elle ferme peu après et la production de la bière Tourtel est transférée à Champigneulles. Passée entre les mains des divers acquéreurs de celle-ci, dont la Société Européenne de Brasserie, la marque appartient aux Brasseries Kronenbourg depuis 1986. À partir de mai 1991, la Tourtel blonde à destination du marché belge est également produite en Belgique, à Alken, dans la brasserie de la filiale belge de Kronenbourg, Alken-Maes[1]. En France, elle est désormais brassée à la Brasserie K2 d'Obernai depuis 2006, date à laquelle Kronenbourg a revendu la Brasserie de Champigneulles pour regrouper sa production sur un site unique[2].

Tantonville se souvient de la brasserie à l'heure de sa grandeur, car elle a doté la commune d'un réseau d'égouts, d'un abattoir, de lavoirs, de bains publics, d'une salle de fêtes, d'un gymnase, de différentes écoles, d'une infirmerie, et de son hôtel de ville.

En 2014, Brasseries Kronenbourg relance la marque Tourtel avec Tourtel Twist, une boisson à la bière sans alcool au jus de fruit[3].

Variétés[modifier | modifier le code]

  • Tourtel blonde
  • Tourtel ambrée
  • Tourtel sans alcool
  • Tourtel brune
  • Tourtel Twist au jus d'agrume
  • Tourtel Twist au jus de citron

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]