SABMiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SABMiller plc
Création 1895
Dates clés 2002 : Fusion de South African Breweries et de Miller Brewing
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Londres (Royaume-Uni)
Actionnaires Altria : 28,7 %
Effectif 70 000 (2011)
Site web www.globalbrewer.com
Chiffre d’affaires 19,408 milliards de $ (2011)
Le SABMiller World à Pilsen, en République Tchèque

SABMiller est une entreprise anglaise spécialisée dans la fabrication et la distribution de bière. Créée en 2002 à l'issue de la fusion de South African Breweries et de Miller Brewing, c'est au niveau mondial et en volume le deuxième producteur de bière en 2011, avec une part de marché mondiale en volume de 9,8 %, derrière Anheuser-Busch InBev (18,3 %)[1]. Elle est cotée à la bourse de Londres sous le code SAB. Son actionnaire principal est Altria, qui possédait Miller Brewing avant la fusion.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1999, South African Breweries acquiert la brasserie tchèque Pilsner Urquell pour 591 millions d'euros[2].

La société est issue en 2002, de l'acquisition par South African Breweries pour un montant de 5,6 milliards de dollars de Miller Brewing, vendu par Philip Morris Companies[3],[4].

En 2003, SABMiller acquiert une participation majoritaire dans l'entreprise brassicole italienne Peroni pour environ 250 millions d'euros, reprise de dette incluse[5],[6],[7].

En 2004, SABMiller produit 175 millions d’hectolitres de bière. En 2005, SABMiller rachète pour 4,8 milliards de dollars Cervecería Bavaria, le deuxième brasseur d'Amérique du Sud, montant qui monte à 7,8 milliards avec la reprise de dette[8],[9]. SABMiller devient ainsi le 3ème brasseur mondial, il brasse 19 % de la bière aux États-Unis. En 2006, SABMiller est le 1er brasseur en Chine et le 2ème en Inde.

En octobre 2007, SABMiller et Molson Coors regroupent leur activité aux États-Unis dans une coentreprise nommée MillerCoors. SABMiller détient 58 % des actions de cette coentreprise contre 42 % pour Molson Coors, cependant les deux entreprises ont un droit de vote de 50 %. À la suite de cette transaction, MillerCoors détient avec 29 % du marché de la bière aux États-Unis, contre 49 % pour Anheuser-Busch[10],[11],[12]. En novembre 2007, SABMiller acquiert la brasserie néerlandaise Grolsch pour 816 millions d'euros[13],[14].

En 2007, SABMiller est première entreprise de production brassicole en volume avec 231,7 millions d’hectolitres, soit 13,1 % de part de marché ; Le no 2 étant InBev, avec 225,6 millions d’hectolitres, soit 12,8 % de part de marché[15]. À la suite du rachat d'Anheuser-Busch par le belge InBev, SABMiller devient le deuxième producteur de bière au monde derrière le nouvel ensemble, appelé AB InBev (qui brasse plus de 342 millions d'hectolitres par an).

En 2010, SABMiller acquiert pour un montant non dévoilé Cervecería Argentina, la troisième plus grande entreprise brassicole d'Argentine et qui possède les marques Isenbeck et Warsteiner[16].

En septembre 2011, SABMiller acquiert pour 10,15 milliards de dollars l'entreprise australienne brassicole Foster's[17],[18].

En juillet 2014, SABMiller annonce la vente de sa participation de 39,6 % dans l'entreprise sud-africaine Tsogo Sun, spécialisé dans les jeux de hasard et les hôtels, pour envion 1 milliard de dollars[19]. En mai 2015, SABMiller acquiert, pour un montant inconnu, Meantime Brewing, une microbrasserie londonienne[20].

Le 13 octobre 2015, SABMiller annonce avoir accepté l'offre d'acquisition d'AB InBev, numéro un mondial du secteur, de 96 milliards d'euros, après avoir refusé quatre offres similaires faites depuis septembre 2015 avec des montants moins élevés[21]. Cette transaction est accompagnée d'une clause de rupture de contrat de 3 milliards de dollars à la charge de AB InBev[22]. L'acquisition de SABMiller permettrait à AB InBev de renforcer sa présence en Afrique, continent où il est peu présent. Les analystes estiment toutefois qu'il sera obligé par les autorités de la concurrence à vendre la participation de SABMiller dans MillerCoors de par sa position dominante aux États-Unis, ainsi que la coentreprise de SABMiller avec China Resources Enterprise qui produit la bière chinoise Snow[23],[24]. En février 2016, China Resources acquiert à Anheuser-Busch InBev, suite à l'acquisition par ce dernier de SABMiller, la participation de 49 % qu'il ne détient pas dans Snow pour l'équivalent de 1,6 milliard de dollars, un prix nettement inférieur qu'anticipé par les analystes[25].

Marques[modifier | modifier le code]

Les principales marques de bière commercialisées par SABMiller sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corinne Tissier, « Comment AB InBev est devenu le roi de la bière », sur groupe Express-Expansion,‎
  2. South African Breweries Acquires Pilsner Urquell for $630.6 Million, Ernest Beck et John Reed, The Wall Street Journal, 8 octobre 1999
  3. SAB buys Miller Brewing, CNN Money,30 mai 2002
  4. Philip Morris Says No To Beer, Dan Ackman, Forbes, 30 mai 2002
  5. SABMiller Secures Foothold In Italy With Stake in Peroni, Nina Stechler Hayes, The Wall Street Journal, 14 mai 2003
  6. Owner of Miller Beer to Buy Most of Big Italian Brewer, Heather Timmons, The New York Times, 15 mai 2003
  7. SABMiller swallows Peroni, Simon Bowers, The Guardian, 15 mai 2003
  8. SABMiller acquiert Bavaria pour 7,8 milliards de dollars, Marie-Laure Cittanova, Les Échos, 20 juillet 2015
  9. SABMiller buys Grupo Bavaria for $7.8bn, Lina Saigoln Gordon Smith et James Politi, Financial Times, 19 juillet 2005
  10. Merger for SABMiller and Molson Coors, Andrew Martin, The New York Times, 10 octobre 2007
  11. Miller, Coors To Shake Up U.S. Beer Market, David Kesmodel et Deborah Ball, The Wall Street Journal, 10 octobre 2007
  12. SABMiller and Coors merge US business, Jenny Wiggins, Neil Hume, Lina Saigol et Jonathan Birchall, The Finantial Times, 9 octobre 2007
  13. Grolsch to go global after SAB takeover, Jonathan Sibun, Telegraph, 20 novembre 2007
  14. SABMiller Will Purchase Grolsch for EU816 Million, Amy Wilson, Bloomberg, 19 novembre 2007
  15. Source : institut Plato Logic.
  16. SABMiller Buys Argentine Brewer, Taking on ABInBev, Clementine Fletcher, Bloomberg, 24 novembre 2010
  17. SABMiller to Buy Foster’s for $10.15 Billion, Julia Werbigier, The New York Times, 21 septembre 2015
  18. After Raising Bid to A$9.9 Billion, Clementine Fletcher, Bloomberg, 21 septembre 2011
  19. SABMiller selling stake in South Africa's Tsogo Sun to free cash for beer business, James Davey et Tiisetso Motsoeneng, Reuters, 7 juillet 2014
  20. SABMiller buys Meantime to quench thirst for craft beer, Sarah Young, Reuters, 15 mai 2015
  21. Une bière à 96 milliards d’euros, Le Monde, 13 octobre 2015
  22. SABMiller accepte une offre de $104 milliards d'AB InBev, Les Échos, 13 octobre 2015
  23. Anheuser-Busch InBev and SABMiller Reach Tentative Agreement on Merger, Chad Bray, The New York Times, 13 octobre 2015
  24. AB InBev, SABMiller brew up $100 billion deal, Philip Blenkinsop et Martinne Geller, Reuters, 13 octobre 2015
  25. China Resources to buy SABMiller's Snow stake, easing AB InBev deal, Reuters, 2 mars 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]