Canton d'Alto-di-Casaconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canton d'Alto-di-Casacconi)

Canton d'Alto-di-Casaconi
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement(s) Corte
Chef-lieu Campitello
Conseiller général Jean-Marie Vecchioni
2011-2015
Code canton 2B 14
Démographie
Population 2 332 hab. (2012)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Superficie 143,33 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton d'Alto-di-Casaconi est une ancienne division administrative française, située dans le département de la Haute-Corse et la collectivité territoriale de Corse. Son chef-lieu était Campitello.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du Canton de Campile (1833-1973)[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Campile et de La Porta avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[3].
Liste des conseillers généraux successifs du canton de Campile
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Vicomte Tiburce Sebastiani Majorité
ministérielle
Lieutenant-général commandant la 17e division militaire
Député (1828-1835)
Pair de France
Elu dans le Canton de Bastia Terranova de 1833 à 1848
1846[4] 1852 Jacques Antoine
Gavini de Campile
  Conseiller à la cour d'appel de Bastia
1852 1855 Jean Augustin
(Sampieru) Gavini
Bonapartiste Avocat à Bastia
1855 1861 M. Casale   Avocat
1861 1875
(décès)
Jean Augustin
(Sampieru) Gavini
Bonapartiste Avocat à Bastia
Député (1862-1870)
1875[5] 1880 Bernardin Rossi
(1815-1896)
Droite Ancien magistrat, Campile
1880 1886 Denis Gavini Appel au peuple
(Bonapartiste)
Avocat
Ancien Préfet
Député (1849-1851, 1871-1885)
1886 1892 Antoine Gavini Bonapartiste Avocat
Député (1889-1898)
Elu en 1892 dans le Canton de Bastia-Terravecchia
1892 1898 Auguste Gaudin   Maire de Bastia (1888-1912)
1898 1926
(décès)[6]
Antoine Gavini Bonapartiste
puis rallié à la
République
puis Rad.ind.
puis RG
Avocat
Maire de Campile
Député (1889-1898 et 1903-1910)
Sénateur (1912-1920)
Député (1919-1924)
1926[7] 1940 Jacques Gavini RG Ingénieur de l'École Centrale
Député (1945-1958)
Maire de Campile (1953-1964)
1945 1949 Charles Filippi PCF -
1949 1961 Jacques Gavini DVD Maire de Campile (1953-1964)
Député (1945-1962)
Secrétaire d'État (1951-1954)
1961 1967 Jean-Augustin Raffaelli Rad. Maire d'Ortiporio
1967 1971
(décès)
Catherine
Hauvespre-Gavini
(fille de J.Gavini)
CD
(exclue en 1968)[8]
puis
DVD
Maire de Campile
1971 1973 Alain Hauvespre
(fils de la précédente)
Ind.  
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement du canton de Campile (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1913 1919 Charles Pasqualini   Avocat, rentier, propriétaire à Bastia
1919 1937 Louis Salvetti RG  
1937 1940 M. Pasqualini Front Populaire  
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux du canton de Campitello (1833-1973)[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Borgo et de Campitello avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[3].
Liste des conseillers généraux successifs du canton de Campitello
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Jacques Antoine
Gavini de Campile
(1790-1859)[9]
  Conseiller à la Cour royale de Bastia
Elu en 1846 dans le Canton de Campile et dans le Canton de La Porta
1839 1848 Matthieu Luzi   Propriétaire, maire de Biguglia
Juge de paix à Borgo
1848 1852 M. Cacciaguerra   Avocat à Volpajola
1852 1856 Joseph Casale   Avocat
1856 1867 Andrea Cacciaguerra[10]   Juge de paix du canton de Campitello
1867 1871 M. Giraud   Colonel
1871 1880 César Mariotti Droite Maire de Campile
1880 1887 Jean-Félix Graziani Républicain Propriétaire, suppléant du juge de paix à Campitello
1887[11] 1898 Joseph
Luce de Casabianca
Républicain
(Gauche radicale)
Maire de Venzolasca
Propriétaire à Bastia
Député (1893-1898)
1898 1905
(démission)[12]
Mathieu Pierangeli   Propriétaire à Bastia
1905[13] 1910 Antoine Santacroce Républicain
de droite
Abbé à Olmo
1910 1913
(démission)
Achille Bagnoli RG Maire de Campitello (1915-1918)
1913 1916
(décès)
Pierre-Paul
de Casabianca
Républicain
(Gauche radicale)
Avocat - Sénateur (1885-1903)
1916 1919 siège vacant    
1919 1922 M. Simonpiéri    
1922 1928 Pierre Toussaint Bagnoli   Juge de paix à Campitello
1928 1940 Georges Franchi RG  
1945 1951 Léonard de Peretti SFIO
puis Gaviniste
Maire de Volpajola
1951 1961 M. Raffali Rad.  
1961 1973 Paul-Laurent Filippi RI Médecin, maire de Vivario
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement du canton de Campitello (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1907 1919 Antoine Bagnoli   Adjoint au maire de Campitello
1919   M. Fiorini    
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers généraux du Canton d'Alto-di-Casaconi (1973-2015)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs du canton d'Alto-di-Casaconi
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Paul-Laurent Filippi RI puis UDF Médecin, maire de Vivario
1979 1998 François Albertini MRG puis DVG  
1998 2011 François Pancrazi DVD
puis Union Libérale de Progrès
UMP
Maire de Monte
2011 2015 Jean-Marie Vecchioni DVG Maire de Campile
Les données manquantes sont à compléter.

Composition[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Bigorno 77 20252 2B036
Campile 188 20290 2B054
Campitello 105 20252 2B055
Canavaggia 110 20235 2B059
Crocicchia 45 20290 2B102
Lento 116 20252 2B140
Monte 567 20214 2B166
Olmo 200 20290 2B192
Ortiporio 126 20290 2B195
Penta-Acquatella 42 20290 2B206
Prunelli-di-Casacconi 162 20290 2B250
Scolca 99 20290 2B274
Volpajola 433 20290 2B355

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 0201 8101 5611 9742 1862 3182 332
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté préfectoral no 2009-1508.
  2. Décret no 2014-255 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Corse
  3. a et b « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  4. « Journal des débats politiques et littéraires », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  5. « Journal officiel de la République française », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  8. http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20080430/1040366_03051968.pdf
  9. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH280/PG/FRDAFAN83_OL2785067V001.htm
  10. « Généalogie de Andrea CACCIAGUERRA », sur Geneanet (consulté le 3 septembre 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  12. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  13. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 3 septembre 2020).
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]