Le Retour de K 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Retour de K 2000

Titre original Knight Rider
Genre Action et aventures
Création David Andron
Production Dave Bartis (en)
Doug Liman
Gary Scott Thompson
Acteurs principaux Justin Bruening
Deanna Russo
Paul Campbell
Smith Cho
Musique Christopher Tyng
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 17 (+ téléfilm)
Durée 42 minutes
Diff. originale

Le Retour de K 2000 (Knight Rider) est une série télévisée américaine créée par David Andron produite par Doug Liman, Dave Bartis et Gary Scott Thompson, composée d'un téléfilm de 90 minutes et de dix-sept épisodes de 42 minutes. Le téléfilm a été diffusé le [1] et la série a été diffusée entre le [2] et le sur le réseau NBC et en simultané sur le système E![3] au Canada.

Il s'agit d'une suite à K 2000 (Knight Rider), créée par Glen A. Larson et diffusée de 1982 à 1986.

En France, la série fut diffusée à partir du sur Canal+ Family puis rediffusée dès le sur NRJ 12[4]. Au Québec, le téléfilm a été diffusé le et la série à partir du sur Ztélé, et en Belgique sur Club RTL.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série retrace les aventures du fils caché de Michael Knight (David Hasselhoff), premier Knight Rider. Nouveau pilote, donc nouvelle voiture, c'est la série 3000 du modèle développé par Knight Industries. Il s'agit d'une Ford Mustang Shelby GT500 KR disposant d'un mode grande vitesse dit mode "attaque" et pouvant changer de couleur et se transformer en d'autres véhicules. À l'instar du modèle 2000, cette voiture est indestructible, non grâce à sa coque moléculaire, mais à l'aide de nanites qui composent son système.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5]

Production[modifier | modifier le code]

Le projet de Doug Liman et Dave Bartis a reçu une commande de téléfilm de deux heures en [6], qui sera réalisé par Steve Shill (en)[7].

Le casting principal débute en novembre avec Justin Bruening[8], Sydney Tamiia Poitier, Deanna Russo[9], Bruce Davison, Wayne Kasserman et Greg Ellis[10] et la voix de Val Kilmer, remplaçant Will Arnett[11].

La diffusion du pilote en a battu des records pour NBC, avec 12,7 millions de téléspectateurs[12]. Début avril, la série est mise en chantier[13]. En juin, Paul Campbell décroche un nouveau rôle principal[14].

Le , soit après la diffusion des trois premiers épisodes, NBC commande quatre scripts additionnels[15], puis le , commande neuf épisodes supplémentaires, soit une saison complète de 22 épisodes[16].

Le , la production décide d'abandonner le format "terroriste de la semaine" et revenir aux sources de la série originale, un homme et sa voiture venant à l'aide des gens ordinaires. Conséquemment, Sydney Tamiia Poitier, Yancey Arias et Bruce Davison ne seront pas de retour[17]. Le , NBC réduit sa commande à 17 épisodes et met un terme à la production, annulant la série[18]. Le deuxième épisode en ordre de production, Knight Fever, a finalement été mis à l'horaire le sur NBC, chronologiquement avant les épisodes marquant le changement de direction.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Épisodes du Retour de K 2000.
  1. Retrouvailles (téléfilm pilote)
  2. La Mallette (A Knight in Shining Armor)
  3. La Mort au bout du canyon (Journey to the End of the Knight)
  4. Nom de code : Iguana (Knight of the Iguana)
  5. Étrange Randonnée (A Hard Day's Knight)
  6. La Chasse aux mercenaires (Knight of the Hunter)
  7. Le Robot tueur (Knight of the Living Dead)
  8. Cibles sensibles (I Wanna Rock and Roll All Knight)
  9. Les Signes du zodiaque (Knight of the Zodiac)
  10. Le Virus (Knight Fever)
  11. Mission explosive, 1re partie (Don't Stop the Knight)
  12. Mission explosive, 2e partie (Day Turns into Knight)
  13. Kitt contre Karr (Knight to King's Pawn)
  14. Les Otages (Exit Light, Enter Knight)
  15. Le Fight Club (Fight Knight)
  16. Un témoin crucial (Fly by Knight)
  17. Un vieil ami (Knight and the City)
  18. Force surhumaine (I Love the Knight Life)

La voiture Knight 3000[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : K 2000 et KITT.
Une Ford Mustang GT500 photographiée en 2010.

La voiture de la série, bien que le nom reste inchangé, n'est pas la KITT des années 1980 mais un nouveau modèle de Knight Industries, créé par Charles Graiman, le professeur ayant travaillé à la création du premier KITT. En effet, ici KITT signifie « Knight Industries Three Thousand » (3000), contrairement à « Knight Industries Two Thousand » (2000) dans la première série. On remarque néanmoins que les deux systèmes ont des caractères et des attitudes très similaires.

La Pontiac Trans Am 82 a également été troquée pour une Ford Mustang Shelby GT500 KR. Sa carrosserie est entièrement recouverte d'une nanotechnologie qui la rend indestructible et permet une auto-réparation du véhicule et des changements de formes et de couleurs. La carrosserie, directement reliée à KITT, est donc inactive lorsque celui-ci est désactivé, la voiture devenant entièrement vulnérable aux attaques et doit être utilisée en mode manuel.

À l'intérieur, KITT n'a plus la multitude de commandes manuelles que présentait la Knight 2000. Aujourd'hui, l'interface de la voiture est entièrement tactile et vocale : la voice-box de KITT est représentée par un globe bleu où les ondes de la voix sont représentées en rouge. Un dispositif de projection interactif au toucher situé sur le dessus du tableau de bord permet d'afficher les informations, communications et autres visuels sur le pare-brise. Le capot du véhicule permet une utilisation similaire et peut également scanner des objets posés dessus. Enfin, la boîte à gants est entièrement polyvalente : en plus de contenir un clavier physique pour accéder aux données, elle peut servir de compartiment pour une arme, un analyseur, une imprimante, un créateur d'empreintes digitales et une pharmacie, entre autres.

Dans l'épisode pilote, la voice-box de KITT et le dispositif de projection sur le pare-prise sont remplacés par un écran tactile encastré dans la console du tableau de bord.

Au niveau armement, on apprend au fil de la saison que KITT est muni d'un grappin, d'un laser, d'un système d'impulsion électromagnétique (IEM en français ou EMP en anglais), d'un taser non-mortel, de lance-missiles, de Mitrailleuse, etc.

Les cascades et les voitures étant trop coûteuses, NBC préfère miser sur les effets numériques.

Transformation[modifier | modifier le code]

La « nano-peau » de KITT tient compte des transformations dans ses différents modes et différents véhicules tous ensemble.

Une liste des véhicules dans lesquels KITT s'est transformé :

Commentaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : K 2000.
  • L'épisode pilote a été hautement soutenu par David Hasselhoff, l'acteur principal de la série originale K 2000, qui y fait d'ailleurs une apparition dans le rôle de Michael Knight[4]. Il ne renouvellera pas ce soutien lors de la reprise de la série par Gary Scott Thompson.
  • Gary Scott Thompson, producteur et show runner de la saison 1, a émis un avis très défavorable sur le pilote de cette série. En effet il n'a pas trop aimé les bases de l'épisode introductif. Pour lui, le rapport avec l'ancienne série n'est pas évident. La série entre ses mains, il y a imposé son style en y impliquant de gros changements par rapport à l'épisode pilote. Changements marqués, entre autres, par la voiture grandement modifiée.
  • L'épisode Nom de code : Iguana contient un clin d'œil à la série originale. Les noms d'emprunt de Mike et Zoé sont respectivement Devon et Bonnie, en l'honneur de Devon Miles, directeur du FLAG, et de Bonnie Barstow, technicienne responsable de la maintenance de KITT dans les saisons 1, 3 et 4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Knight Rider Revs Up to Return to NBC for Special Two-Hour Movie Event on February 17 as New Kitt Car Is Revealed », sur The Futon Critic,
  2. (en) « NBC Reveals Fall Series Premiere Dates », sur The Futon Critic,
  3. (en) Etan Vlessing, « CanWest crashes the party », sur The Hollywood Reporter,
  4. a et b Alexandre Raveleau, « Le Retour de K 2000 : NRJ12 mise sur David Hasselhoff et la nostalgie », sur Toutelatele.com, .
  5. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le 20 février 2019)
  6. (en) Josef Adalian, « NBC taps Liman for Knight Rider », sur Variety,
  7. (en) Nellie Andreeva, « Shill drives Knight Rider », sur The Hollywood Reporter,
  8. (en) Nellie Andreeva, « A familiar road to Knight », sur The Hollywood Reporter,
  9. (en) Nellie Andreeva, « Pair help KITT-start new Rider », sur The Hollywood Reporter,
  10. (en) Nellie Andreeva et Kimberly Nordyke, « Threesome is Knight-ed », sur The Hollywood Reporter,
  11. (en) « Val Kilmer Assumes Role as Voice of Kitt -- America's Favorite Talking Car -- in NBC's Knight Rider Movie Event on February 17 », sur The Futon Critic,
  12. (en) « Knight Rider Scores the Top 18-49 Rating for Any Movie on Any Network in Nearly Three Years », sur The Futon Critic,
  13. (en) Nellie Andreeva, « Knight Rider gets showrunner », sur The Hollywood Reporter,
  14. (en) Nellie Andreeva et Kimberly Nordyke, « Hurt collects Damages », sur The Hollywood Reporter,
  15. (en) Nellie Andreeva, « NBC orders additional Knight Rider scripts », sur The Hollywood Reporter,
  16. (en) « NBC to Pick Up Nine Additional Episodes of Knight Rider to Complete Full-Season Order for 2008-09 », sur The Futon Critic,
  17. (en) Nellie Andreeva, « Knight Rider goes back to its roots », sur The Hollywood Reporter,
  18. (en) James Hibberd, « Knight Rider to halt production early », sur The Hollywood Reporter,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • K 2000, la série originale.
  • KITT, la voiture de la série.

Liens externes[modifier | modifier le code]