Badiaranké (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Badiaranké.

Badiaranké
Pays Sénégal, Guinée, Guinée-Bissau
Nombre de locuteurs env. 12 200
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 pbp
IETF pbp

Le badiaranké est une langue africaine, du groupe ethno-linguistique tenda; cette langue est proche du bassari, avec des apports du peul.

Plus généralement, le badiaranké fait partie de la branche atlantique des langues nigéro-congolaises.

Autres noms[modifier | modifier le code]

Badara, Badian, Badjara, Badyara, Badyaranke, Pajade, Pajadinka, Gola, Bigola

Population[modifier | modifier le code]

Il est parlé par les Badiarankés, dans la région de Koundara en Guinée, dans le nord-est de la Guinée-Bissau et au centre-sud du Sénégal.

Le nombre total de locuteurs est d'environ 12 200, dont 6 300 en Guinée (1998), 4 220 en Guinée-Bissau (2002) et 1 685 au Sénégal (2002).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gisèle E. Ducos, « Parallèle badiaranké-peul, limité à deux points de structure », Journal of African Languages, vol. 3, part. 1, 1964, p. 75-79
  • Gisèle E. Ducos, « Les Badiaranké et leur environnement linguistique », African Language Review, vol. 9, 1970-71, p. 74-89
  • Gisèle E. Ducos, Structure du badiaranké de Guinée et du Sénégal (phonologie, syntaxe), Université de Paris, 1971, 282 p. (Thèse)
  • Gisèle E. Ducos, Apports malinké au lexique badiaranké. Conference on Manding Studies, S.O.A.S., 1972

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]