Aymar Taillefer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taillefer.
Aymar Taillefer
Biographie
Naissance
Décès
Père
Fratrie
Vulgrin III d'Angoulême (en)
Guillaume VII d'AngoulêmeVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Aymar Taillefer (vers 1160Limoges, le 16 juin 1202[1]), est comte d'Angoulême vers 1186 et comte de la Marche en 1200, jusqu'à sa mort en 1202.

Famille[modifier | modifier le code]

Son nom latin est Ademarus. Il est le fils de Guillaume VI Taillefer, comte d'Angoulême, et de Marguerite de Turenne. Il est le frère cadet de Vulgrin [III] d’Angoulême († av. 29 juin 1181) et de Guillaume VII Taillefer, et l'aîné de Griset († ~1179/1192), Foulques († ~1171/1180) et Almodis (°1151/1152-† ?)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est un fidèle du roi Philippe Auguste.[réf. nécessaire]

À la mort de son frère Guillaume vers 1186, il lui succède[1].

Il devient comte de la Marche en 1200[1].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1186 il épouse Alice de Courtenay (~1160/1165-1218), divorcée de Guillaume Ier, comte de Joigny[1], pour consanguinuité[3]. Alice est la fille de Pierre Ier de Courtenay, septième et dernier fils du roi Louis VI le Gros.

Ils ont un seul enfant connu, Isabelle d'Angoulême (~1187-31 mai 1246). Elle est fiancée vers 1199 à Hugues le Brun († à Damiette, 5 novembre 1219) seigneur de Lusignan. Le 24 août 1200 elle devient la seconde femme de Jean sans Terre roi d'Angleterre. Elle devient comtesse d'Angoulême à la mort de son père en 1202, mais n'est reconnue comme telle qu'en 1206. Veuve en octobre 1216, elle se remarie en 1223 (entre le 10 mars et le 22 mai) avec son ancien fiancé Hugues X de Lusignan (†1249, apr. 15 janvier). Elle meurt et est enterrée à l'abbaye de Fontevrault[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Nicholas Vincent, Isabella, suo jure countess of Angoulême (c.1188–1246), Oxford University Press (lire en ligne), « Oxford Dictionary of National Biography » DOI:10.1093/ref:odnb/14483 (accès payant)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Charles Cawley, « Aymar Talafer d’Angoulême (-1202) », dans « Angoulême, La Marche, Périgord », ch. 3 : « Comtes d'Angoulême », sur MedLands – Foundation for Medieval Genealogy (consulté le 30 décembre 2017).
  2. (en) Charles Cawley, « Guillaume [VI] Talafer d'Angoulême (-1179) », dans « Angoulême, La Marche, Périgord », ch. 3 : « Comtes d'Angoulême », sur MedLands (consulté le 30 décembre 2017).
  3. A. Saunier-Séïté Les Courtenay éd. France-Empire, Paris, 1998 (ISBN 2704808457), p. 46 : « Alice épousa Guillaume de Joigny, dont elle dut divorcer pour cause de parenté ».
  4. (en) Charles Cawley, « Isabelle d'Angoulême (-1246) », dans « Angoulême, La Marche, Périgord », ch. 3 : « Comtes d'Angoulême », sur MedLands (consulté le 30 décembre 2017).