Philippe de Cognac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe de Faulconbridge, dit de Cognac (vers 1180 - † après 1201) serait le fils naturel de Richard Cœur de Lion et d'une maîtresse dont le nom est resté inconnu[réf. nécessaire].

Son père lui fait épouser Amélie de Jarnac, héritière par son père Ithier V de Cognac, des seigneuries de Cognac, Merpins et Archiac, et par sa grand-mère Nobilie, des seigneuries de Jarnac et Châteauneuf.

Ces domaines resteront aux Anglais jusqu'en 1242, date à laquelle Henri III d'Angleterre, fils aîné de Jean sans Terre et d'Isabelle d'Angoulême, les donne à sa mère, alors remariée à Hugues X de Lusignan, comte de la Marche et d'Angoulême.

Seul enfant connu de Richard Cœur de Lion, il venge son père en assassinant le vicomte Adémar V de Limoges qu'il considérait comme responsable de sa mort au siège du château de Châlus.[réf. nécessaire]