Antena 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antena 3 (homonymie).
Image illustrative de l'article Antena 3

Création
Propriétaire Atresmedia
Slogan Yo amo TV
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Espagnol
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Généraliste nationale privée
Siège social San Sebastián de los Reyes
Site web antena3.com
Diffusion
Diffusion TNT, satellite, câble, IPTV.

Antena 3 est une chaîne de télévision généraliste commerciale privée espagnole appartenant au groupe Atresmedia qui possède les radios Onda Cero, Europa FM et le quotidien gratuit ADN.

Historique[modifier | modifier le code]

En août 1989, le gouvernement socialiste de Felipe González lance la liberalisation de la télévision espagnole, jusqu'alors monopole d'état. Il crée trois nouvelles licences d'émission accordées à Antena 3, Canal+ Espagne et Tele 5.

La chaîne commence à émettre en septembre de la même année; elle est alors la première chaîne privée en Espagne. Ses émissions régulières débutent le 25 janvier 1990.

Suite au lancement de la télévision numérique terrestre (TDT) en Espagne le 30 novembre 2005, chaque chaîne analogique s'est vue attribuer deux nouveaux canaux en plus du sien. Antena 3 Televisión, S.A. a donc lancé trois nouvelles chaînes : Neox dédié au jeune public avec des séries, Nova dédié au public féminin avec des séries et telenovelas et Nitro dédié aux hommes avec des séries et des sports.

La version d'Antena 3 HD est disponible depuis le 28 septembre 2010. Elle est la version HD 1080i de Antena 3.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président-Directeur général :

  • José Manuel Lara Bosch

Directeur général :

  • Maurizio Carlotti

Capital[modifier | modifier le code]

Antena 3 appartient à 100 % à Antena 3 Televisión, S.A., filiale du groupe Antena 3 détenu par Planeta-De Agostini et dépendant majoritairement du groupe De Agostini, ainsi que par RTL Group (18,6 %) et Telefónica. Le reste des actions est coté à la Bourse de Madrid (IBEX-35) depuis octobre 2003.

Présentateurs[modifier | modifier le code]

  • Matías Prats
  • Susanna Griso
  • Jaime Cantizano
  • Gloria Serra
  • Carlos Sobera
  • Roberto Arce
  • Lourdes Maldonado
  • Monica Carrillo
  • Sandra Golpe
  • Luis Fraga
  • Sandra Daviu
  • Karlos Arguiñano

Audience[modifier | modifier le code]

Confidentielle à ses débuts, l'audience d'Antena 3 a crû continuellement pour atteindre 20,7 % de part d'audience, dépassant La Primera de TVE. Entre 2009 et 2012, l'audience de la chaîne s'effrite pour atteindre 11 % mais depuis le début de l'année 2013 Antena 3 repasse les 13% atteignant même les 14,1% en novembre 2013, soit la chaîne la plus vue à l'heure actuelle en Espagne.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Moyenne Annuelle
1990 1,2%** 2,4% 2,6% 2,2% 2,8% 3,7% 3,8% 4,2% 4,8% 4,7% 6,0% 7,1% 3,8%
1991 7,6% 8,3% 8,8% 9,5% 9,9% 9,5% 10,2% 11,7% 11,2% 10,8% 11,7% 11,8% 10,1%
1992 - - - - 13,7% 14,8% - - 18,0% 17,6% 18,6% 19,2% 14,7%
1993 17,8% 17,9% 17,6% 17,3% 18,0% 18,6% 21,5% 24,5% 24,5% 23,9% 25,2% 26,8% 21,1%
1994 - - - 27,3% 27,8%* 26,5% - - - - - - 25,7%
1995 - - - 27,4% - - - - 25,8% 26,9% 26,0% - 26,0%
1996 25,9% 25,6% 24,3% 24,3% 24,3% 25,8% 24,5% 25,0% 25,8% 25,7% 24,3% 24,1% 25,0%
1997 23,5% 22,5% 23,6% 23,3% 22,4% 22,1% 21,1% 22,5% 23,6% 23,0% 22,5% 22,4% 22,7%
1998 22,6% 23,2% 23,3% 23,0% 23,2% 22,7% 23,9% 23,4% 21,8% 21,6% 22,2% 23,0% 22,8%
1999 22,4% 22,4% 23,5% 23,1% 22,4% 22,8% 23,0% 21,0% 22,3% 22,3% 23,4% 23,8% 22,8%
2000 23,3% 22,7% 22,3% 21,6% 20,0% 21,0% 20,0% 21,0% 21,6% 21,1% 22,1% 21,4% 21,5%
2001 20,9% 20,6% 20,3% 19,9% 19,8% 20,3% 21,1% 21,1% 20,3% 20,4% 20,5% 20,2% 20,4%
2002 20,5% 19,8% 21,9% 21,4% 19,4% 22,3% 19,3% 20,6% 19,6% 19,1% 19,3% 19,3% 20,2%
2003 19,2% 20,4% 19,6% 18,8% 19,0% 19,5% 19,9% 20,2% 19,8% 18,7% 19,2% 19,9% 19,5%
2004 19,7% 20,6% 19,9% 19,7% 20,0% 21,7% 21,1% 20,8% 21,4% 22,3% 21,4% 21,3% 20,8%
2005 21,1% 21,3% 20,8% 20,2% 20,2% 20,6% 21,0% 22,0% 21,5% 21,9% 21,8% 22,7% 21,3%
2006 21,9% 21,1% 20,3% 20,6% 19,9% 18,2% 18,7% 18,6% 18,0% 18,3% 18,7% 18,2% 19,4%
2007 18,2% 18,4% 18,2% 17,5% 17,5% 17,4% 17,6% 18,0% 16,2% 16,2% 16,9% 17,1% 17,4%
2008 16,9% 16,8% 15,9% 16,3% 16,0% 14,9% 16,0% 15,6% 15,8% 15,8% 16,4% 16,1% 16,0%
2009 15,5% 15,3% 15,2% 15,3% 15,2% 15,0% 15,4% 14,8% 13,8% 13,8% 13,8% 13,7% 14,8%
2010 12,8% 12,6% 12,2% 11,5% 11,9% 11,6% 11,2% 11,0% 10,9% 11,4% 11,3% 11,6% 11,7%
2011 11,6% 11,3% 11,3% 11,1% 10,6% 11,0% 10,7% 11,3% 11,9% 12,1% 12,8% 12,4% 11,5%
2012 12,4% 12,2% 12,4% 12,2% 12,0% 11,8% 12,5% 11,1% 12,7% 13,1% 13,9% 12,8% 12,4%
2013 13,6% 13,2% 13,1% 13,0% 13,0% 12,9% 13,0% 12,6% 13,5% 13,6% 14,1% 14,5% 13,4%
2014 14,1% 14,0% 14,2% 13,0% 13,7% 13,1% 13,2% 13,5% 13,6% 13,7% 13,6% 13,3% 13,6%[1]
2015 13,8% 13,2% 13,4% 13,9% 13,0% 13,1%

Légende :

** Minimum historique
* Maximum historique
Fond vert : meilleur score mensuel de l'année.
Fond rouge : moins bon score mensuel de l'année.

Scandale des fausses photos de victimes à Gdim Izig[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2012, Antena 3 a été condamnée à verser 215 000 euros à la famille Rachidi pour avoir utilisé des photos de victimes d'un quadruple homicide à Casablanca comme illustration de supposées violences policières à Gdim Izig (Laayoune) au Sahara occidental[2].

Le tribunal de première instance de Bruxelles a estimé que la chaine avait utilisé ces photos d'un fait divers de manière répétée et de mauvaise foi pour soutenir une cause politique [3].

La famille Rachidi a déclaré qu'elle attend toujours des "excuses officielles" [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]