Hamburg Zwei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hamburg Zwei

Présentation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Siège social Hambourg
Propriétaire Betriebsgesellschaft Radio 95.0 mbH
Slogan OK Radio, OK Magic 95, Magic FM, Mix 95.0, Fun Fun Radio, Fun Fun 95, Oldie95, Hamburg Zwei
Langue Allemand
Statut Radio locale privée
Site web www.hamburg-zwei.de
Historique
Création
Diffusion hertzienne
GO Non Non
AM Non Non
FM Oui Oui
DAB+ Oui Oui
Satellite Oui Oui
Diffusion câble et Internet
Câble Oui Oui
ADSL Oui Oui
Streaming Oui Oui
Podcasting Oui Oui

Hamburg Zwei est une station de radio locale privée implantée à Hambourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

La radio a souvent changé de formats de musique et de noms :

OK Radio (1988–1990)
  • 1990–1995 : Contemporary Hit Radio
OK Radio (1990–1er août 1995)
OK Magic 95 (1er août 1995–1997)
Magic FM (1997–1998)
Mix 95.0 (1998–12 juin 1999)
  • 1999–2014 : Oldiesender
Fun Fun Radio (12 juin 1999–2001)
Fun Fun 95 (2001–6 mai 2002[1])
Oldie95 (7 mai 2002[1]–14 juillet 2014)
  • Depuis 2014 : Adult Contemporary
Hamburg Zwei (depuis le 15 juillet 2014)

La radio démarre sous le nom de OK radio le 1er mars 1988 en tant que troisième émetteur privé à Hambourg (après Radio Hamburg et Radio 107). Klaus Schulz (éditeur du premier magazine de la ville de Hambourg, Oxmox) est l'initiateur du projet. Il souhaite créer une alternative acoustique à Radio Hamburg centrée sur le rock/blues. Les partenaires financiers sont Frank Otto et Rolf Baierle de ROBA Music Verlag. Après des désaccords internes sur l'orientation commerciale de l'émetteur, les chemins des opérateurs se sont séparés et Frank Otto est devenu l'unique actionnaire des magasins. Après des désaccords internes sur l'orientation commerciale, Frank Otto devient l'unique actionnaire.

En 1990, la radio rock est transformée en une radio spécifiquement destinée aux jeunes. C'est la première radio commerciale pour la jeunesse dans le nord de l'Allemagne. Le soir et le week-end, il y a de nombreux programmes de musique spéciaux. OK Radio atteint jusqu'à 15% de parts de marché (dans le groupe cible des 14 à 29 ans et même jusqu'à 60%).

En 1994, la NDR lance une radio pour la jeunesse sans publicité N-Joy Radio. OK Radio se plaint du début de la diffusion, une interdiction de diffusion par procédure expresse est rejetée. Le tribunal administratif de Hambourg ne déclare qu'en 1998 que la diffusion de N-Joy Radio sur 94.2 FM à Hambourg est illégale. Le 1er août 1995, le nom change pour OK Magic 95 et le format de musique aussi. Comme cela n’entraîne pas d'augmentation du nombre d’auditeurs, un autre changement est opéré en 1997 dans le format adulte contemporain sous le nom de Magic FM. Cette formule musicale est largement conservée même sous le nom adopté en 1998, Mix 95.0.

À l’été de 1999, sous le nom de Fun Fun Radio, une réorientation complète du format en tant que diffuseur d'anciens succès est finalement maintenue. Fun Fun Radio diffuse au début proportionnellement environ 70% de la musique des années 1970 et 30% de la musique des années 1960 puis, après une enquête commerciale, de la musique des années 1980. Puis, en mai 2002, la radio prend le nom d'Oldie95 et joue à peu près dans les mêmes proportions les années 1960, 1970 et 1980. La conversion en Oldie95 donne lieu à un spectacle lors du Hafengeburtstag du 9 au 12 mai et un concert de gala avec Gloria Gaynor le 30 mai 2002.

Depuis le 15 juillet 2014, la radio s'appelle Hamburg Zwei. Selon ses propres données, aucun titre de musique n'est envoyé plusieurs fois par jour. Le week-end, seule la musique des années 1980 est jouée.

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Les actionnaires sont Frank Otto Medienbeteiligungs GmbH à 51 %, Radio Hamburg à 16,4 %, Regiocast à 16,3 % et Radio ffn à 16,3 %.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Stahlheber, Hannah (2003): Automatisierung im Hörfunk am Beispiel des Senders Oldie 95, Bachelorarbeit im Studiengang Bibliotheks- und Medienmanagement Studienrichtung: Medien- und Kommunikation der Fachhochschule Stuttgart, 2003, S. 4

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]