Anne Brassié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auger.
Anne Brassié
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Anne PedronoVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Anne BrassiéVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Site web

Anne Brassié, nom de plume d'Anne Auger, née Pedrono en 1949 à Asnières, est une femme de lettres et critique littéraire française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Née à Asnières, elle fait ses classes au collège Sainte-Marie de Passy[1].

Titulaire d'une licence de lettres modernes à la faculté de Nanterre, elle acquiert ensuite une maîtrise à la Sorbonne avec mémoire intitulé Comparaisons, images et métaphores dans un roman de Robert Brasillach, Comme le temps passe. Elle est d'abord professeur de littérature dans l'enseignement secondaire, à Rueil, Abidjan et Maisons-Laffitte[1].

Dans la presse et l'édition[modifier | modifier le code]

En premier lieu, elle collabore à Présent ou Rivarol[1].

Elle écrit également des biographies de Robert Brasillach et Jean de La Varende[2].

Radio et télévision[modifier | modifier le code]

Elle est pigiste à France Culture, dans l'émission de Pierre Sipriot[3].

Le , elle est choisie par Jean Ferré[4] pour animer, avec Serge de Beketch, la première émission diffusée sur Radio Courtoisie[1]. Elle anime ensuite, chaque jeudi, la sienne propre, dédiée à la littérature[5], Trésors en poche. Elle est démise en .

À partir de , elle présente l'émission Perles de culture sur la chaîne de télévision par internet TV Libertés[6] ; elle est assistée de Maxime Gabriel[7].

Engagement public[modifier | modifier le code]

Elle est candidate à l'élection municipale de 2008 à Versailles sur la liste Union pour le renouveau de Versailles (URV), classée divers droite (DVD) et emmenée par Henry de Lesquen[8].

En 2010, elle signe la pétition « pour l'abrogation de la loi Gayssot et la libération de Vincent Reynouard » rédigée par Paul-Éric Blanrue[9],[10].

Elle est par ailleurs porte-parole de Versailles mon amour[11],[12].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Anne Brassié, Robert Brasillach, ou encore un instant de bonheur, Robert Laffont, coll. « Biographies sans masque », Paris, 1987, 420 p.-8 p. de planches illustrées, (ISBN 2221045106), (notice BnF no FRBNF34964433) (réimp. 2006)
  • Anne Brassié (préf. Jean-Marie Paupert), La Varende : pour Dieu et le roi, Perrin, Paris, 1993, 536 p.-8 p. de planches illustrées, (ISBN 2262009031), (notice BnF no FRBNF38827586)
  • Anne Brassié (ill. Chard), Ces livres qui m'ont choisie, Godefroy de Bouillon, Paris, 2000, 291 p., (ISBN 2841911020), (notice BnF no FRBNF37689366)
  • Anne Brassié et Louis Fontaine, Un enfant dans la guerre, Clovis, 2000 (ISBN 2912642604)
  • Anne Brassié (préf. Jean-Marie Paupert), Sainte Anne : de Jérusalem à Auray, Le Rocher, 2002, 128 p.-8 p. de planches illustrées, (ISBN 2268039692), (notice BnF no FRBNF38827586) (réimp. 2015)
  • Anne Brassié et Stéphanie Bignon, Cessez de nous libérer !, Via Romana, 2014

Narrations[modifier | modifier le code]

Anne Brassié est la narratrice de plusieurs livres audio, parmi lesquels :

  • Jacques Bainville (auteur) et Anne Brassié (narratrice), Petite histoire de France. Vol. 1, De Vercingétorix à Louis XI, Paris, Le Forum, (notice BnF no FRBNF38485168)
    Support : 1 CD audio ; durée : 63 minutes environ ; référence éditeur : EFA21010.
  • Jacques Bainville (auteur) et Anne Brassié (narratrice), Petite histoire de France. Vol. 2, De François 1er à Clemenceau, Paris, Le Forum, (notice BnF no FRBNF38485173)
    Support : 1 CD audio ; durée : 1 h 12 min environ ; référence éditeur : EFA21011.

Ces deux disques sont l'adaptation de l'ouvrage didactique pour les enfants Petite Histoire de France, de Jacques Bainville, illustré par Job, initialement publié en 1928, à Tours, chez l'éditeur A. Mame et Fils.

  • Hans Christian Andersen (auteur), Anne Brassié (conarratrice) et Yves Tarantik (conarrateur) (trad. Marc Auchet), Contes d'Andersen. Volume 1, Versailles, Rejoyce, coll. « Le chant des livres », (EAN 376-0-04-071045-7, OCLC 658606070, notice BnF no FRBNF41404032)
    Support : 1 CD audio ; durée : non connue ; référence éditeur : CDL01. Regroupe les contes suivants : Le Vilain Petit Canard et L'Invalide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a, b, c et d http://annebrassie.fr/?page_id=59
  2. « Perles de culture n°20 », sur tvlibertes.com, TV Libertés
  3. Présentation par l'éditeur de Ces livres qui m'ont choisie
  4. « Présentation de Radio Courtoisie », sur radiocourtoisie.fr, Radio Courtoisie
  5. Source : forum « La parité sur Radio Courtoisie », sur le site « Le Forum Courtois ». On peut aussi consulter, sur le Web, de nombreuses pages traitant, à des degrés divers, des émissions individuelles animées par Anne Brassié.
  6. « TV Libertés, un souffle nouveau sur la réinformation », sur Observatoire des journalistes et de l'information médiatique,‎ (consulté le 6 février 2014).
  7. http://www.tvlibertes.com/perles-de-culture/
  8. « U.R.V. (EXD) », elections.lefigaro.fr.
  9. http://abrogeonslaloigayssot.blogspot.fr/2010/12/seconde-liste-des-signataires-de-la.html
  10. http://www.mondialisme.org/spip.php?article1711
  11. http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/09/02/polemique-avant-l-exposition-murakami-a-versailles_1405899_3246.html
  12. http://www.louvrepourtous.fr/Murakami-Versailles-citations-et,540.html

Liens externes[modifier | modifier le code]