Andelaroche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andelaroche
La mairie
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Vichy
Canton Lapalisse
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lapalisse
Maire
Mandat
Pascale Richard
2014-2020
Code postal 03120
Code commune 03004
Démographie
Population
municipale
263 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 22″ nord, 3° 45′ 00″ est
Altitude Min. 338 m
Max. 534 m
Superficie 20,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Andelaroche

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Andelaroche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Andelaroche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Andelaroche

Andelaroche est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Andelaroche est située à l'est du département de l'Allier.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Andelaroche
Barrais-Bussolles Loddes Montaiguët-en-Forez
Droiturier Andelaroche Saint-Martin-d'Estréaux
(Loire)
Saint-Pierre-Laval

Transports[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 424 et 470[1].

Près du lieu-dit Planfait, au nord de la commune, deux grandes routes, la RD 990 et la RD 994, desservent une partie de l'est du département. La RD 990, partant de Lapalisse, continue vers Marcigny, tandis que se termine la RD 994, depuis Digoin et Le Donjon[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 en cours Mme Pascale Richard[2]   Agricultrice
réélue en 2014

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 263 habitants, en diminution de -6,74 % par rapport à 2009 (Allier : 0 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
538 559 596 539 592 578 545 602 609
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
644 659 650 649 681 789 824 814 747
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
682 718 652 583 583 549 543 489 445
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
390 371 357 300 288 267 280 272 263
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (33,5 %)[a 1] est en effet supérieur au taux national (23,6 %) et au taux départemental (31,6 %).

À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,7 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

Répartition de la population de la commune par tranches d'âge en 2012
Tranche d'âge 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 ans et plus
46,3 % d'hommes 11,9 % 16,7 % 17,5 % 19 % 34,9 %
53,7 % de femmes 17,8 % 17,1 % 15,1 % 17,8 % 32,2 %
Pyramide des âges d'Andelaroche en 2012 en pourcentage[a 2]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,6 
90 ans ou +
11,1 
75 à 89 ans
19,2 
22,2 
60 à 74 ans
13 
19 
45 à 59 ans
17,8 
17,5 
30 à 44 ans
15,1 
16,7 
15 à 29 ans
17,1 
11,9 
0 à 14 ans
17,8 
Pyramide des âges du département de l'Allier en 2012 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90 ans ou +
1,9 
9,6 
75 à 89 ans
14,1 
18,1 
60 à 74 ans
18,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,6 
17,9 
30 à 44 ans
16,7 
15,3 
15 à 29 ans
13,4 
16,8 
0 à 14 ans
14,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Andelaroche dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Il n'existe aucune école.

Hors dérogations à la carte scolaire, les collégiens sont scolarisés à Lapalisse[8] et les lycéens à Cusset, au lycée de Presles[9] (renommé lycée Albert-Londres).

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2012, la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 156 personnes, parmi lesquelles on comptait 70,9 % d'actifs dont 64,6 % ayant un emploi et 6,3 % de chômeurs[a 3].

On comptait 42 emplois dans la zone d'emploi. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone étant de 101, l'indicateur de concentration d'emploi est de 41,1 %, ce qui signifie que la commune offre moins d'un emploi par habitant actif[a 4].

Entreprises[modifier | modifier le code]

Au , Andelaroche comptait 8 entreprises : 2 dans la construction, 5 dans le commerce, les transports et les services divers et 1 dans le secteur administratif[a 5], et autant d'établissements[a 6].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église d'origine romane mais très remaniée jusqu'au XIXe siècle. Elle est donc un édifice composite qui a perdu son aspect original.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références Insee[modifier | modifier le code]

Dossier local :

  1. POP T0 – Population par grandes tranches d'âges.
  2. POP T3 – Population par sexe et âge en 2012.
  3. EMP T1 – Population de 15 à 64 ans par type d'activité.
  4. EMP T5 – Emploi et activité.
  5. DEN T3 – Nombre d'entreprises par secteur d'activité au 1er janvier 2013.
  6. DEN T5 – Nombre d'établissements par secteur d'activité au 1er janvier 2013.

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte d'Andelaroche sur le Géoportail (version simplifiée ; consulté le 27 juillet 2015).
  2. Liste des maires de l'Allier sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 5 juin 2014).
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département de l'Allier (03) », sur le site de l'Insee (consulté le 4 juillet 2015).
  8. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 28 mai 2016).
  9. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 28 mai 2016).