Andaineur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un andaineur moderne à rotor

Un andaineur, râteau-andaineur ou une andaineuse, est une machine agricole qui sert à mettre en andain, à andainer, le foin, l'herbe à ensilage, les fanes, ou des débris végétaux la paille. L'utilisation de cette machine remonte à l'époque des débuts de la mécanisation agricole (années 1870) pendant la seconde révolution industrielle. L'andaineur était alors tracté par les animaux de trait (chevaux ou bœufs). Aujourd'hui il est généralement entraîné par un tracteur agricole. La mise en andains s'appelle l'andainage.

Types de machines et historique[modifier | modifier le code]

Les râteaux-andaineurs rassemblent le fourrage ou la paille en ligne continue ou andain. Les andains peuvent ensuite être ramassés par une presse à fourrage , une ensileuse, etc.

Andaineurs à décharge intermittente[modifier | modifier le code]

Avant les machines rotatives entraînées par prise de force, l'andainage était effectué avec un râteau-andaineur à décharge intermittente (appelé aussi rateleuse), ratissant le foin, et relevé à intervalle régulier pour le regrouper avant ramassage. L'andain était alors formé perpendiculairement à la direction d'avancement de la machine. Il fallait déclencher la décharge exactement au bon endroit pour obtenir un andain continu. Les machines suivantes ne présentent pas cette difficulté.

Andaineurs à roues « soleils »[modifier | modifier le code]

Puis, toujours sans prise de force, des roues-rateaux (soleil mais starwheel en anglais) ratissaient le foin, uniquement mises en rotation par le frottement sur le pré ; la traction animale reste possible.

Dans les années 2010, l'andaineur de type soleil réapparait. Il dépose l'andain dans la direction d'avancement, il se caractérise par de grands disques dentés qui glissent sur le sol, soit de façon « entonnoir » afin de ramener le fourrage des extérieurs vers l’intérieur, soit seulement latéralement. Ce type d'andaineur ne dispose pas de prise de force, il est seulement tracté. Il offre une plus grande polyvalence que les autres types d'andaineurs, car il dispose de dents très souples et d'une flasque centrale permettant de régler l'angle de travail. L'andaineur de type soleil est très efficace pour andainer de la paille enfouie dans les chaumes, mais aussi pour des matières lourdes et volumineuses comme la canne de maïs, le chanvre ou encore le miscanthus[1]. Auparavant, les petites machines à 4 ou 5 soleils étaient aussi parfois utilisées pour le fanage, toutefois moins énergique qu'avec les systèmes à fourchons, ce qui peut être encore apprécié pour des foins fragiles comme la luzerne.

Il en existe une version moderne à entraînement hydraulique et disposition en entonnoir.

Andaineurs à peignes[modifier | modifier le code]

Les faneuses-andaineuses à peignes montés sur un grand rotor à axe horizontal et décharge latérale étaient populaires dans les années 1940-1950. Elles étaient généralement tirées par un cheval. Certaines étaient poussées par un motoculteur (motoandaineur ou motofaneur ). Des faneuses-andaineuses à peignes, carénées (aérofaneurs), ont été utilisées dans les années 1960 comme machines tractées et depuis comme machines automotrices de grande largeur.

Des andaineurs comportant des petits peignes montés sur une bande convoyeuse ont aussi été construits.

Andaineurs à rotor(s)[modifier | modifier le code]

Andainage de foin avec un andaineur deux rotors

Les machines modernes sont des andaineurs à rotor (il peut y en avoir plusieurs) constitués de petits râteaux qui tournent autour d'un axe vertical, mus par la prise de force d'un tracteur. Elles avaient été précédées par des machines à deux rotors plus petits mais capables de faner (faneuses-andaineuses « toupies »).

Andaineurs à pick-up et bande convoyeuse[modifier | modifier le code]

Il existe aussi des andaineurs de grande taille à pick-up et tapis déportant le fourrage à droite ou à gauche, permettant un traitement assez doux du fourrage.

Galerie d'outils[modifier | modifier le code]

Faucheuses-andaineuses[modifier | modifier le code]

Faucheuse-conditionneuse-andaineuse, vue sur le carénage d'andainage, 2003

Les faucheuses-conditionneuses modernes laissent généralement un andain rétréci par rapport à la largeur de coupe et déporté pour faciliter le regroupement d'andain. cet effet est réalisé en plaçant un carénage ou un tapis convoyeur derrière le rotor du conditionneur (faucheuse-conditionneuse-andaineuse).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « FENAISON - L’andaineur soleil refait son apparition », sur Réussir lait (consulté le 11 mai 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Renaud, Jean, 19.-, Récolte des fourrages à travers les âges, La France agricole, (ISBN 2-85557-077-8 et 978-2-85557-077-8, OCLC 401347009, lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :