Allas-Bocage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allas-Bocage
Allas-Bocage
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Canton Jonzac
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute-Saintonge
Maire
Mandat
Bernard Brossard
2014-2020
Code postal 17150
Code commune 17005
Démographie
Gentilé Allasiens
Population
municipale
204 hab. (2015 en augmentation de 2,51 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 23′ 05″ nord, 0° 29′ 25″ ouest
Altitude Min. 39 m
Max. 108 m
Superficie 10,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Allas-Bocage

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Allas-Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allas-Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allas-Bocage

Allas-Bocage est une commune du Sud-Ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine). Elle fait partie du canton de Jonzac dans l'arrondissement de Jonzac.

Ses habitants sont appelés les Allasiens et les Allasiennes[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Allas-Bocage
Saint-Hilaire-du-Bois Nieul-le-Virouil Saint-Simon-de-Bordes
Mirambeau Allas-Bocage Agudelle
Soubran Salignac-de-Mirambeau

Relief[modifier | modifier le code]

L'altitude varie de 39 jusqu'à 108 mètres atteint au nord de la commune.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le bassin de la Seugne, affluent de la Charente.

On trouve :

  • le Tarnac à l'ouest ;
  • l'étang d'Allas à l'est, sur un petit affluent du Maine plus au nord[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Paul Viel DVG Retraité
2014 en cours Bernard Brossard DVG Retraité agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Région[modifier | modifier le code]

À la suite de la mise en application de la réforme administrative de 2014 ramenant le nombre de régions de France métropolitaine de 22 à 13, la commune appartient depuis le à la région Nouvelle-Aquitaine, dont la capitale est Bordeaux. De 1972 au , elle a appartenu à la région Poitou-Charentes, dont le chef-lieu était Poitiers.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en augmentation de 2,51 % par rapport à 2010 (Charente-Maritime : +2,83 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400309371383411382377351371
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
393400377382355414334332298
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
284278281260242246218216205
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
182186189173163150175205204
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (28,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,1 %, 15 à 29 ans = 15,5 %, 30 à 44 ans = 16,7 %, 45 à 59 ans = 31 %, plus de 60 ans = 23,8 %) ;
  • 52 % de femmes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 15,4 %, 45 à 59 ans = 28,6 %, plus de 60 ans = 23,1 %).
Pyramide des âges à Allas-Bocage en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
9,5 
75 à 89 ans
7,7 
14,3 
60 à 74 ans
15,4 
31,0 
45 à 59 ans
28,6 
16,7 
30 à 44 ans
15,4 
15,5 
15 à 29 ans
15,4 
13,1 
0 à 14 ans
17,6 
Pyramide des âges du département de la Charente-Maritime en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,6 
75 à 89 ans
11,9 
16,4 
60 à 74 ans
17,1 
21,3 
45 à 59 ans
21,1 
19,1 
30 à 44 ans
18,5 
16,8 
15 à 29 ans
14,7 
17,3 
0 à 14 ans
15,1 

Économie[modifier | modifier le code]

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

La salle des fêtes.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Martin du XIIe siècle est un édifice roman qui recèle quatre éléments inscrits aux monuments historiques en tant qu'objets depuis 1908[9] :

  • un tombeau en pierre gravée datant de 1261[10] ;
  • une cloche en bronze datant de 1618[11] qui agrémente le petit campanile ;
  • un bénitier du XVe siècle en pierre, sculpté sur trois faces d'anges, soleil et gâble[12] ;
  • des fonts baptismaux, eux aussi du XVe siècle, en pierre[13].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]