Allahabad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allahabad
इलाहाबाद
الاهاباد
Image illustrative de l'article Allahabad
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Uttar Pradesh
District Allahabad
Index postal 211001-18
Fuseau horaire IST
(UTC5.30)
Indicatif 91-532
Démographie
Population 1 117 094 hab. (2011)
Densité 9 886 hab./km2
Géographie
Coordonnées 25° 26′ 33″ N 81° 49′ 48″ E / 25.44254, 81.82986625° 26′ 33″ Nord 81° 49′ 48″ Est / 25.44254, 81.829866
Altitude Min. 95 m – Max. 98 m
Superficie 11 300 ha = 113 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

Voir sur la carte administrative de la zone Uttar Pradesh
City locator 14.svg
Allahabad
इलाहाबाद
الاهاباد

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Allahabad
इलाहाबाद
الاهاباد

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Allahabad
इलाहाबाद
الاهاباد
Liens
Site web http://allahabad.nic.in
Le pont du Yamuna (2004) est un viaduc à haubans d'une portée de 260 m dans sa travée centrale (longueur totale : 1510 m).

Allahabad (hindî : इलाहाबाद - ourdou : الاهاباد, Allāhābād) Prononciation du titre dans sa version originale Écouter est une ville indienne du sud de l’État d’Uttar Pradesh, capitale de l'une des 18 divisions territoriales de cet État et du district d'Allahabad.


Histoire[modifier | modifier le code]

C’est l’une des plus anciennes villes de l’Inde : elle s’appelait Prayāg, et les Hindous la considèrent comme sacrée[1]. Lorsque les Turcs ghûrides occupèrent Banâras en 1194, la ville fut rattachée au sultanat de Delhi[1]. En 1583, la vie est rebâtie et renommée Ilâhâbâd, par l’empereur moghol Akbar.

Au début du XXe siècle, alors partie intégrante de l’empire britannique, la ville était renommée pour son université, surnommée l’« Oxford de l’Est ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Allahabad est située au confluent du Gange, de la Yamuna et de la mythique Sarasvati ce qui en fait un haut lieu de pèlerinage depuis des siècles. Son nom dans la tradition de l'hindouisme, par sa place, est Prayaga ou Prayag mais aussi Tirtha Raja ou Ilavasa. Tous les douze ans, la célèbre Kumbha Mela y a lieu[2]. Allahabad est une ville sainte d'Inde.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique d'Allahabad est très stable et diversifiée : la ville a trouvé un équilibre entre l'emploi public, le secteur éducatif et les laboratoires de recherche, l'agriculture et l'industrie.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Le secteur primaire comprend les activités de tourisme, la pêche et l'agriculture. L'agglomération est une plaque tournante de l'industrie agroalimentaire indienne[3],[4]. Pour ce qui est des cultures, les rizières occupent la plus grande superficie ; viennent ensuite, par importance décroissante, le millet, les pois et haricots (variétés urd et mungo) qui sont cultivés à la saison du Kharif, cette mousson du sud-ouest.

Dans le faubourg de Rabi, on cultive essentiellement du blé, et à moindre échelle les légumes secs et les oléagineux. Parmi les oléagineux, le lin domine et occupe surtout les champs de Djamounapar ; la moutarde n'occupe au contraire qu'une superficie modeste et elle est surtout cultivée comme semis de culture mixte. Parmi les légumes secs, la principale culture est celle du soja, suivi par les pois et les lentilles. L'orge occupe une surface respectable[5].

Pour ce qui est des cultures maraîchères, les principales variétés sont la pomme de terre, l’aubergine, la tomate, le curry et les pois. On y cultive également la citrouille (kaddu) et le jacquier (kathal). Le faubourg de Gangapar est couvert de vergers où le fruit le plus cultivé est la goyave. Les pastèques (hirminji) et les melons (kharboudja) font l'objet d'une culture extensive dans la plaine inondable du Gange. Les autres variétés de fruits de l'agglomération sont la mangue, la « groseille indienne », les bananes, les papayes et les karonda. L’horticulture connaît une croissance soutenue. Le bambou, qui pousse un peu partout à travers le district, constitue un revenu d'appoint pour les fermiers, qui peuvent le revendre aux industries du bambou, mais ce marché reste informel.

La plupart des fermiers préfèrent conserver un à deux animaux d'élevage et dans l'ensemble, ils préfèrent le buffle à la vache. Plusieurs familles des castes inférieures se consacrent à l'élevage porcin. Les élevages ovins sont confinés aux plaines inondables. La volaille, l'élevage du canard et les viviers sont en plein essor.

Industrie[modifier | modifier le code]

Le secteur de la construction représente une part essentielle de l’économie d'Allahabad[6]. Les entreprises du secteur secondaire ne sont pas toutes immatriculées auprès de la Chambre de Commerce[7] ; le 3e recensement pan-indien des PME permet d'estimer à 10 000 le nombre d'entreprises non immatriculées de la ville[8],[9]. Le Dedicated Freight Corridor Corporation of India a pris en considération la réalisation d'une zone d'activités de 485 ha à Allâhâbâd[10].

Les activités industrielles à Allâhâbâd vont du génie électrique à l'agrochimie en passant par l'Électronique, la sidérurgie, l’agroalimentaire, l’édition, la pharmacie occidentale et traditionnelle (homéopathie), le matériel médical et la production d'électricité (centrales thermiques et solaires). C'est une ville traditionnellement vouée à la verrerie et à la corderie[11]. Les principaux bassins industriels d'Allahabad sont ceux de Naini et de Phulpur, où plusieurs entreprises du secteur public et privé ont leur bureaux et laboratoires[12] : ainsi Bharat Petroleum Corporation Limited, la plus grande compagnie pétrolière indienne (qui est nationalisée), construit une raffinerie d'une capacité de 7 000 000 t/an (MTPA) dans le faubourg de Lohgara pour un investissement estimé à 62 milliards de roupies[13]. Allahabad Bank a été fondée en 1865[8]. Le groupe Bharat Pumps & Compressors et les librairies A. H. Wheeler & Co. y ont leur siège social.

Les principales sociétés d'Allahabad sont Reliance Industries, Alstom, Indian Telephone Industries Ltd., Areva, Bharat Petroleum, Dey's Medical, Food Corporation of India, Raymond Synthetics, Triveni Sheet Glass, Schneider Electric India Ltd., Triveni Electroplast, EMC Power Ltd, Steel Authority of India, Hindustan Computers Ltd., Indian Farmers Fertiliser Cooperative (IFFCO), Vibgyor Laboratories, Geep Industries, Hindustan Cable, Indian Oil Corporation Ltd, Baidyanath Ayurved and Hindustan Laboratories[14],[15]. L’Institut Harish-Chandra et l’École de pilotage l'Aviation Civile se trouvent aussi à Allâhâbâd[16],[15]. Enfin la ville est le siège fédéral de la Central Organisation for Railway Electrification.

Climat[modifier | modifier le code]

Allahabad connaît le climat subtropical humide (Cwa selon la classification de Köppen) commun à toutes les villes de plaine du Nord de l'Inde[17]. La température moyenne annuelle est de 26,1 °C; la température moyenne mensuelle varie entre 18 et 29 °C[18]. Allahabad a trois saisons: un été chaud et sec, un hiver doux et sec et une saison de mousson chaude et humide. L'été dure d'avril à juin avec des températures d'un peu plus de 30 °C; en période de sécheresse, les températures maximum dépassent souvent les 40 °C en mai et juin[18]. La mousson commence au début du mois de juillet et dure jusqu'en septembre. L'hiver va de décembre à février[19], avec des températures qui descendent rarement à 0°C. La température moyenne maximum diurne est d'environ 22 °C et le minimum d'environ 9 °C[20]. Quoiqu'Allahabad soit sujette à des brumes denses en janvier, par suite du trafic et des temps de parcours[19], la ville ne connaît pas la neige[21]. La plus haute température enregistrée à ce jour est de 48 °C, et la température la plus basse est -2 °C[18],[22].

Les moussons du courant sud-ouest, venues du Golfe du Bengale ou de la Mer d'Arabie[23] arrosent Allahabad de juin à septembre, et apportent l'essentiel du volume de précipitation annuel : 1 027 mm[21]. Le volume maximum mensuel, 333 mm, tombe au mois d’août[24]. La ville reçoit 2 961 heures d'ensoleillement par an, et l'ensoleillement maximum intervient au mois de mai[22].

Données climatiques à Allahabad.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 8,9 11,3 16,2 22,2 26,3 28 26,5 25,9 24,7 20,4 14,3 9,9 19,4
Température minimale moyenne la plus basse (°C) 1,1 1,1 7,2 12,7 17,2 18,7 18,8 21,1 18,3 11,7 5,6 −0,7 −0,7
Température maximale moyenne (°C) 23,2 26,7 33,3 39,4 41,6 39,6 34,2 32,9 32,9 32,9 29,6 24,8 32,8
Température maximale moyenne la plus haute (°C) 32,8 36,3 42,5 45,8 48,4 48,8 45,6 42,7 39,6 40,6 36 31,9 48,8
Précipitations (mm) 18,3 15,2 4,2 5,9 11,5 126,6 264,5 279 204,3 27,4 9,5 12,1 978,5
Nombre de jours avec précipitations 1,8 1,4 0,4 0,7 1,1 5,4 12,7 12,1 9,1 1,8 0,6 0,7 47,9
Humidité relative (%) 69 57 39 29 33 50 77 81 78 67 61 68 59
Source : India Meteorological Department (jusqu'en 2010)[25],[26]


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La ville actuelle est construite à l’emplacement de l’ancienne cité sainte de Prayag et accueille tous les douze ans un important festival hindou, la Kumbhamela. La Kumbhamela a attiré plus de 70 millions de pèlerins en 2001.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir



Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hasan, Nurul. "Allāhābād." Encyclopédie de l’Islam. Brill Online, 2015. Reference. 25 June 2015 <http://referenceworks.brillonline.com/entries/encyclopedie-de-l-islam/allahabad-COM_0048>
  2. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, pages 162 et 163, (ISBN 8170945216)
  3. « Agricultural industries in Allahabad », sur Planning commission of India (consulté le 26 septembre 2012)
  4. « Key industries of Allahabad », sur District Level Information of Allahabad (Uttar Pradesh) (consulté le 26 septembre 2012)
  5. « Agricultureinallahabad », sur zpdk.org.in (consulté le 5 novembre 2014)
  6. « Industrial units in allahabad », U.P Pollution Control Board (consulté le 4 août 2012)
  7. « Large scale industries », sur Explore Allahabad Press (consulté le 12 janvier 2014)
  8. a et b « Summary results of third census », sur All India Census of Small scale Industries (consulté le 4 août 2012)
  9. Office of the Development Commissioner (Small Scale Industries), Final results, third all India census of small scale industries, 2001–2002, Development Commissioner, Ministry of Small Scale Industries, Govt. of India (ISBN 978-81-88905-17-1, lire en ligne), p. 13–18
  10. <, « Eastern dedicated freight corridor to get rs 42,000 cr investments to UP », The Times of India, Lucknow, Swati Mathur,‎ (lire en ligne)
  11. « Minor industries », sur Rediff.com (consulté le 25 septembre 2012)
  12. Office of the Development Commissioner, Small-Scale Industries, India, Report on the second all-India census of small scale industrial units, Development Commissioner, Small Scale Industries, Ministry of Industry, Govt. of India, p. 72
  13. « GDP & per capita income of Allahabad », Planning Commission of India,‎ (lire en ligne)
  14. « significant industrial organizations accelerating the development of the city. », sur Explore Allahabad Press (consulté le 12 janvier 2014)
  15. « CATC », sur Airports Authority of India (consulté le 19 août 2014)
  16. « Tropical Moist Climates », sur The Encyclopedia of Earth (consulté le 29 septembre 2012)
  17. a, b et c « Weatherbase entry for Allahabad », sur Canty and Associates LLC (consulté le 3 août 2012)
  18. a et b « Allahabad Weather », India Weather (consulté le 25 septembre 2012)
  19. « Weather Report & Forecast », sur 'India Meteorological Department' (consulté le 24 septembre 2012)
  20. a et b « Average monthly precipitation over the year (rainfall, neige) », World Weather & Climate Information (consulté le 29 septembre 2012)
  21. a et b « Allahabad climate », sur 'Climate Maps India' (consulté le 3 août 2012)
  22. M. L. Khichar et R. Niwas, « Know your monsoon », The Tribune, Chandigarh, Inde, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  23. « Local weather report », Indian Institute of Tropical Meteorology (consulté le 24 septembre 2012)
  24. « Allahabad Climatological Table Period: 1971–2000 », sur India Meteorological Department (consulté le 15 avril 2015)
  25. « Ever recorded Maximum and minimum temperatures up to 2010 » [PDF], sur India Meteorological Department (consulté le 15 avril 2015)
  26. « Allahabad Climate Normals 1971–1990 », sur National Oceanic and Atmospheric Administration (consulté le 15 avril 2015)
  27. Cette ville a donné à l’Inde plus de Premiers ministres que n’importe quelle autre ville du pays.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :