Kanpur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Khanpur.
Kanpur
कानपुर
Kanpur
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Uttar Pradesh
District Kanpur Nagar
Kanpur Dehat
Maire Jagatvir Singh Drona
Index postal 208 xxx
209 xxx
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 2 767 031 hab. (2011)
Densité 1 839 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 27′ 28″ nord, 80° 19′ 14″ est
Superficie 150 500 ha = 1 505 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir sur la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Kanpur
कानपुर

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

Voir la carte administrative de la zone Uttar Pradesh
City locator 14.svg
Kanpur
कानपुर

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

Voir la carte topographique de la zone Uttar Pradesh
City locator 14.svg
Kanpur
कानपुर
Liens
Site web http://www.kanpurnagar.nic.in/

Kanpur (en hindi : कानपुर) est une ville de l'État de l'Uttar Pradesh en Inde, capitale de l'une des 18 divisions territoriales de cet État et chef-lieu des districts de Kanpur Dehat et Kanpur Nagar. Avec son industrie du cuir[1] et sa base militaire de maintenance aérienne[2], c'est l'un des principaux centres économiques du nord du pays. Surnommée la Manchester de l'Est, elle a été un des foyers de la révolution industrielle indienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Kanpur est située sur les rives du Gange. C'est l'agglomération la plus peuplée de l'Uttar Pradesh, devant la capitale Lucknow et la 12ème ville la plus peuplée d'Inde.

Économie[modifier | modifier le code]

Kanpur est la 10e ville la plus riche en termes de PIB du pays[3].

La ville produit des textiles, des articles en cuir, de l'engrais, des produits chimiques, des deux-roues, du savon...

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la ville a fortement été marquée par les défaites militaires[4].

En 1207, le Raja Kanh Deo Kanhpuria aurait établi le village de Kanhpur, qui devait devenir plus tard Kanpur (Cawnpore avant 1948). Son nom pourrait dériver de Kanhiyapur, la ville de Kanhiya (seigneur Krishna).

La ville restera d'importance mineure jusqu'en 1765 où Shuja-ud-daulah, le nawab d'Avdh sera vaincu par les britanniques à Jajmau, un quartier de Kanpur. A partir de cette époque, la ville passe sous domination britannique; ce qui sera officialisé par la signature du traité d'Allahabad. Ce traité autorise les britanniques à pratiquer des activités militaires et commerciales sur le territoire. Ayant perçu la position géographique stratégique de la ville, les britanniques y développent effectivement leurs activités. Dès lors, la ville devient une ville de garnison florissante.

La mutinerie de Bibirarh en 1857 incluse dans la révolte des cipayes, menée localement par Nana Sahib, donne à l'histoire de Kanpur ses jours les plus sombres. Cette mutinerie conduisit au siège des retranchements européens qui entrainera le massacre des hommes au ghat de Satichaura, lors d'une évacuation ratée. Suivra le meurtre organisé[5] des survivants, essentiellement des femmes et des enfants, après 2 semaines de détention au Bibighar. Les corps seront démembrés et placés dans un puits

sans sépulture.

L'opinion publique fut horrifiée par ses actes ce qui précipitera la défection du mouvement et l'érection du mémorial de Bibirarh dès 1860. En représailles, tous les cipayes mutins furent pendus lors de la reprise de la ville par les britanniques, bien qu'ils aient refusé pour la plupart à prendre part au massacre de Bibighar. L'histoire relate que des atrocités avaient eu lieu 2 semaines avant la mutinerie, sous les ordres du lieutenant-colonel James George Smith Neill[6] ce qui a pu inciter initialement les cipayes à la révolte et induire un climat délétère.

Après 1860, la ville reprend son essor commercial. A cette époque, le besoin d'articles de sellerie et de bourrellerie pour l'armée marque le début de l'industrie locale du cuir[4] qui reste toujours aujourd'hui la principale activité industrielle[1] de Kanpur.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le mémorial de Bibighar a été irrigé en 1860 sur les lieux du massacre du même nom[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Inde : la face cachée de la production de cuir pas cher », Franceinfo,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Warbirds of India - Kanpur », sur http://www.warbirdsofindia.com/, (consulté le 23 novembre 2017)
  3. http://business.rediff.com/slide-show/2010/apr/23/slide-show-1-the-top-10-cities-in-india-by-gdp.htm
  4. a et b « Kanpur History - History of Kanpur City- History of Kanpur India », sur journeymart.com (consulté le 23 novembre 2017)
  5. a et b (en-US) « The Bibighar Massacre: The Darkest Days of the Indian Rebellion of 1857 | Author Mimi Matthews », sur Mimi Matthews (consulté le 23 novembre 2017)
  6. Edwardes, Michael., Battles of the Indian Mutiny., Pan Books, (ISBN 0330025244, OCLC 605378, lire en ligne)