Alice Isaaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alice Isaaz
Description de cette image, également commentée ci-après

Alice Isaaz en 2016 au festival du film de Cabourg

Naissance (26 ans)
Bordeaux, Gironde, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Fiston
La Crème de la crème
Les Yeux jaunes des crocodiles
En mai, fais ce qu'il te plaît

Alice Isaaz, née le [1],[2] à Bordeaux, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née d'un père directeur d'un réseau de visiteurs médicaux et d'une mère pharmacienne, Alice Isaaz pratique le piano et la danse classique durant son enfance[3]. Elle a une sœur journaliste, Laura Isaaz[4].

Après l'obtention d'un baccalauréat scientifique[5] à 17 ans[6] au lycée Marc-Chagall[réf. nécessaire] de Reims[7], Alice Isaaz s’oriente vers le monde du cinéma qu'elle a découvert l'été précédant son entrée en classe de terminale[8]. Alors qu'elle passe ses vacances à Biarritz, elle est repérée dans la rue par Jonathan Borgel qui lui offre un rôle dans son court métrage Jeanne[8],[9]. Elle suit alors un cursus de deux ans au Cours Florent puis se présente avec succès au concours d'entrée de la Classe libre du Cours Florent où seuls vingt candidats sur 3000 sont admis[8].

Elle commence sa carrière à la télévision, notamment dans Joséphine, ange gardien, en 2011 ou encore dans d'autres séries et téléfilms comme Les petits meurtres d'Agatha Christie ou Victoire Bonnot[8].

Sa carrière s'étend après son rôle au cinéma dans la comédie La Cage Dorée, en 2013. En 2014, on la retrouve à l'affiche de plusieurs films. Elle fait partie de la liste des Révélations de l'Académie des arts et techniques du cinéma en 2015[7],[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Alice Isaaz au dîner des révélations des César du cinéma 2015.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J.M., « La crème de la crème : Focus sur Alice Isaaz (Kelly), la révélation du cinéma français », (consulté le 20 juin 2015)
  2. « Alice Isaaz », sur AlloCiné (consulté le 20 juin 2015)
  3. Quentin Girard, « Alice Isaaz, la vie est belle », sur Libération.fr, (consulté le 22 mars 2016)
  4. Camille Paul, « Nicolas Duvauchelle : mais qui est Anouchka Alsif, sa nouvelle compagne ? », sur Télé Loisirs, (consulté le 8 avril 2016).
  5. Carlos Gomez, « Alice Isaaz, major de promotion », sur gala.fr, (consulté le 4 avril 2014)
  6. Clara Nahmias, « Qui es-tu Alice Isaaz ? | News | Premiere.fr », sur www.premiere.fr, (consulté le 22 février 2016)
  7. a et b « Cinq infos sur... Alice Isaaz (Juliette dans Joséphine, ange gardien sur TF1) Séries - Télé 2 Semaines », (consulté le 18 août 2016)
  8. a, b, c et d Thierry Chèze, « Alice Isaaz, la révélation féminine de La crème de la crème », sur lexpress.fr, (consulté le 4 avril 2014)
  9. « Jonathan BORGEL », sur agencesartistiques.com (consulté le 4 avril 2014)
  10. « Liste des Révélations 2007---2016 » [PDF], sur academie-cinema.org (consulté le 19 août 2016)
  11. « Qui de nous deux (2014) », sur www.unifrance.org (consulté le 22 août 2016)