Alain Cazabonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alain Cazabonne
Illustration.
Fonctions
Sénateur de la Gironde
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 10 jours)
Élection
Groupe politique UC
Prédécesseur Marie-Hélène des Esgaulx
Maire de Talence

(24 ans, 1 mois et 16 jours)
Élection
Prédécesseur Gérard Castagnéra
Successeur Emmanuel Sallaberry
Conseiller régional d'Aquitaine

(7 ans, 6 mois et 11 jours)
Successeur Jean-Charles Paris[1]
Conseiller général de la Gironde
(pour le canton de Talence)

(13 ans et 5 jours)
Prédécesseur Yves Buffet
Successeur Yves Buffet
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Bordeaux (Gironde)
Nationalité Française
Parti politique UDF-CDS
UDF-FD
MoDem
Profession Ancient dirigeant d'entreprise

Alain Cazabonne, né le à Bordeaux (Gironde), est un homme politique français. Il est actuellement sénateur de la Gironde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études supérieures en électronique au lycée Gustave Eiffel et une fois son service militaire achevé, il rejoint en 1967 l’imprimerie familiale fondée par son père. Trois ans plus tard, son frère jumeau Didier et lui créent leur propre entreprise d'imprimerie.

En 1968, il fait son entrée en politique et milite au Centre démocrate. Ses guides sont les pères de l’Europe, de Robert Schuman à Jean Monnet.

Il adhère ensuite au CDS[2].

Il se marie à Talence, où il sera élu pour la première fois en 1983 puis élu maire en 1993 à la suite du décès de Gérard Castagnéra.

Le , il devient sénateur de la Gironde sous les couleurs du MoDem[3] à la suite de la démission de Marie-Hélène des Esgaulx, l'une des 41 sénateurs et sénatrices à avoir choisi de privilégier ses mandats locaux en vertu de la loi sur le cumul des mandats[4],[5]. Il choisit d'abandonner sa mairie pour rester au Sénat[6]. Au Sénat, il est membre de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.

Affaires judiciaires[modifier | modifier le code]

Alain et son frère jumeau, Didier, adjoint au maire de Bordeaux, Alain Juppé, comparaissent en juin 2018 devant le tribunal correctionnel pour favoritisme et abus de biens sociaux[7].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Mandats actuels[modifier | modifier le code]

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Talence

  • 1983-1993 : premier adjoint au maire de Talence
  • 1993 : maire de Talence, élu par le conseil municipal, après le décès de Gérard Castagnéra
  • 1993-2017 : maire de Talence

Conseil régional d'Aquitaine

  • 1986-1993[8] : conseiller régional d’Aquitaine
  • 1985-1993 : président du comité régional du tourisme (CRT) d’Aquitaine

Conseil général de la Gironde

  • 1985-1998 : conseiller général de la Gironde

Communauté urbaine de Bordeaux

  • 1993-1995 : vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux, chargé de l’assainissement et de l’eau
  • 1995-2008 : vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux, chargé du tramway
  • 2008-2017 : vice-président de la communauté urbaine de Bordeaux, chargé de la communication

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bordeaux : Jean-Charles Paris, ancien élu Modem, condamné pour fraude fiscale », sur sudouest.fr, (consulté le 27 mai 2018)
  2. [1]
  3. « Sénatoriales : qui sont vos sénateurs, sont-ils concernés par l’élection ? », SudOuest.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Alexandre Poussart, « Non cumul des mandats : 41 sénateurs ont quitté le Sénat », sur Public Sénat, .
  5. « Avis de démission de sénateurs », sur Journal officiel de la République française, .
  6. [2]
  7. « Gironde : vers un procès du sénateur Alain Cazabonne et de son frère Didier, adjoint au maire de Bordeaux », sur francebleu.fr, (consulté le 27 mai 2018)
  8. « Les conseillers régionaux d'Aquitaine élus en 1992 », sur politiquemania.com (consulté le 27 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]