Florence Lassarade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Florence Lassarade
Illustration.
Florence Lassarade au Sénat en 2019.
Fonctions
Sénateur de la Gironde
En fonction depuis le
(2 ans et 18 jours)
Élection 28 septembre 2014
Groupe politique LR
Prédécesseur Gérard César
Adjointe en charge des Finances à Saint-Macaire
Élection 2014
Adjointe au patrimoine, tourisme et CCAS à Saint-Macaire
Élection 2008
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Nationalité Française
Parti politique Les Républicains
Profession Pédiatre
Florence Lassarade à la maternité de l'hôpital de Langon en 2019.

Florence Lassarade, née le , est une femme politique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un Bac C au Lycée de Borda à Dax, elle étudie la médecine à Bordeaux et fait son internat puis son clinicat à l'hôpital des enfants de Bordeaux.

Depuis 1987 elle exerce en tant que pédiatre à Langon et à la maternité du centre hospitalier de Langon.

Le , elle devient sénatrice de la Gironde à la suite de la démission de Gérard César, l'un des 41 sénateurs à avoir choisi de privilégier ses mandats locaux en application de la loi du 14 février 2014 sur le non-cumul des mandats en France.

Adjointe au maire aux finances de Saint-Macaire depuis 2008, elle devient conseillère municipale suite à son entrée au Sénat en 2017[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Au sein du Sénat, elle siège à la Commission des Affaires sociales mais également à l'OPECST) pour lequel elle a rendu, avec le député Cédric Villani, un rapport le sur l'utilisation des animaux en recherche et les alternatives à l'expérimentation animale.

Elle est membre, d'une part, de l'agence de biomédecine, vice-présidente du groupe d'études « Vigne et vin » et membre des groupes d'études suivants :

  • Forêt et Filières bois
  • Chasse et pêche
  • Mer et Littoral
  • Numérique
  • Cancer
  • Élevage
  • Sport
  • Ruralité

D'autre part, elle est membre de la Commission DETR (Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux), de l'association interparlementaire Avenir-Transports (relative aux questions de mobilité), de la Commission départementale des valeurs locatives des locaux professionnels et de la « Mission commune d'information sur les politiques publiques de prévention, de détection, d’organisation des signalements et de répression des infractions sexuelles susceptibles d’être commises par des personnes en contact avec des mineurs dans le cadre de l’exercice de leur métier ou de leurs fonctions[2] ».

Enfin, elle a rendu en février 2019 à la Commission des affaires sociales un rapport sur la proposition de loi « visant à fournir une information aux patientes sur la reconstruction mammaire en cas de mastectomie[3] ».

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]