Adeline Baldacchino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baldacchino.
Adeline Baldacchino
Adeline Baldacchino.jpg
Adeline Baldacchino en 2019.
Fonctions
Conseillère référendaire à la Cour des comptes
depuis
Auditrice à la Cour des comptes
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web
Distinctions

Adeline Baldacchino, née le à Rillieux-la-Pape (Rhône), est une magistrate, essayiste et poétesse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un père pied-noir d'origine maltaise, né en Centrafrique, et d'une mère d'origine iranienne, Adeline Baldacchino effectue ses études secondaires à Nîmes, puis est admise en classes préparatoires au lycée Henri-IV. Elle mène ensuite des études de philosophie et d'ethnologie à l'université de Montpellier où elle obtient son DEA en 2005 avant d'entrer à Sciences Po Paris[1]. Diplômée de l'ENA en 2009[2], elle intègre la Cour des comptes où elle devient conseillère-référendaire en 2012, tout en menant des missions pour l’Organisation internationale de la francophonie ou pour l’Agence spatiale européenne[réf. souhaitée][1].

Elle publie ses premiers textes, en prose et en vers, dans les années 2000 (aux éditions Clapas et dans des revues de poésie : Ouste !, Comme ça et autrement, L'Oreillette, Parterre verbal, Pris de peur, Hématomes crochus, Le Cri d'os, 22 montée des Poètes, L'Arbre à paroles, Faites entrer l'infini, Recours au poème, Terre à ciel, Décharge, IntranQu'îllités, Le Journal de mes paysages, Les hommes sans épaules...).

Elle anime dans le même temps l'émission Peaux de poèmes sur Divergence FM, à Montpellier, en 2003 et propose régulièrement des lectures publiques de textes.

En 2013, elle publie Le Feu la Flamme aux éditions Michalon : une biographie poétique de Max-Pol Fouchet[3]. Un an plus tard, elle fait paraître Fragments inédits, de Diogène de Sinope, aux éditions Autrement[4],[5]. Puis, dans un texte inspiré de George Orwell, sort un « réquisitoire positif[6] » contre l'ENA, La Ferme des énarques, toujours chez Michalon[7],[8].

Son recueil 33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière) paraît en aux éditions Rhubarbe. Elle conduit le séminaire de poésie contemporaine à l’université populaire de Caen[9],[10] et organise, depuis l’automne 2015, des rencontres mensuelles de poésie au Théâtre Les Déchargeurs, à Paris, en partenariat avec Le Printemps des poètes[11].

Elle propose en 2016, avec Michel Onfray ou l'Intuition du monde (éditions Le Passeur), une lecture poétique du philosophe normand[12] et travaille avec Patrice Franceschi à la parution de son manifeste Combattre !, en . Elle publie en un nouveau recueil de poèmes, dédié à sa mère, 13 poèmes composés le matin (pour traverser l'hiver), aux éditions Rhubarbe.

Son premier roman, Celui qui disait non, paraît en chez Fayard. Il relate l'histoire vraie d'August Landmesser, l'homme qui refusa de faire le salut hitlérien sur un quai de Hambourg en 1936, et d'Irma Eckler.

En 2019, elle publie un recueil qui rassemble 15 années d'écriture en poésie, Théorie de l'émerveil, post-facé par Christophe Dauphin[13], ainsi qu'un essai politique, Notre insatiable désir de magie, où elle théorise le "principe d'Houdini", présenté comme "l’art d’échapper aux injonctions mortifères et aux alternatives binaires, pour redonner enfin toute sa place à l’imaginaire – et à l’action"[14].

Elle revendique régulièrement, dans ses écrits, son ancrage philosophique et politique libertaire[15],[16],[17] et contribue régulièrement, par des articles et des portraits, au magazine Ballast.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • Celui qui disait non, Fayard, 2018 (conseil de lecture estivale académie Goncourt, 2018)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Max-Pol Fouchet. Le feu la flamme, une rencontre, Michalon, 2013
  • Diogène le cynique, fragments inédits (présentation et traduction française), Autrement, 2015
  • La Ferme des énarques, Michalon, 2015 (ISBN 9782347000622) extraits en ligne
  • Blaise Cendrars, Duetto/Nouvelles Lectures, 2016
  • Michel Onfray ou l'Intuition du monde, Le Passeur, 2016 (ISBN 9782368904237) extraits en ligne
  • Marguerite Yourcenar, Duetto/Nouvelles Lectures, 2018
  • Notre insatiable désir de magie, Fayard, 2019

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Les Ombres du Graal, Clapas, 1999
  • Que le mot d’escriture..., Clapas, 1999
  • Il faut aimer avant de vivre, Clapas, 2000
  • Ce premier monde..., Clapas, 2000
  • Parois d'un miroir, Clapas, 2000
  • Plein Masque, Clapas, 2000
  • Voyages de la sève, Clapas, 2001
  • Traduit de l'éclair, Clapas, 2001
  • L'Outre-nuit, 2002
  • Le Poème du (c)rien, hors-série de la revue 22 montée des poètes, 2004
  • Petites peaux de poèmes, hors-série de la revue 22 montée des poètes, 2006
  • L'Oiseau de Boukhara, Les Venterniers, 2015
  • 33 poèmes composés dans le noir (pour jouer avec la lumière), Rhubarbe, 2015
  • Re-génèse, micro-éditions Vertébrale, 2016
  • La chair et l'ombre, livre d'artiste, Michel Rémaud, 2017
  • 13 poèmes composés le matin (pour traverser l'hiver), Rhubarbe, 2017
  • Notes-poèmes, livre d'artiste avec Michel Rémaud, éditions Cénacle de Douayeul, 2018
  • D'écrire, livre d'artiste avec Sylvie Salmon, éditions Outrebleu, 2018 (sélection Prix Apollinaire Découverte, 2019)
  • Théorie de l'émerveil, Les Hommes sans Epaules, 2019

Dans des anthologies[modifier | modifier le code]

  • Regards obliques, Encres vagabondes, 1999
  • Anthologie de l'imaginaire, Rafaël de Surtis, 2001
  • 100 jeunes poètes font le printemps, Maison de la poésie, sélection du prix Rimbaud 2002 pour Rituel pour un amour 
  • Les Nouveaux Poètes français et francophones, JP Huguet, Les Lettres du temps, 2003
  • Rimbaud 06, Maison de la poésie, sélection du Prix Rimbaud 2006 pour Mystique des funambules 
  • Le Panorama des poètes, enquête sur la poésie francophone du XXIe siècle, Lemieux Éditeur, 2015
  • Duos, 118 jeunes poètes de langue française, Maison de poésie Rhône-Alpes, 2018
  • 28 Plumes et un pinceau, livre d'artiste Pierre Zanzucchi, La feuille de thé, 2018
  • Anthologie de jeunes poètes français, traduits en grec, Vakxikon, 2018
  • La Beauté, anthologie du printemps des poètes 2019, éditions Bruno Doucey, 2019

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix Docteur Carrière 2015 de l'Académie des sciences morales et politiques pour Max-Pol Fouchet, Le feu la flamme
  • Prix MJLF 2018 du Premier roman pour Celui qui disait non
  • Prix Mottart 2018 de l'Académie française pour Celui qui disait non
  • Prix Louis Marin 2018 de l'Académie des sciences morales et politiques pour Celui qui disait non

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie d'Adeline Baldacchino », sur Les Hommes sans épaules (consulté le 30 avril 2018).
  2. « Arrêté du 4 mai 2009 portant affectation aux carrières des élèves de la promotion 2007-2009 « Willy Brandt » de l'École nationale d'administration ayant terminé leur scolarité au mois de mars 2009 (élèves issus des concours externe, interne et troisième concours) » (consulté le 2 novembre 2017).
  3. « Du jour au lendemain : Adeline Baldacchino », sur France culture, .
  4. « Diogène le cynique : Fragments inédits/Revue Critique », sur France culture, .
  5. « Un classique qui a du chien », sur Philosophie magazine, .
  6. « La Ferme des énarques : les illusions perdues d'une ancienne élève », sur Le Figaro, .
  7. « L'ENA est-elle une école dangereuse ? », sur Télérama, .
  8. « Adeline Baldacchino : pour une révolution culturelle à l'Ena », sur Le Point, .
  9. « Vidéos des interventions UPC 2016-17 ».
  10. « Archives séminaires UPC 2015-16 ».
  11. Reçus entre 2015 et 2017 lors des Rencontres de la poésie vivante :
    Jean-Pierre Siméon, André Velter, Zéno Bianu, Vénus Khoury-Ghata, Michel Onfray, Tahar Bekri, Jean-François Manier et ses auteurs pour les éditions Cheyne, Jean-Michel Maulpoix, Jean-Pierre Cannet, Daniel Maximin, Nimrod, Tahar Ben Jelloun, Juliette Combes et ses auteurs pour les éditions Le Temps des cerises, Christophe Dauphin pour la revue Les Hommes sans épaules et André Breton pour la Librairie-Galerie Racine, Sabine Huyhn, Jean-Pierre Luminet, Jean-Yves Clement, les éditions Bruno Doucey et leurs auteurs, Seyhmus Dagtekin, Gérard Chaliand...
  12. « Michel Onfray : portrait d’un philosophe en poète », sur Le Monde des religions, .
  13. « Théorie de l'émerveil » (consulté le 13 novembre 2019)
  14. « Notre insatiable désir de magie, Fayard » (consulté le 13 novembre 2019)
  15. « Poésie, anarchie et désir », sur Revue Ballast, .
  16. « Poésie, anarchie et désir (II) », sur Revue Ballast, .
  17. « Adeline Baldacchino - Terre à ciel », sur terreaciel.net (consulté le 2 novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]