Antoine Garapon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garapon.

Antoine Garapon, né le à Caen, est un juriste et magistrat français. Il est connu du grand public pour ses ouvrages et émissions radiophoniques traitant du droit et de la justice.

Docteur en droit, il est actuellement le secrétaire général de l'Institut des hautes études sur la Justice[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après sa scolarité à l'École nationale de la magistrature, il est nommé juge des enfants à Valenciennes (1980-1982) puis à Créteil (1983-1990)[1]. Il est ensuite maître de conférences à l'École nationale de la magistrature (1990-2001).

Il est mis à la disposition, en tant que secrétaire général, de l'Institut des hautes études sur la Justice à compter du 14 décembre 2004[1].

En août 2015, il est nommé magistrat en hors-hiérarchie à l'Inspection générale des services judiciaires, en tant qu'inspecteur-général adjoint mis à la disposition de l'Institut des hautes études sur la justice.

Dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2017 qui oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen, il cosigne avec d'autres magistrats une tribune appelant à voter pour Emmanuel Macron contre le Front national[2]

Auteur, éditeur et animateur de radio[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de plus de 30 ouvrages consacrés au droit et à la justice. A compter de 2005, il a animé l'émission radiophonique Le Bien commun renommée Esprit de justice en 2014, sur France Culture. Il dirige la collection Bien commun aux Éditions Michalon. Il est membre du comité éditorial de la revue de philosophie Esprit.

Depuis 2016, il anime de nouveau l'émission le Bien commun sur la radio Amicus Radio[3] qu'il a co-fondée.

Il anime aussi l’émission « Matières à penser » sur France-Culture[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2018. Justice digitale. Révolution graphique et rupture anthropologique, Antoine Garapon et Jean Lassègue, Paris: PUF
  • 2010. Le gardien des promesses : le juge et la démocratie, Paris: O. Jacob.
  • 2008. Imaginer la loi : le droit dans la littérature, Paris: Michalon
  • 2008b. Peut-on réparer l'histoire ? : colonisation, esclavage, Shoah, Paris: O. Jacob.
  • 2008a. Les vertus du juge, Paris: Dalloz
  • 2007. Imaginer la loi, Paris: Michalon.
  • 2006. Les nouvelles sorcières de Salem : leçons d'Outreau, Paris: Seuil.
  • 2005. Les juges dans la mondialisation: la nouvelle révolution du droit, Paris: Seuil.
  • 2005. Les démocraties face au terrorisme, S.l.: s.n.
  • 2003. Juger en Amérique et en France : culture juridique française et common law, Paris: O. Jacob
  • 2002. Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner : pour une justice internationale, Paris: O. Jacob.
  • 2001. Et ce sera justice : punir en démocratie, Paris: O. Jacob.
  • 2000. Quelle autorité? : une figure à géométrie variable, Paris: Autrement.
  • 1999. Les politiques de la haine, Paris: Esprit.
  • 1999. Le bien commun, Paris: Michalon.
  • 1999. Kosovo : un drame annoncé, Paris: Michalon.
  • 1998. L' Accès au Droit en Guyane : colloque [Cayenne, 22 et 23 avril 1998], Petit-Bourg Guadeloupe: Ibis Rouge Ed.
  • 1997. Bien juger : essai sur le rituel judiciaire, Paris: O. Jacob. Préface de Jean Carbonnier.
  • 1997. La justice et le mal, Paris: O. Jacob.
  • 1996. Le gardien des promesses : justice et démocratie, Paris: O. Jacob.
  • 1996. La République pénalisée, [Paris]: Hachette.
  • 1995. Carnets du Palais : regards sur le Palais de Justice de Paris, Paris: Albin Michel
  • 1995. La justice des mineurs : évolution d'un modèle, Paris ;Bruxelles: L.G.D.J. ;;Bruylant.
  • 1994. Justice et médias : une alchimie douteuse, Paris: Fondation Saint-Simon
  • avec Institut des hautes études sur la justice, 1993, Le juge et son éthique, Institut des hautes études sur la justice.
  • avec Fédération internationale des droits de l'homme, 1989, Slovénie Ljubljana, 25 26 mai 1989, Paris: Fédération internationale des droits de l'homme.
  • 1985. L'âne portant des reliques : essai sur le rituel judiciaire, Paris: Le Centurion.
  • 1982. Le rituel judiciaire, [S.l.]: [s.n.].2003. Les juges, un pouvoir irresponsable ?, Paris: Nicolas Philippe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Flore Thomasset, « Antoine Garapon, le magistrat « intello » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  2. Face aux dangers du programme FN, des magistrats sortent du silence, tempsreel.nouvelobs.com, 5 mai 2017
  3. « Amicus Radio »
  4. « Matière à penser sur France Culture »