8e étape du Tour de France 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tour de France 2007
8e étape
Image illustrative de l’article 8e étape du Tour de France 2007

Le Grand-Bornand à Tignes
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Danemark Michael Rasmussen 4 h 49 min 40 s
2eDrapeau : Espagne Iban Mayo + 2 min 46 s
3eDrapeau : Espagne Alejandro Valverde m.t.
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Danemark Michael Rasmussen 39 h 37 min 42 s
2eDrapeau : Allemagne Linus Gerdemann + 43 s
3eDrapeau : Espagne Iban Mayo + 2 min 36 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Belgique Tom Boonen 147 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Danemark Michael Rasmussen 82 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Allemagne Linus Gerdemann 39 h 38 min 35 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Pays-Bas Rabobank 119 h 02 min 30 s
Chronologie

La 8e étape du Tour de France 2007 est disputée le 15 juillet. Le parcours de 165 kilomètres relie Le Grand-Bornand à Tignes.

Profil de l'étape[modifier | modifier le code]

C'est la première véritable étape de montagne dans les Alpes (les coureurs n'ont eu qu'un col de 1e catégorie à franchir lors de la 7e étape) avec en fin d'étape le franchissement de trois sommets de 1e catégorie : le Cormet de Roselend (1 967 m), la montée d'Hauteville (1 639 m) et la montée de Tignes (2 088 m) où est jugée l'arrivée de l'étape. Comme entrée en matière, les coureurs doivent aussi franchir deux autres sommets en début d'étape, la côte du Bouchet - Mont-Charvin (931 m) et le col de Tamié (907 m).

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Haute-Savoie (74)[modifier | modifier le code]

Le Grand-Bornand, Saint-Jean-de-Sixt, Les Villards-sur-Thônes, Thônes, Les Clefs, Serraval, Le Bouchet-Mont-Charvin, Marlens, Faverges.

Savoie (73)[modifier | modifier le code]

Plancherine, Mercury, Gilly-sur-Isère, Albertville, Queige, Villard-sur-Doron, Beaufort-sur-Doron, Bourg-Saint-Maurice, Séez, Montvalezan, Sainte-Foy-Tarentaise, Tignes.

Récit[modifier | modifier le code]

Le début d'étape est marqué par de nombreuses attaques. Finalement, un groupe avec une trentaine de coureurs s'en va, parmi lesquels Moreau, Evans, Rogers. Ce groupe se coupe en deux et 18 coureurs se retrouvent devant, dont Rogers.

La Rabobank, piégée pour le général et le maillot à pois, commence à rouler.

La première montée est le Cormet de Roselend. Bernhard Kohl attaque et fait exploser le groupe d'échappée. Derrière, Michael Rasmussen s'échappe et remonte le groupe. Finalement un groupe de 6 coureurs se forme : Rasmussen, Kohl, Rogers, Arroyo, Colom et Goubert. Rasmussen passe en tête, mais l'événement le plus important est la chute de Rogers dans la descente, chute qui entraîne Arroyo.

Dès le début de Hauteville, Rasmussen part avec Colom et Arroyo. Rogers récupère mal de sa chute et doit abandonner après s'être fait déposer par le peloton.

Dans la montée vers Tignes, Rasmussen accélère et s'en va vers la victoire d'étape, le maillot jaune et le maillot à pois.

Christophe Moreau est le premier à secouer le peloton. Il accélère et un groupe de 8 coureurs se forme : avec lui, Alejandro Valverde, Alberto Contador, Yaroslav Popovych, Cadel Evans, Iban Mayo de retour, Andrey Kashechkin et Fränk Schleck. Moreau et Mayo attaquent de nombreuses fois et Mayo passe la ligne une vingtaine de secondes devant Valverde, Moreau et les autres.

Mais le fait de l'étape est la défaillance d'Alexandre Vinokourov, blessé, qui n'a pu suivre dans la roue de son équipier d'Astana Andreas Klöden qui faisait le forcing pour revenir.

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement étape
1. Michael Rasmussen Drapeau du Danemark Danemark en 4 h 49 min 40 s
2. Iban Mayo Drapeau de l'Espagne Espagne + 2 min 47 s
3. Alejandro Valverde Drapeau de l'Espagne Espagne 3 min 12 s
4. Christophe Moreau Drapeau de la France France 3 min 13 s
5. Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg m.t.
6. Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie m.t.
7. Andrey Kashechkin Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan m.t.
8. Alberto Contador Drapeau de l'Espagne Espagne 3 min 31 s
9. Denis Menchov Drapeau de la Russie Russie 3 min 35 s
10. Carlos Sastre Drapeau de l'Espagne Espagne m.t.

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général
1. Michael Rasmussen Drapeau du Danemark Danemark en 39 h 37 min 42 s
2. Linus Gerdemann Drapeau de l'Allemagne Allemagne + 43 s
3. Iban Mayo Drapeau de l'Espagne Espagne 2 min 39 s
4. Alejandro Valverde Drapeau de l'Espagne Espagne 2 min 51 s
5. Andrey Kashechkin Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 2 min 52 s
6. Cadel Evans Drapeau de l'Australie Australie 2 min 53 s
7. Christophe Moreau Drapeau de la France France 3 min 06 s
8. Alberto Contador Drapeau de l'Espagne Espagne 3 min 10 s
9. Fränk Schleck Drapeau du Luxembourg Luxembourg 3 min 14 s
10. Denis Menchov Drapeau de la Russie Russie 3 min 19 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points Total
Drapeau : Belgique Tom Boonen 147 pts
Drapeau : Allemagne Erik Zabel 134 pts
Drapeau : Afrique du Sud Robert Hunter 103 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement de la montagne Total
Drapeau : Danemark Michael Rasmussen 82 pts
Drapeau : France Sylvain Chavanel 42 pts
Drapeau : Espagne David de la Fuente 30 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur jeune Total
Drapeau : Allemagne Linus Gerdemann 39 h 38 min 35 s
Drapeau : Espagne Alberto Contador + 2 min 27 s
Drapeau : Biélorussie Kanstantsin Siutsou 5 min 35 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes Total
Drapeau : Pays-Bas Rabobank 119 h 02 min 30 s
Drapeau : Espagne Caisse d'Épargne-Illes Balears + 1 min 18 s
Drapeau : Suisse Astana 2 min 37 s

Combativité[modifier | modifier le code]

Drapeau : Danemark Michael Rasmussen

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :