1re étape du Tour de France 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2015.
1re étape du Tour de France 2015 Cycling (track) pictogram.svg
Ceremony 2015 Tour de France Stage 1.jpg
Rohan Dennis (BMC Racing) remporte la première étape.
Généralités
Course 1re étape, Tour de France 2015
Type Time Trial.svg Contre-la-montre cycliste
Date 4 juillet 2015
Distance 13,8 km
Lieu de départ Utrecht
Lieu d'arrivée Utrecht
Pays NED Pays-Bas
Partants 198
Arrivants 198
Vitesse moyenne 55,446 km/h
Résultats de l’étape
1er AUS Rohan Dennis 14 min 56 s
(BMC Racing) (55,446 km/h)
2e GER Tony Martin + 5 s
(Etixx-Quick Step)
3e SUI Fabian Cancellara + 6 s
(Trek Factory Racing)
Classement général à l’issue de l’étape
Leader AUS Rohan Dennis 14 min 56 s
(BMC Racing) (55,446 km/h)
2e GER Tony Martin + 5 s
(Etixx-Quick Step)
3e SUI Fabian Cancellara + 6 s
(Trek Factory Racing)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPoints AUS Rohan Dennis 20 pts
(BMC Racing)
Jersey white.svgJeune AUS Rohan Dennis 14 min 56 s
(BMC Racing)
Jersey yellow number.svgÉquipe NED Lotto NL-Jumbo 46 min 06 s
2015 Tour de France, Stage 1 map.png
Profile stage 1 Tour de France 2015.png
2e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 1re étape du Tour de France 2015 se déroule le samedi . Il s'agit d'un contre-la-montre disputé sur une distance de 13,8 km dans les rues de la ville d'Utrecht[1]. Elle est remportée par l'Australien Rohan Dennis, de l'équipe BMC Racing, qui devance l'Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step) et le Suisse Fabian Cancellara (Trek Factory).

Parcours[modifier | modifier le code]

Œuvre de l'artiste Jan Is De Man célébrant le départ du Tour, à Utrecht.

Le départ a lieu d'une rampe de lancement devant le complexe du Jaarbeurs Utrecht, dans l'avenue Truus van Lierlaan. Après 200 m, les coureurs tournent à gauche dans l’Overste den Oudenlaan. Après 500 m, ils atteignent un rond-point, tournent à gauche dans la Koningin Wilhelminalaan, effectuent une boucle de 12 km dans la ville sur un parcours entièrement plat et une vingtaine de virages pour la plupart larges. Ils retrouvent l’Overste den Oudenlaan et terminent le contre-la-montre dans la Croeselaan près du Jaarbeurs[1].

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Lors de la course, la météo est caniculaire avec une température de près de 38°C et un léger vent défavorable dans la seconde partie du parcours. Le premier coureur, l’Érythréen Daniel Teklehaimanot de l'équipe MTN-Qhubeka, première équipe africaine à disputer le Tour de France, s'élance à 14 h. Le dernier coureur, Vincenzo Nibali s'élance à 17 h 17. Pour les leaders, il s'agit surtout de ne pas perdre trop de temps dans ce contre-la-montre court mais exigeant.

Un temps annoncé non partant pour cause d'un trop faible taux de cortisol[2], Lars Boom a finalement pris le départ malgré l'avis défavorable du Mouvement pour un cyclisme crédible dont fait partie l'équipe Astana. Les 198 coureurs étaient donc bien au départ[3] mais aussi à l'arrivée.

Parti en début d'après-midi, le Néerlandais Jos van Emden réalise un très bon temps, notamment grâce à un bon début du parcours. Son chrono ne résistera pas au passage de l'Australien Rohan Dennis de l'équipe BMC. Celui-ci, détenteur du record de l'heure pendant trois mois en 2015, sera le seul à réaliser le parcours dans un temps inférieur à 15 minutes, bénéficiant d'un vent de face qui s'est fait moins présent que lors des trois dernières heures de courses. Les grands spécialistes de la discipline comme Tony Martin, Fabian Cancellara ou encore du Néerlandais Tom Dumoulin, porté par le public massé sur les bords de la route, sont incapables de surpasser Dennis qui, en bouclant le parcours à 55,446 km/h, établit la moyenne horaire la plus élevée de toute l'histoire du Tour de France dans une épreuve chronométrée individuelle et par là même dans une étape, battant le record de Greg LeMond dans un contre-la-montre du Tour de France 1989 (54,545 km/h sur 24,5 km) et celui de Chris Boardman dans le prologue du Tour de France 1994 (55,152 km/h sur 7,2 km)[4]. Cependant, la véracité de ce record est remise en question le lendemain de l'étape ; plusieurs témoignages affirment que la distance parcourue est inférieure à celle annoncée par les organisateurs[5]. La vitesse moyenne de Dennis serait abaissée d'au moins 1 km/h avec cette nouvelle distance, et donc loin des records précédents.

Rohan Dennis emporte ainsi en plus de la victoire d'étape le maillot jaune mais également le maillot vert et celui du meilleur jeune. C'est l'équipe Lotto NL-Jumbo qui l'emporte au classement par équipe.

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement de l'étape[modifier | modifier le code]

L'Australien Rohan Dennis à la cérémonie récompensant le vainqueur d'étape.
Classement de la 1re étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing en 14 min 56 s
2e Tony Martin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Etixx-Quick Step + s
3e Fabian Cancellara Drapeau de la Suisse Suisse Trek Factory Racing + s
4e Tom Dumoulin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin + s
5e Jos van Emden Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 15 s
6e Jonathan Castroviejo Drapeau de l'Espagne Espagne Movistar + 23 s
7e Matthias Brändle Drapeau de l'Autriche Autriche IAM + 23 s
8e Adriano Malori Drapeau de l'Italie Italie Movistar + 29 s
9e Wilco Kelderman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 30 s
10e Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka + 32 s

Classement intermédiaire[modifier | modifier le code]

Classement à Pythagoraslaan (km 7,1)
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Jos van Emden Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo en 15 min 11 s

Points attribués[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de l'étape[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis Leader du classement généralLeader du classement par pointsLeader du classement du meilleur jeune Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing en 14 min 56 s
2e Tony Martin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Etixx-Quick Step + s
3e Fabian Cancellara Drapeau de la Suisse Suisse Trek Factory Racing + s
4e Tom Dumoulin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin + s
5e Jos van Emden Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes + 15 s
6e Jonathan Castroviejo Drapeau de l'Espagne Espagne Movistar + 23 s
7e Matthias Brändle Drapeau de l'Autriche Autriche IAM + 23 s
8e Adriano Malori Drapeau de l'Italie Italie Movistar + 29 s
9e Wilco Kelderman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes + 30 s
10e Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka + 32 s

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Rohan Dennis Leader du classement généralLeader du classement par pointsLeader du classement du meilleur jeune Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing 20 points
2e Tony Martin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Etixx-Quick Step 17 pts
3e Fabian Cancellara Drapeau de la Suisse Suisse Trek Factory Racing 15 pts
4e Tom Dumoulin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin 13 pts
5e Jos van Emden Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes 11 pts
6e Jonathan Castroviejo Drapeau de l'Espagne Espagne Movistar 10 pts
7e Matthias Brändle Drapeau de l'Autriche Autriche IAM 9 pts
8e Adriano Malori Drapeau de l'Italie Italie Movistar 8 pts
9e Wilco Kelderman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes 7 pts
10e Steve Cummings Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni MTN-Qhubeka 6 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis Leader du classement généralLeader du classement par pointsLeader du classement du meilleur jeune Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing en 14 min 56 s
2e Tom Dumoulin Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin + s
3e Wilco Kelderman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes + 30 s
4e Bob Jungels Drapeau du Luxembourg Luxembourg Trek Factory Racing + 38 s
5e Dylan van Baarle Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Cannondale-Garmin m.t.
6e Thibaut Pinot Drapeau de la France France FDJ + 41 s
7e Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Tinkoff-Saxo m.t.
8e Luke Durbridge Drapeau de l'Australie Australie Orica-GreenEDGE + 46 s
9e Simon Yates Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Orica-GreenEDGE m.t.
10e Michael Matthews Drapeau de l'Australie Australie Orica-GreenEDGE + 58 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Lotto NL-Jumbo Leader du classement par équipes Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas en 46 min 6 s
2e Trek Factory Racing Drapeau des États-Unis États-Unis + s
3e BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis + s
4e Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne + 10 s
5e Etixx-Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique + 12 s

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]