Saison 2015 de l'équipe cycliste Lotto NL-Jumbo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lotto NL-Jumbo 2015
Logo Team-Lotto-NL-Jumbo.jpg
Généralités
Code UCI
TLJVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
29 (dont 3 stagiaires)Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Richard Plugge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
6
Meilleur coureur UCI
Classement UCI

La saison 2015 de l'équipe cycliste Lotto NL-Jumbo est la vingtième de cette équipe, la première sous cette appellation.

Préparation de la saison 2015[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Belkin, sponsor principal de l'équipe du milieu de la saison 2013 à la fin de l'année 2014, annonce la fin de son engagement en juin 2014. Pour le remplacer, les dirigeants de l'équipe s'engagent en septembre avec De Lotto, la loterie nationale néerlandaise, et Brand Loyalty, sponsor éponyme d'une équipe de patinage de vitesse. Cette dernière et l'équipe cycliste fusionnent leur structure. La chaîne de supermarchés Jumbo s'engage comme deuxième sponsor. L'équipe cycliste, comme celle de patinage de vitesse, prend le nom de Lotto NL-Jumbo[1],[2]. Bianchi demeure le fournisseur de cycles de l'équipe[3]. Le budget de l'équipe pour cette saison s'élève à 15 millions d'euros[4].

Le maillot de l'équipe, aux couleurs des sponsors, doit changer en cours de saison. À dominante jaune en début d'année, ses épaules deviennent blanches en juillet, afin de distinguer plus aisément les coureurs de l'équipe du porteur du maillot jaune[5],[6].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Arrivées Équipe 2014
Drapeau : Nouvelle-Zélande George Bennett Cannondale
Drapeau : Pays-Bas Brian Bulgaç Giant-Shimano
Drapeau : Belgique Kevin De Weert Omega Pharma-Quick Step
Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman Rabobank Development
Drapeau : Pays-Bas Timo Roosen Rabobank Development
Drapeau : Pays-Bas Mike Teunissen Rabobank Development
Drapeau : Belgique Tom Van Asbroeck Topsport Vlaanderen-Baloise
Départs Équipe 2015
Drapeau : Australie Jack Bobridge Budget Forklifts
Drapeau : Pays-Bas Jetse Bol Join-S-De Rijke
Drapeau : Pays-Bas Lars Boom Astana
Drapeau : Pays-Bas Theo Bos MTN-Qhubeka
Drapeau : Australie Graeme Brown Drapac
Drapeau : Pays-Bas Stef Clement IAM
Drapeau : Espagne Juan Manuel Gárate
Drapeau : France Jonathan Hivert Bretagne-Séché Environnement
Drapeau : Pays-Bas Bauke Mollema Trek Factory Racing
Drapeau : Norvège Lars Petter Nordhaug Sky
Drapeau : Australie David Tanner IAM
Drapeau : Pays-Bas Dennis van Winden Synergy Baku Project

Objectifs[modifier | modifier le code]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Mai-juin[modifier | modifier le code]

Lotto NL-Jumbo se rend au Tour d'Italie avec pour leader Steven Kruijswijk, qui vise une place parmi les dix premiers au classement général. Le sprinteur Moreno Hofland a également fait de ce Giro un objectif important de sa saison. Les autres sélectionnés sont Rick Flens, Martijn Keizer, Nick van der Lijke, Bert-Jan Lindeman, Maarten Tjallingii, Robert Wagner et George Bennett[7]. Ce dernier ne prend cependant pas le départ de la course à cause d'un taux de cortisol trop bas. Bien que l'Union cycliste internationale (UCI) n'interdise pas de participer à une compétition dans cette situation, l'équipe Lotto NL-Jumbo se conforme aux engagements pris dans le cadre du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) en écartant son coureur pendant huit jours[8]. Lotto NL-Jumbo est treizième de la première étape, disputée en contre-la-montre par équipes. Le lendemain, Moreno Hofland prend la deuxième place, devancé de peu par Elia Viviani. Passé en tête à la seule difficulté du jour, Bert-Jan Lindeman revêt le maillot bleu du classement de la montagne. Après la première semaine, Kruijswijk est à plus de 11 minutes du leader Alberto Contador au classement général. Lors de la neuvième étape, il s'échappe mais échoue à la seconde place à 21 secondes de Paolo Tiralongo. Il reprend sa chance deux jours plus tard mais est une nouvelle fois battu. Il termine dans un groupe de six coureurs à plus de 50 secondes d'Ilnur Zakarin. Par la suite il se classe cinquième contre la montre à une minute du vainqueur. Lors des étapes de montagne qui suivent, il parvient à suivre les meilleurs : lors de la montée de Madonna di Campiglio, il termine cinquième à 38 secondes du vainqueur Mikel Landa, et le lendemain, il termine second à Aprica en parvenant à suivre le maillot rose Alberto Contador. Ces performances lui permettent d'intégrer le top 10 au classement général. Il termine septième du classement général à 10 minutes et 53 secondes du vainqueur. Il réussit ainsi sa meilleure prestation sur un grand tour.

Juillet[modifier | modifier le code]

Looto NL-Jumbo se présente au Tour de France avec pour objectif un top 10 de son leader Robert Gesink. Il est épaulé par Wilco Kelderman (jeune co-leader), Steven Kruijswijk (septième du récent Giro) ainsi que par Tom Leezer, Laurens ten Dam, Paul Martens, Bram Tankink, Jos Van Emden et Sep Vanmarcke. Le prologue se passe bien avec Van Emden qui prend la cinquième place ainsi que les deux leaders, Wilco Kelderman et Robert Gesink, qui sont respectivement neuvième et onzième. La première semaine voit Gesink prendre seul le leadership. En effet, Kelderman ,victime de chute, perd du temps au classement général. Lors de la première étape de montagne, Gesink passe à l'attaque et prend la tête mais est repris ensuite par Christopher Froome. Il termine quatrième de cette étape et se classe huitième du classement général. Durant la douzième étape, dans l'ascension du plateau de Beille, il est victime d'un ennui mécanique à 8 km du sommet. Il parvient néanmoins à limiter son retard, en terminant à moins d'une minute des leaders. Par la suite, il parvient toujours à tenir la roue des leaders ou à minimiser le débours. Il finit ce Tour de France à la sixième place. Kruijswijk termine 21e.

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2014
George Bennett Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Cannondale
Brian Bulgaç Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Shimano
Kevin De Weert[n 1] Drapeau de la Belgique Belgique Omega Pharma-Quick Step
Rick Flens Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Robert Gesink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Marc Goos Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Moreno Hofland Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Martijn Keizer Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Wilco Kelderman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Steven Kruijswijk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Tom Leezer Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Bert-Jan Lindeman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development
Barry Markus Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Paul Martens Drapeau de l'Allemagne Allemagne Belkin
Timo Roosen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development
Bram Tankink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Laurens ten Dam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Mike Teunissen Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development
Maarten Tjallingii Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Tom Van Asbroeck Drapeau de la Belgique Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise
Nick van der Lijke Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Jos van Emden Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Dennis van Winden[n 2] Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Belkin
Sep Vanmarcke Drapeau de la Belgique Belgique Belkin
Robert Wagner Drapeau de l'Allemagne Allemagne Belkin
Maarten Wynants Drapeau de la Belgique Belgique Belkin
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2015
Koen Bouwman Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas SEG Racing
Twan Castelijns Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Baby-Dump
Steven Lammertink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas SEG Racing

Encadrement[modifier | modifier le code]

Fin 2012, Harold Knebel quitte l'équipe qu'il dirigeait depuis 2008. Il est remplacé par Richard Plugge, jusqu'alors responsable de la communication de l'équipe, et ancien rédacteur en chef du journal sportif NUsport (nl). La direction sportive est assurée par Nico Verhoeven[11]. L'équipe de direction comprend Erik Dekker, Jan Boven, Frans Maassen, Michiel Elijzen et Jeroen Blijlevens. Merijn Zeeman est l'entraîneur de l'équipe Belkin

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Podium de l'édition 2015 du Prix national de clôture : Tom Van Asbroeck (2e), Nacer Bouhanni (1er et vainqueur de l'UCI Europe Tour 2015 grâce à cette course) et Jens Debusschere (3e).
Date Course Pays Classe Vainqueur
02/05/2015 2e étape du Tour de Yorkshire Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 05 2.1 Drapeau : Pays-Bas Moreno Hofland
20/06/2015 4e étape du Ster ZLM Toer[12] Drapeau de la Belgique Belgique 05 2.1 Drapeau : Pays-Bas Moreno Hofland
24/06/2015 Championnat des Pays-Bas du contre-la-montre Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 09 CN Drapeau : Pays-Bas Wilco Kelderman
11/08/2015 Prologue du Tour de l'Ain Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : Pays-Bas Mike Teunissen
13/08/2015 4e étape de l'Eneco Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 01 WT Drapeau : Pays-Bas Jos van Emden
28/08/2015 7e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Lotto NL-Jumbo sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Paul Martens (17e) Sep Vanmarcke (53e) Sep Vanmarcke (11e) Wilco Kelderman (37e) Robert Gesink (11e)

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Steven Kruijswijk (7e) Robert Gesink (6e) George Bennett (37e)
Accessits - - 1 victoire d'étape
(Bert-Jan Lindeman)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

Rang Coureur Points
41 Drapeau : Pays-Bas Robert Gesink 114
42 Drapeau : Pays-Bas Wilco Kelderman 111
55 Drapeau : Pays-Bas Steven Kruijswijk 80
72 Drapeau : Belgique Sep Vanmarcke 52
125 Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman 18
151 Drapeau : Pays-Bas Jos Van Emden 8
154 Drapeau : Pays-Bas Moreno Hofland 8
163 Drapeau : Nouvelle-Zélande George Bennett 6
183 Drapeau : Pays-Bas Rick Flens 2
192 Drapeau : Belgique Tom Van Asbroeck 2
195 Drapeau : Allemagne Paul Martens 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Kevin De Weert quitte l'équipe le [9].
  2. Dennis van Winden rejoint l'équipe le en provenance de l'équipe Synergy Baku Project[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LottoNL-Jumbo: how do you save a cycling team? », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 3 août 2015)
  2. (en) « Team LottoNL-Jumbo officially unveiled », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 3 août 2015)
  3. (en) « Bianchi unveils all-celeste 2015 bikes for Lotto.NL-Jumbo », sur cyclingweekly.co.uk, (consulté le 3 août 2015)
  4. Éric De Falleur, « Le peloton à la loupe », La Dernière Heure/Les Sports - Supplément cyclisme : le guide de la saison 2015,‎ , p. 48
  5. « Lotto NL-Jumbo a bien changé de maillot », (consulté le 3 août 2015)
  6. (en) « LottoNL-Jumbo reveal new Tour de France strip to avoid yellow jersey clash », (consulté le 3 août 2015)
  7. (en) « LottoNL-Jumbo with Kruijswijk and Hofland in the Giro », (consulté le 12 mai 2015)
  8. (en) « Low cortisol levels take Bennett out of the Giro », sur cyclingquotes.com, (consulté le 12 mai 2015)
  9. « Kevin De Weert arrête sa carrière à 33 ans », sur cyclismactu.net,
  10. « Dennis Van Winden de retour à LottoNL-Jumbo », sur cyclismactu.net,
  11. (nl) « Rabo verder als Blanco Pro Cycling », sur nusport.nl, (consulté le 5 décembre 2013)
  12. Bien que courue sur une distance officielle pour être appelée prologue par l'UCI, la première étape est considérée par celle-ci comme une étape en contre-la-montre normal

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :