Émile Gebhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gebhart.
image illustrant un écrivain image illustrant français
image illustrant un historien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français et un historien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Émile Gebhart, né à Nancy le 19 juillet 1839 et mort à Paris le 21 avril 1908, est un historien d'art et critique littéraire français.

Titulaire d'une chaire de littérature étrangère à Nancy, puis de la chaire de littérature méridionale à la faculté des lettres de Paris, il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1895 et membre de l'Académie française en 1904.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • De varia Ulyssis apud veteres poetas persona (1860)
  • Histoire du sentiment poétique de la nature dans l’Antiquité grecque et romaine (1860)
  • Praxitèle. Essai sur l’histoire de l’art et du génie grecs depuis l’époque de Périclès jusqu’à celle d’Alexandre (1864)
  • Essai sur la peinture de genre dans l’Antiquité (1869)
  • De l'Italie, essais de critique et d’histoire (1876)
  • Rabelais, la Renaissance et la Réforme (1877)
  • Les Origines de la Renaissance en Italie (1879) Texte en ligne, texte au Projet Gutenberg
  • Études méridionales (1887)
  • La Renaissance italienne et la philosophie de l’histoire (1887)
  • L'Italie mystique. Histoire de la renaissance religieuse au Moyen Âge (1890) Texte en ligne
  • Le Diacre de Nicée (1891)
  • Autour d'une tiare (1894)
  • Rabelais (1895)
  • Moines et papes. Essai de psychologie historique (1896)
  • Au Son des cloches. Contes et légendes (1898)
  • Le Baccalauréat et les études classiques (1899)
  • Cloches de Noël et de Pâques (1900), édité par Henri Piazza
  • Conteurs florentins (1901)
  • D'Ulysse à Panurge, contes héroï-comiques (1902) Texte en ligne
  • Conteurs florentins du Moyen Âge (1903)
  • Un Pape de l'époque de la Renaissance, Jules II (1904)
  • Florence (1906) Texte en ligne
  • Sandro Botticelli (1907)
  • Petits mémoires (1912) Texte en ligne
  • Les siècles de bronze (1913) Paris  : Blovd et Cie

Liens externes[modifier | modifier le code]