Ménigoute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Deux-Sèvres
Cet article est une ébauche concernant une commune des Deux-Sèvres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Ménigoute
La chapelle Boucard de style gothique flamboyant.
La chapelle Boucard de style gothique flamboyant.
Blason de Ménigoute
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Parthenay
Canton La Gâtine
Intercommunalité Communauté de communes Parthenay-Gâtine
Maire
Mandat
Didier Gaillard
2014-2020
Code postal 79340
Code commune 79176
Démographie
Gentilé Ménigoutais, Ménigoutaises
Population
municipale
863 hab. (2014)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 46″ nord, 0° 03′ 28″ ouest
Altitude Min. 122 m – Max. 181 m
Superficie 19,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Ménigoute

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Ménigoute

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ménigoute

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ménigoute

Ménigoute est une commune du centre-ouest de la France située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

La commune est connue des amateurs de films animaliers par son Festival international du film ornithologique et par l'Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute (IFFCAM) créé en 2003, installé sur une propriété de 70 hectares acquise par le conseil général, et actif depuis 2004, dans le cadre d'une convention avec l'université de Poitiers. Cet institut est entièrement consacré aux formations pour le cinéma animalier.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Vonne.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Ménigoute est étroitement liée à celle de l'ancienne abbaye des Châtelliers, fondée en 1119 et fermée en 1791.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La localité apparaît pour la première fois dans les textes en 1300 (Manygoste). Ce nom est composé de mesnil, ferme en langue d'oïl, et d’un nom de lieu[1] (mesnil goth = maison des goths).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé : au 1) palé de sinople et d’argent, les pals de sinople chargés d’une main dextre appaumée de carnation, au 2) de sinople à la couronne comtale d’or ; à la fasce de gueules brochant sur la partition[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1880[3]  ? Désiré Brault    
mars 2001 mars 2008 André Dulait UMP Sénateur des Deux-Sèvres,
ancien président du conseil général des Deux-Sèvres
mars 2008 en cours Didier Gaillard[4]   Agriculteur[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Ménigoute, cela correspond à 2008, 2013, 2018[6], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
805 880 770 907 911 948 973 971 1 002
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 013 1 009 1 066 1 006 976 1 007 1 058 1 086 1 061
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 030 1 009 986 921 911 910 954 937 923
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
941 937 913 933 895 864 876 870 863
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Carte postale cloitre de l'abbaye des Châtelliers.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • L'hôtel de la Trésorerie pourrait avoir été édifié aux XIVe et XVIe siècle.
  • Château de Montifaut.
  • Château de la Barre Sauvagère.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Chaque année, la ville accueille le Festival international du film ornithologique de Ménigoute, l'un des plus grands évènements naturalistes qui a généralement lieu en octobre-novembre. La première édition a eu lieu en 1984.
  • Le premier dimanche du mois d'août la fête des battages est organisée, qui renoue avec la vieille tradition paysanne : défilés costumé, danses folkloriques, présentations d'anciennes machines servant à la transformation du blé au début de la mécanisation : faucheuses, batteuses, avec reconstitution des travaux de battages, présentations d'animaux de trait, etc.

Personnalités liées au canton[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 3 : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 195), , 1852 p. (lire en ligne). § 25954
  2. Gaso.fr
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6214223w/f1.item.r=maire.zoom
  4. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  5. http://www.lemonde.fr/aquitaine-limousin-poitou-charentes/deux-sevres,79/menigoute,79176/elections/primaire-gauche-2017/
  6. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 11 avril 2012)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Liste de 1862, notice de la Base Mérimée, consultée le 12 décembre 2008
  10. Base Mérimée