Économie des Seychelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’économie image illustrant les Seychelles
Cet article est une ébauche concernant l’économie et les Seychelles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'économie des Seychelles est basée sur le tourisme, la pêche, la production de noix de coco, de cordes en fibre de coco, la culture de la vanille, la construction de bateaux, l'impression, la fabrication de meubles et de boissons. Les autres produits agricoles sont la cannelle, les patates douces, le manioc (tapioca), les bananes, la volaille et le thon[1],[2].

Le secteur public, comprenant le gouvernement et les entreprises publiques, domine l'économie en termes d'emploi et de revenu national brut, employant les deux tiers de la main-d'œuvre. La consommation publique absorbe plus d'un tiers du produit intérieur brut.

Histoire économique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire des Seychelles.

Lorsque les Français ont peuplé les Seychelles en 1770, leurs plantations de coton, de canne à sucre, de riz et de maïs employaient de nombreux esclaves. Lorsque les Britanniques prennent le contrôle de l'île, ils laissent aux Français leurs possessions.

Après l'interdiction de l'esclavage par les Britanniques en 1835, l'afflux de travailleurs africains s'est poursuivi parce que les navires de guerre capturaient les négriers arabes. Les esclaves libérés étaient obligés de travailler dans les plantations comme apprentis sans salaire.

Dans les années 1960, environ 33 % de la population active travaillait dans les plantations, et 20 % dans le secteur public ou le gouvernement[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Economy of Seychelles » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Report for Selected Countries and Subjects »
  2. « The World Factbook »
  3. « UCLA Library Catalog - Titles », Catalog.library.ucla.edu