Économie de la Somalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Somalie
Indicateurs économiques
Monnaie Shilling somalien
Année fiscale 1er janvier - 31 décembre
Organisations internationales Ligue arabe, Union africaine, CEN-SAD, IGAD
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 5,731 milliards $ (2009)
Produit intérieur brut en PPA
Rang pour le PIB en PPA
Croissance du PIB 2,6 % (2009)
PIB par habitant en PPA
PIB par secteur agriculture :
industrie :
services :
Inflation (IPC)
Pop. sous le seuil de pauvreté
Indice de développement humain (IDH)
Population active 3,447 millions (2007)
Population active par secteur agriculture :
industrie :
services :
Taux de chômage 15 % (2001)
Principales industries
Commerce extérieur
Exportations 300 millions $ (2006)
Biens exportés
Principaux clients
Importations 798 millions $ (2006)
Biens importés
Principaux fournisseurs Singapour 17,3 %, Trinité-et-Tobago 12,1 %, É.-U. 11,1 %, Italie 11 %, Espagne 9,5 %, Turquie 4,6 %, Allemagne 4,4 %
Finances publiques
Dette publique
Dette extérieure
Recettes publiques
Dépenses publiques
Déficit public
Aide au développement
Sources :
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/so.html

L'économie de la Somalie, malgré la guerre civile depuis les années 1990, repose principalement sur l'élevage et de manière plus complémentaire sur l'exploitation des mines de sel. Le pétrole est convoité par de grandes compagnies qui négocient avec les gouvernements en place.

En raison d'un manque de statistiques officielles et de la récente guerre civile, il est difficile d'évaluer la taille et la croissance de l'économie. En 1994, la CIA a estimé le PIB à 3,3 milliards de dollars. En 2001, il a été estimé à 4,1 milliards de dollars. En 2009, la CIA estime que le PIB était de 5,731 milliards de dollars, avec donc un taux de croissance de 2,6 %. En 2003, la Banque mondiale a affirmé que les secteurs du commerce, des transports, de l'élevage de l'agriculture et de la pêche, ont connu une importante croissance.

Cette économie est assistée par l'aide internationale et les rentrées de devises de la diaspora, rentrées évaluées à plus de 60 % du PIB en 2007[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bilan du monde de l'année 2007 Le Monde Hors-série de janvier 2008.