William Bingham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Bingham
Portrait de William Bingham, par Gilbert Stuart.
Portrait de William Bingham, par Gilbert Stuart.
Fonctions
Président pro tempore du Sénat des États-Unis
16 février 17976 juillet 1797
Sénateur de Pennsylvanie
4 mars 17954 mars 1801
1er speaker (en) de la Chambre des représentants de la Pennsylvanie
17911793
Délégué de Pennsylvanie au Congrès continental
17861788
Biographie
Date de naissance 8 avril 1752
Lieu de naissance Philadelphie
Date de décès 6 février 1804
Lieu de décès Bath
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Diplômé de Collège de Philadelphie
Profession Financier

William Bingham
Liste des présidents pro tempore du Sénat des États-Unis

William Bingham (8 avril 1752, Philadelphie6 février 1804, Bath), est un financier et homme d'État américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé du Collège de Philadelphie en 1768, Bingham effectue son premier voyage en Europe en 1773, et lors de son retour en Amérique, il se joint à la Philadelphia Society (en).

Le 3 juillet 1776, il quitte l'Amérique à bord de la frégate Reprisal. Pendant ce voyage, il a capturé plusieurs navires britanniques, se fit des amis parmi les marchands français de la Martinique, et revint en 1777 en Amérique avec plusieurs chargements complets de munitions, de fusils et d'autres biens essentiels nécessaires pour les combats de la guerre. Il fut envoyé par le Congrès américain en France pour plusieurs missions diplomatiques, où il fit la rencontre de l'informateur américain Silas Deane.

Bingham a escorté le président élu George Washington à travers la Pennsylvanie avec sa troupe lors du voyage d'avril 1789 de Valley Forge à New York pour assumer la présidence.

Pendant le gouvernement provisoire des États-Unis à Philadelphie, il a écrit les statuts de la Banque de l'Amérique du Nord. Il a vu la dette nationale comme bénéfique en ce qu'elle suscité un vif intérêt dans les affaires du gouvernement. Au cours de la première présidence, le secrétaire du Trésor Alexander Hamilton a choisi Bingham comme mentor sur les questions de la gestion des taxes, de droits de douane, ainsi que dans la construction d'une banque nationale.

En Amérique, il a représenté la Pennsylvanie en tant que délégué au Congrès continental de 1786 à 1788. En 1790 et 1791, il a été élu à la Chambre des représentants de la Pennsylvanie, et en devint le premier speaker en 1791. Il a supervisé le développement de la terre pendant une période envol d'Amérique en tant que membre de la Society of Roads and Inland Navigation, où il a travaillé en étroite collaboration avec Albert Gallatin. Plus tard, il a siégé au Sénat de l'État de Pennsylvanie de 1793 à 1794 . Il a fait construire des routes et un pont de Philadelphie à Lancaster, appelé Lancaster Pike.

En 1795, il est élu au Sénat des États-Unis où il a servi en tant que fédéraliste. Il était un partisan actif de John Adams et quand Adams a été élu président des États-Unis, Bingham est devenu Président pro tempore du Sénat des États-Unis du 4e Congrès des États-Unis.

En 1813, près de dix ans après sa mort, John Quincy Adams a déclaré que la présidence, la capitale et le pays avait été gouverné par Bingham et ses relations familiales.

À la fin de la Révolution américaine, Bingham était considéré comme l'un des hommes les plus riches en Pennsylvanie, après avoir fait fortune grâce à ses intérêts corsaires et commerciaux. Il est devenu un important promoteur immobilier, l'achat de terres dans l'État de New York et 2 million d'acres dans le Maine, plus tard connu sous le nom de Bingham Purchase (en). Avec son gendre Baring, il a aidé à négocier l'achat de la Louisiane.

Bingham était administrateur de plusieurs autres entreprises. Il a maintenu des entreprises d'expédition après la guerre révolutionnaire, à travers sa maison de commerce appelé Bingham, Inglis et Gilmore. Il fut un membre éminent de la Pennsylvania Society for the Encouragement of Manufactures and Useful Arts, en faisant don d'une propriété de Philadelphie pour être transformé en une usine de textile.

Mémorial de William Bingham dans l'abbaye de Bath.

William Bingham fut enterré à l'Abbaye de Bath.

Il avait épousé Anne Willing, fille de Thomas Willing. Leurs deux filles épousèrent respectivement Alexander Baring et Henry Baring ; quant à leurs fils, il épousa Marie-Charlotte Chartier de Lotbiniere (1805-1866), seigneuresse de Rigaud et fille de Michel-Eustache-Gaspard-Alain Chartier de Lotbinière.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]